A
A

Binance bloque les comptes russes liés au Kremlin

ven 29 Avr 2022 ▪ 18h00 ▪ 5 min de lecture - par Alexis Patin

Le plus grand exchange de cryptomonnaies du monde a bloqué les comptes de plusieurs personnes proches du gouvernement russe.

Binance continue son offensive

Binance a bloqué Polina Kovaleva, la belle-fille du ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov ; Elizaveta Peskova, la fille du porte-parole du président Vladimir Poutine ; Dmitri Peskov ; et Kirill, le fils de Konstantin Malofeev, un oligarque russe récemment inculpé par le ministère de la Justice pour violation des sanctions américaines.

Le responsable mondial des sanctions de Binance, Chagri Poyraz, a déclaré que Binance avait bloqué Peskova le 3 mars, une semaine avant qu’elle ne soit sanctionnée par le Trésor américain. Binance a ensuite fermé le compte de Kovaleva le 24 mars, tandis que Malofeev a perdu son accès à la bourse cette semaine.

Binance s’engage donc sur tous les fronts, récemment l’exchange a lancé une carte bancaire spécialement réservée aux réfugiés ukrainiens. En leur offrant 75 dollars par mois les trois premiers mois et en leur donnant accès aux paiements dans l’Union européenne.

La Russie fait face à une vague de sanctions depuis son invasion de l’Ukraine, et les principales bourses de cryptomonnaies comme Binance ont subi des pressions pour bloquer les utilisateurs russes.

Binance is a finance exchange market. Crypto Currency background concept.
Photo by NadaK2 on Deposit Photos

Le gouvernement ukrainien soutient cet effort

Le gouvernement ukrainien est très actif sur les réseaux afin de continuer tous les combats pouvant affaiblir le gouvernement russe et les oligarques proches du pouvoir.

Dans un tweet, le ministère ukrainien de la transformation numérique et l’une des principales figures responsables de la position pro-cryptomonnaie du gouvernement a déclaré « j’ai déjà mentionné que tous ceux qui sont liés au régime de Poutine vont ressentir les conséquences de la guerre. Ainsi, des nouvelles de @binance : la société a bloqué les comptes de cryptomonnaies des proches des officiels du Kremlin. Mme Kovaleva, Mme Peskova et M. Malofeev ne peuvent plus éviter les sanctions. »

La semaine dernière, Binance a aussi annoncé qu’elle limiterait les comptes de personnes résidant en Russie si leur solde dépasse les 10 000 euros. Binance a ensuite précisé que cela n’affectera pas les personnes ne résidant pas en Russie.

Des accusations contre Binance

Une enquête de Reuters a révélé qu’en avril 2021, l’unité de renseignement financier de la Russie a rencontré à Moscou le responsable régional de Binance. Les Russes voulaient que Binance accepte de remettre les données de ses clients, y compris les noms et les adresses, pour les aider à lutter contre la criminalité, selon les messages texte que le responsable de l’entreprise a envoyés à un associé. Notamment pour en savoir plus sur l’opposant politique Navalny et ses alliés.

Binance a déclaré à Reuters qu’elle n’avait jamais été contactée par les autorités russes au sujet de Navalny. Elle a ajouté qu’avant la guerre, elle « cherchait activement à se mettre en conformité en Russie », ce qui l’aurait obligée à répondre aux « demandes appropriées des régulateurs et des organismes d’application de la loi ». Pour en savoir plus sur cette affaire, voici l’article dédié.

Depuis le début de la guerre, certaines compagnies appellent au boycott total des opérations en Russie. Comme l’ont fait PayPal et Visa, mais Binance refuse cette approche.

Binance a déclaré que la guerre et la crise économique pourraient accélérer l’adoption des cryptomonnaies parmi les citoyens russes de la classe ouvrière qui cherchent des moyens de paiement alternatifs. Binance a ajouté qu’elle appliquait de manière agressive les sanctions imposées par les gouvernements occidentaux, mais qu’elle n’allait pas unilatéralement « geler les comptes de millions d’utilisateurs innocents ».

Binance continue donc son combat contre le régime, tout en aidant les populations ukrainienne et russe qui essayent de trouver des nouveaux moyens de paiement durant ce conflit historique. Les cryptomonnaies sont apolitiques mais ne doivent évidemment jamais être utilisées à des fins criminels ou pour contourner les sanctions.

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Alexis Patin avatar
Alexis Patin

Observateur de la révolution monétaire, économique et sociale.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Cours & Indices

BITCOIN (BTCUSD) 23 428,00 $ 0.38%
ETHEREUM (ETHUSD) Ξ 1 844,50 $ 0.52%
DEFI (DEFIPERP) 3 413,60 $ 0.38%
MARKETS (ACWI) 92,03 $ -0.72%
GOLD (XAUUSD) 1 766,49 $ 0.27%
TECH (NDX) 13 470,86 $ -1.21%
CURRENCIES (EURUSD) 1,02 $ 0.12%
CURRENCIES (EURGBP) 0,845060 £ 0.05%
CRUDEOIL (USOIL) 87,80 $ 0.6%
IMM. US (REIT) 2 656,77 $ -0.45%
Le pourcentage exprime l’évolution depuis 24h Acheter des cryptos sans risques
Guides Crypto
Vous devez remplir le formulaire pour recevoir votre document
Partenaires Affiliés
Ovr logo OVR La plateforme metaverse- Visiter
Bybit logo Bybit La plateforme de trading en cryptos- Visiter
Huobi logo Huobi Plateforme d'échange de Cryptomonnaies- Visiter
Sorare Logo Sorare Le jeu de fantasy football mondial- Visiter
Etoro Logo Etoro Le trading social de cryptos Disclaimer: 78% des comptes CFD perdent de l'argent - Visiter
En bourse logo En Bourse Formations, applications et accompagnement dédiés aux traders indépendants- Visiter
Koffy logo Koffy Agrégateur d'infos Web3 propulsé par l'IA !- Visiter
Coinhouse logo Coinhouse L'objectif de Coinhouse est de rendre les crypto-actifs accessibles à toutes et à tous.- Visiter
crypto excel logo Crypto Excel Le gestionnaire de portefeuille crypto par excellence- Visiter