Comment l’informatique quantique pourrait changer le monde crypto

sam 20 Juil 2019 ▪ 11h47 ▪ 2 min de lecture - par Nathan Combamines

Cette technologie qui pendant longtemps relevait de la science-fiction se rapproche de plus en plus de la réalité. Quel pourrait être l’impact de l’informatique quantique sur la technologie blockchain et sur les cryptomonnaies ?

En théorie, le risque est très sérieux. L’informatique quantique a la possibilité de décrypter les encryption, ce qui pourrait évidemment pourrait poser de gros problèmes.

La dépendance de Bitcoin sur l’encryption rend les possibilités qu’offrent cette nouvelle technologie assez menaçantes. Il n’est pas impossible que l’informatique quantique puisse dériver des clés publiques des portefeuilles crypto les clés privées.

Ces clés privées devront donc être protégées grâce à d’autres mécanismes supplémentaires. Une des options pourrait être les signatures Lamport que Ethereum propose d’ajouter comme option avec Ethereum 2.0. Ce niveau de protection supplémentaire pourrait protéger les utilisateurs.

Pour l’instant, les autres cryptomonnaies, particulièrement les plus anciennes pourraient être vulnérables. Cependant, implanter des défenses n’est pas impossible et Bitcoin par exemple devrait être capable de développer une solide protection.

L’autre danger résidrait dans la vitesse de processeur que peut amener l’informatique quantique. La possibilité de miner exponentiellement plus rapidement que les autres pourraient rapporter très gros à ses propriétaires.

La plupart des experts donnent 5 à 10 ans à cette technologie avant d’être prête. Cela devrait être assez de temps pour que le monde crypto s’y prépare, mais mieux vaut commencer dés maintenant.

Nathan Combamines

Mon premier métier c'est le design, mais ma passion les cryptos. A la fois créatif et geek, je fais preuve de créativité pour vulgariser ce milieu pas toujours facile à comprendre mais captivant !

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.