A
A

Curtis Ting est convaincu qu’il y a une place spéciale en enfer pour les escrocs de la cryptosphère

sam 16 Avr 2022 ▪ 18h30 ▪ 3 min de lecture - par Luc Jose Adjinacou

Directeur général de Kraken pour l’Europe, le Moyen-Orient et l’Afrique, Curtis Ting est un ancien agent du FBI qui a affronté toute sorte de criminels dans sa carrière. Malgré son parcours, le dirigeant de l’exchange a été surpris par l’ampleur des dégâts causés par les escrocs au sein de la cryptosphère et leur extrême cupidité. Excédé par la cruauté de leurs actes, M. Ting a affirmé qu’une place est surement réservée en enfer pour ces mauvais acteurs de l’industrie.

Beeple hacking

Des escrocs qui n’hésitent plus à s’en prendre aux personnes âgées

Alors que les investisseurs particuliers ne cessent d’affluer vers les marchés crypto, M. Ting a tenu à les prévenir des risques auxquels ils s’exposent en rejoignant cet espace. Il a notamment exhorté les personnes âgées à faire attention aux escrocs qui n’hésitent plus à les prendre pour cibles dans leurs différentes arnaques. « Je suis moi-même un ancien agent des forces de l’ordre, j’ai aussi deux grands-parents vivants. Franchement, il y a une place spéciale en enfer réservée aux escrocs et aux fraudeurs qui essaient de voler les personnes vulnérables et les personnes âgées », a-t-il déclaré.

Les propos de M. Ting font écho à une fraude impliquant un ancien militaire du nom de Graeme Stagg. Âgé de 77 ans, ce dernier a perdu presque toutes ses économies dans une arnaque aux cryptomonnaies en envoyant des fonds aux malfaiteurs à travers la plateforme de Kraken. Celle-ci dispose pourtant d’un système d’identification pour les transactions effectuées par les utilisateurs d’un certain âge. En outre, lorsque l’exchange identifie celles-ci, il exige que les personnes âgées rédigent une note indiquant que les règlements sont exécutés selon leur propre volonté.

Plus d’un million de dollars soutirés à la victime

Malgré l’existence d’une telle fonctionnalité sur Kraken, M. Graeme a confirmé l’envoi de plus de 650 000 dollars en cryptomonnaies sur des portefeuilles inconnus utilisant les services de l’exchange. Les escrocs ont réussi à convaincre la victime d’effectuer d’autres transferts, parvenant ainsi à lui soutirer plus d’un million de dollars avant de disparaitre dans la nature. S’il est vrai que les jeunes investisseurs sont également victimes d’escroqueries au sein de la cryptosphère, M. Ting a suggéré que ces derniers y sont moins vulnérables que leurs ainés.

La politique de sécurité mise en place par Kraken pour protéger les personnes âgées utilisant sa plateforme semble donc insuffisante face à l’ingéniosité des escrocs. Il importe alors que ces potentielles victimes prennent la mesure de la menace que représentent ces malfaiteurs qui ne font preuve d’aucune retenue au moment de choisir leur cible.

Source : CryptoPotato

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Luc Jose Adjinacou avatar
Luc Jose Adjinacou

Loin d’avoir refroidi mes ardeurs, un investissement infructueux en 2017 sur une cryptomonnaie n’a fait qu’accroitre mon enthousiasme. Je me suis dès lors résolu à étudier et comprendre la blockchain et ses nombreux usages et à relayer avec ma plume de l’information relative à cet écosystème.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !