A
A

Coinbase : Espionnage, gel des embauches et licenciements

sam 18 Juin 2022 ▪ 11h30 ▪ 6 min de lecture - par Mary Batshwok

En mai, le média The Information annonçait que Coinbase allait tester une application pour que ses employés s’espionnent mutuellement. En juin, l’exchange de cryptomonnaies gelait les embauches pour finalement licencier un grand nombre d’employés. Décidément, il se passe beaucoup de choses dans l’entreprise de Brian Armstrong ces derniers temps.

COINBASE LICENCIEMENTS

Espionnage mutuel chez Coinbase : Transparence radicale

The Information annonçait que les employés allaient tester une application pour évaluer leurs collègues : pouce en haut, pouce en bas ou une note neutre sur la base de dix valeurs fondamentales définies par Coinbase, y compris la « communication claire » et « l’énergie positive ». Ce concept dystopique provient du monde de la banque traditionnelle et n’est pas nouveau. Celle utilisée chez Coinbase est l’application Dot Collector développée par Ray Dalio (Bridgewater Associates) pour promouvoir ce qu’il appelle « transparence radicale », en fait plutôt un cauchemar total…

En 2014, Ethan Bernstein, professeur à Harvard Business School, écrivait que l’observation constante au sein de l’entreprise peut engendrer chez les employés un sentiment de vulnérabilité, on n’en doute pas. D’ailleurs, un quart des employés de Bridgewater Associates sont partis au bout d’un an et demi quand a été instaurée la politique de transparence totale.

Principle Tools, la société qui distribue Dot Collector, affirme qu’elle aide les individus et les entreprises à prendre des décisions concernant les employés et les équipes. Une anticipation aux licenciements chez Coinbase ?

La pétition contre les dirigeants de Coinbase supprimée

La pétition en ligne du 10 juin demandant de limoger les dirigeants de Coinbase a été supprimée, mais il nous reste web.archive. Certains griefs parlent en effet de la nouvelle appli de notation et une des réponses de Brian Armstrong donne le ton : ambiance tendue (pour le moins).

Dans la pétition, on y parle donc (entre autres) :

  • Des initiatives telles que le Dot Collector et le système d’évaluation des performances qui ont conduit à une culture de travail toxique,
  • De l’annulation des offres faites aux nouveaux employés alors que Coinbase avait promis qu’elles ne seraient pas annulées deux semaines plus tôt, ce qui a entraîné un accueil négatif massif de la part du public et du secteur dans son ensemble,
  • De l’attitude généralement apathique et parfois condescendante de la part du CPO, du COO et du Chief People Officer,
  • L’entreprise elle-même, dont la chute de la valeur des actions et la mauvaise gestion du lieu de travail ont entraîné une baisse de moral et la menace de perdre les meilleurs talents.

La réponse de Brian Armstrong ne s’est pas faite attendre sur Twitter. On peut y lire notamment :

« Quatrièmement, le fait d’afficher cela publiquement est également profondément contraire à l’éthique car cela nuit à vos collègues, ainsi qu’aux actionnaires et aux clients. C’est également stupide, car si vous vous faites prendre, vous serez licencié, et ce n’est tout simplement pas un moyen efficace d’obtenir ce que vous prétendez vouloir. »

Gel des embauches #Rescinded et licenciements chez Coinbase

Comme nous l’expliquions dans un précédent épisode de la Saga Coinbase, le gel des embauches a été une des mesures phare de ce mois de juin, une sorte d’apéritif avant d’annoncer les licenciements.

13 avril 2022, Coinbase prévoyait l’embauche de 6000 personnes. Il n’aura fallu que deux mois pour finalement licencier des salariés, et même des cadres sans même les prévenir ….

En effet, certains cadres se sont réveillés et, en voulant se connecter à la base et à leur mail professionnel, se sont rendus compte qu’ils n’y avaient plus accès. La grande classe… Donc pas vraiment moyen de savoir ce qui se passait, certains ont reçu un mail sur leur boîte mail personnelle ou appris la nouvelle sur les réseaux sociaux. C’est ce que décrit le journaliste de Bloomberg dans un article en prenant l’exemple d’un salarié qui a bien voulu témoigner.

« Andrew Grass a contribué à l’embauche d’environ 200 personnes chez Coinbase Global Inc. au début de l’année. Maintenant, la plupart de ces employés – dont Grass lui-même – ont été licenciés. Monsieur Grass a été pris au dépourvu, il venait de rentrer d’une réunion hors site avec certains des directeurs associés de l’entreprise à Austin, au Texas. Lorsqu’il s’est réveillé mardi, un collègue a envoyé un message groupé demandant à chacun de vérifier son courrier électronique pour y trouver des informations sur les licenciements. Il a essayé d’accéder à son ordinateur, mais n’a pas pu se connecter. La fin de son séjour dans l’entreprise a été surprenante, surtout après qu’il a passé ces dernières semaines à chercher de nouveaux employés. « En l’espace de quatre semaines, j’ai passé 80 heures à faire des entretiens d’embauche », a déclaré Grass, 43 ans. »

En plein marasme, d’autant plus prévisible que les cycles des bulles spéculatives se répètent toujours, la politique de recrutement de Coinbase est totalement incompréhensible et certainement désastreuse pour son image de marque. On peut se demander comment est gérée cette entreprise quand on voit que des concurrents embauchent au même moment : c’est le cas de Binance ou encore FTX.

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Mary Batshwok avatar
Mary Batshwok

Subprimes, crises financières, inflation galopante, paradis fiscaux... Le bitcoin a été conçu pour plus de transparence et peut-être enfin changer la donne. J'essaie de comprendre ce nouvel environnement et tente de l'expliquer à mon tour. La route est sans doute longue, mais elle en vaut la peine.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Cours & Indices

BITCOIN (BTCUSD) 19 172,64 $ -0.35%
ETHEREUM (ETHUSD) Ξ 1 041,58 $ -1.58%
DEFI (DEFIPERP) 2 424,80 $ -1.35%
MARKETS (ACWI) 84,51 $ 0.74%
GOLD (XAUUSD) 1 810,69 $ 0.2%
TECH (NDX) 11 585,68 $ 0.68%
CURRENCIES (EURUSD) 1,04 $ -0.54%
CURRENCIES (EURGBP) 0,860960 £ 0.05%
CRUDEOIL (USOIL) 108,46 $ 2.33%
IMM. US (REIT) 2 435,01 $ 1.8%
Le pourcentage exprime l’évolution depuis 24h Acheter des cryptos sans risques
Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email et tentez de gagner 0.2 ETH en vous inscrivant aujourd'hui

Guides Crypto
Vous devez remplir le formulaire pour recevoir votre document