A
A

États-Unis : La Fed souhaite utiliser la CBDC pour améliorer les systèmes de paiement

jeu 14 Avr 2022 ▪ 16h30 ▪ 4 min de lecture - par Luc Jose Adjinacou

Après avoir pris le temps d’étudier la question, la Réserve fédérale vient enfin d’annoncer officiellement son intention de lancer une monnaie numérique de banque centrale (CBDC). L’institution américaine a notamment fait savoir que cette décision était motivée par son désir de les utiliser dans les systèmes de paiements du pays. Toutefois, la Fed continue également à solliciter les commentaires du public sur l’émission d’une CBDC aux États-Unis.

Améliorer davantage des systèmes de paiements qui sont déjà sûrs et efficaces

S’il est vrai que la Réserve fédérale américaine avait déjà évoqué auparavant l’existence d’études préliminaires sur le lancement d’une CBDC, la présente annonce reste la plus significative sur le sujet. Toutefois, la Fed a tenu à préciser qu’elle n’a encore pris aucune décision quant à la poursuite ou à la mise en œuvre d’une CBDC américaine. Elle a expliqué qu’elle a fini d’explorer les avantages et les risques qui y sont associés à cette émission, en se basant notamment sur la recherche et l’expérimentation technologiques. La Réserve fédérale a également publié une série de FAQ (Foire aux questions) sur la CBDC, expliquant pourquoi elle l’envisage maintenant.

L’institution y précise qu’elle veut s’appuyer sur les avancées technologiques telles que les portefeuilles numériques, les applications de paiement mobile, les cryptomonnaies et les stablecoins. La Fed espère ainsi améliorer les systèmes de paiements du pays qui sont déjà sûrs et efficaces. Pour évaluer l’efficacité des CBDC, la Fed a identifié quatre éléments d’appréciations. Il s’agit notamment des avantages pour les ménages, les entreprises et l’économie globale ; les avantages de rendement plus efficaces que les méthodes alternatives ; la vie privée des consommateurs ; la complémentarité des formes monétaires et des services financiers ; et la protection contre les activités criminelles.

Un plan qui a tardé à se mettre en œuvre

Les États-Unis ont fait preuve d’une lenteur notable dans l’adoption d’une CBDC. Les autorités locales  ont régulièrement déclaré qu’elles ne souhaitaient pas se précipiter dans ce développement, préférant faire les choses correctement. Il est intéressant de noter que plusieurs cadres de la Réserve fédérale estiment que la blockchain fait l’objet d’un battage médiatique excessif et minimise la nécessité d’une CBDC.

Président de la Réserve fédérale, Jerome Powell a d’ailleurs déclaré que la création d’une CBDC est incertaine. Si elle devient effective, les États-Unis rejoindraient plusieurs autres pays dans leur démarche, notamment la Chine, l’Inde et le Japon. Cependant, il faudra probablement attendre encore quelques années avant que les États-Unis ne publient ne passe à la phase pratique de ce projet.

Maintenant qu’elle a annoncé officiellement son intention de lancer une CBDC, la Réserve fédérale devra convaincre les législateurs américains de sa capacité à l’émettre aux particuliers. En effet, une loi a été introduite en début d’année à la Chambre des Représentants par le républicain Tom Emmer pour limiter les prérogatives de la Fed en matière de CBDC.

Source : BeInCrypto

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Luc Jose Adjinacou avatar
Luc Jose Adjinacou

Loin d’avoir refroidi mes ardeurs, un investissement infructueux en 2017 sur une cryptomonnaie n’a fait qu’accroitre mon enthousiasme. Je me suis dès lors résolu à étudier et comprendre la blockchain et ses nombreux usages et à relayer avec ma plume de l’information relative à cet écosystème.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !