A
A

La Banque nationale suisse ne possède aucun bitcoin (BTC)

sam 30 Avr 2022 ▪ 15h00 ▪ 5 min de lecture - par Alexis Patin

La Banque nationale suisse (BNS) n’est pas actuellement intéressée par la détention de bitcoins (BTC), mais elle pourrait le faire rapidement à un moment donné, a déclaré son président Thomas Jordan.

Une position neutre

La BNS, qui a deux sièges, l’un à Berne et l’autre à Zurich, ainsi qu’une succursale à Singapour, a été créée en 1907.

« Acheter du bitcoin n’est pas un problème pour nous, nous pouvons le faire soit directement, soit nous pouvons acheter des produits d’investissement qui sont basés sur le bitcoin. Nous pouvons organiser les conditions techniques et opérationnelles relativement rapidement, lorsque nous sommes convaincus que nous devons avoir du bitcoin dans notre bilan. » a déclaré Thomas Jordan. En effet, les outils crypto se multiplient sur le marché suisse, avec l’ETP d’Hashdex récemment par exemple. 

Il a ensuite précisé « mais dans la perspective actuelle, nous ne pensons pas que le bitcoin réponde aux exigences des réserves monétaires, c’est pourquoi nous avons jusqu’à présent décidé de ne pas avoir de bitcoin dans notre bilan.« 

En effet, Mr Jordan souligne que pour l’instant le bitcoin ne peut pas être considéré comme un investissement comme un autre. Encore moins comme une réserve de valeur comme l’or par exemple. C’est tout le combat des bitcoin-maximaliste, d’autres pays comme le Salvador ou maintenant la Centrafrique voit la situation différemment.

Le 5 septembre 2019, Jordan a parlé des cryptoactifs dans un discours intitulé « Monnaies, argent et jetons numériques » à l’Université de Bâle où il a notamment dit : «l’introduction d’un token numérique émis par l’État exclusivement destiné aux acteurs des marchés financiers nécessite une analyse approfondie. Si les jetons de sécurité s’imposent dans le secteur financier, cela soulève la question de savoir si une monnaie de jeton numérique émise par l’État sera également nécessaire comme moyen de paiement pour les nouvelles infrastructures des marchés financiers. La BNS suit de près l’évolution de la situation et participe activement au débat, notamment par sa future participation au BIS Innovation Hub. »

bitcoin suisse

Des activistes contre le bilan carbone des investissement de la BNS

Des militants anti-climat ont manifesté à l’extérieur de la réunion, qui s’est tenue à Berne, pour demander que la BNS mette fin à ses investissements dans des entreprises qui, selon eux, contribuent au réchauffement de la planète par leurs émissions de carbone.

« La Banque nationale suisse investit chaque année des milliards dans l’industrie des combustibles fossiles », a déclaré Nora Scheel, du groupe Campax. « Ce faisant, elle génère presque autant d’émissions de CO2 que l’ensemble de la Suisse sur le plan national. »

Selon un rapport annuel publié en mars, les réserves de la BNS s’élevaient à un peu plus de 1 000 milliards de francs suisses (1,03 billion de dollars américains) au 31 décembre 2021. Le dollar américain représente 39 % des réserves, l’euro 37 %, le yen japonais 8 % et la livre sterling 6 %. Les avoirs en or s’élèvent à un peu moins de 56 milliards de francs suisses, soit moins de 6 % des réserves.

De plus, la BNS a réduit ses investissements dans les entreprises du secteur de l’énergie et des combustibles fossiles de 10% de ses avoirs à environ 3 à 4%, a déclaré le président Jordan.

« Cela n’a aucun sens pour nous de vendre toutes nos actions, elles seraient simplement rachetées par quelqu’un d’autre. L’important est que l’économie puisse se transformer pour produire moins d’émissions de CO2« , a déclaré M. Jordan lors de l’assemblée générale annuelle.

C’est un frein supplémentaire pour tout investisseur dans le bitcoin, cependant la transition pour les énergies vertes s’accélère dans le mining de Bitcoin. Il faut aussi rappeler que son émission en carbone est ridicule par rapport à de nombreux autres produits, qui eux n’offrent pas la possibilité à n’importe qui de garder le contrôle sur son capital. Plus d’information dans cet article.

La BNS reste donc ouverte à la possibilité d’acheter du bitcoin ou des outils financiers liés à celui-ci. Il est intéressant de voir que les portes restent ouvertes. L’adoption du bitcoin par des entités comme la BNS serait un changement radical et apporterait une légitimité supplémentaire.

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Alexis Patin avatar
Alexis Patin

Passionné de géopolitique, économie, cryptomonnaies, d’Eurasie et de voyages ! (le plus à l’est possible), crypto-trader depuis 4 ans.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Cours & Indices

BITCOIN (BTCUSD) 19 149,77 $ -0.75%
ETHEREUM (ETHUSD) Ξ 1 051,65 $ -2.01%
DEFI (DEFIPERP) 2 498,90 $ -1.28%
MARKETS (ACWI) 84,51 $ 0.74%
GOLD (XAUUSD) 1 806,59 $ -0.23%
TECH (NDX) 11 585,68 $ 0.68%
CURRENCIES (EURUSD) 1,04 $ 0.07%
CURRENCIES (EURGBP) 0,860800 £ -0.03%
CRUDEOIL (USOIL) 107,58 $ -0.84%
IMM. US (REIT) 2 435,02 $ 1.8%
Le pourcentage exprime l’évolution depuis 24h Acheter des cryptos sans risques
Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email et tentez de gagner 0.2 ETH en vous inscrivant aujourd'hui

Guides Crypto
Vous devez remplir le formulaire pour recevoir votre document