A
A

Câlisse, de nouvelles règles crypto au Canada

jeu 18 Août 2022 ▪ 18h00 ▪ 3 min de lecture - par Eddy Senga

Le développement rapide de l’écosystème crypto effraye les régulateurs. De ce fait, plusieurs d’entre eux cherchent des solutions pour surveiller le secteur et protéger les consommateurs. Dans cette lancée, le Canada impose de nouvelles règles pour l’investissement crypto qui ne pourraient pas plaire à tout le monde…

crypto canada

Les bourses canadiennes à l’œuvre dans le secteur crypto

Les cryptos ont acquis une notoriété sans pareil en quelques années. Lorsqu’on remonte un peu en arrière, seules quelques personnes étaient réceptives aux actifs numériques. Mais aujourd’hui, on y trouve toutes les générations. Face au développement croissant de ce secteur, les bourses canadiennes Newton et BitBuy ont décidé d’imposer une limite d’achat

La rapidité avec laquelle les cryptos gagnent du terrain pousse les régulateurs  à renforcer les stratégies pour les garder sous contrôle. De ce fait, les achats de cryptomonnaies sont limités à 30 000 dollars canadiens par an. Comment ça marche ? Eh bien, certains tokens sont « restreints ». Ainsi, vous utilisez votre limite chaque fois que vous effectuez un achat. 

Par exemple, si vous achetez 15 000 dollars de SOL, votre limite d’achat est de 10 000 dollars. De ce fait, si vous désirez entrer en possession d’autres pièces restreintes avec une valeur supérieure à ce montant, vous devrez vous séparer d’autres tokens. Cependant, la limite mise en place par la Commission des valeurs mobilières de l’Ontario (CVMO) n’est valable que sur une année. Cette dernière sera donc réinitialisée l’année suivante.

Bitcoin (BTC) et Ethereum (ETH) exclus de la restriction

Heureusement pour les adeptes des cryptomonnaies, tous les actifs numériques ne font pas face à cette sanction. En effet, certaines cryptos, notamment le bitcoin (BTC), Ethereum (ETH), Litecoin (LTC) et Bitcoin Cash (BCH) n’ont aucune limite. De ce fait, les investisseurs pourront continuer tranquillement leurs opérations. Toutefois, cette limite ne s’applique qu’aux investisseurs de détail. 

De plus, contrairement aux investisseurs accrédités qui n’ont aucune limite, le montant est plus élevé pour les investisseurs éligibles. Si ces restrictions agacent les investisseurs, Newton a déclaré mercredi qu’il s’était enregistré en tant que vendeur restreint dans la province d’Ontario. De ce fait, il est obligé de respecter les règles établies par la (CVMO).

Le Canada se met à l’œuvre pour protéger les investisseurs crypto. En effet, les exchanges Newton et BitBuy ont décidé d’établir des limites d’achats annuels sur certains tokens. Les négociateurs auront désormais un profil financier permettant de leur assigner une catégorie : investisseur éligible, accrédité ou de détail.

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Eddy Senga avatar
Eddy Senga

Le monde évolue et l'adaptation est la meilleure arme pour survivre dans cet univers ondoyant. Community manager crypto à la base, je m'intéresse à tout ce qui touche de près ou de loin à la blockchain et ses dérivés. Dans l'optique de partager mon expérience et de faire connaître un domaine qui me passionne, rien de mieux que de rédiger des articles informatifs et décontractés à la fois.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !