A
A

Metaverse : Même dans le virtuel, les agressions sexuelles sont sévèrement punies

mar 13 Sep 2022 ▪ 12h00 ▪ 5 min de lecture - par Elina Samsoudine

Que tous ceux qui croient que les agressions sexuelles dans le metaverse restent impunies se ravisent tout de suite. Les délits sexuels commis dans cet espace virtuel restent condamnables. Preuve en est la condamnation d’un Sud-Coréen pour ce genre d’infraction. 

Metaverse, abus et agression sexuels, Corée du Sud

Un Sud-Coréen condamné pour abus sexuels dans le metaverse

En Corée du Sud, un homme d’une trentaine d’années a été appréhendé, jugé puis condamné à 4 ans de prison pour abus sexuels dans le metaverse. Cet homme a produit et stocké des contenus à caractère sexuel impliquant des mineurs. Concrètement, il entrait en contact avec des mineurs sur une plateforme de metaverse sud-coréenne. Moyennant cadeau, il incite les victimes à envoyer des photos et des vidéos à caractère pornographique. L’homme a ainsi constitué sa base de données entre décembre 2021 et mars 2022.

L’identité du délinquant sexuel n’a pas été révélée dans la presse. Néanmoins, les médias ont livré quelques informations supplémentaires sur cette affaire. En plus de la peine de prison, le tribunal a également ordonné une injonction thérapeutique. Pour cette mesure de soins, le condamné doit suivre un programme de 80 heures spécialement conçu pour les délinquants sexuels. Il a par ailleurs interdiction de fréquenter des institutions et autres organisations impliquant des mineurs à sa sortie de prison. Et ce, pendant sept ans.

Des propositions de loi pour protéger les utilisateurs

Alors que le développement du metaverse galope, les mineurs sont de plus en plus exposés aux harcèlements et aux agressions sexuels. Depuis quelques mois, les experts s’en inquiètent davantage. Et pourtant, les lois n’ont pas été conçues de manière adéquate pour lutter contre les abus dans les espaces virtuels et numériques. Par ailleurs, les problèmes de juridiction sur Internet, sans nation et sans frontières, compliquent également l’application de la loi. Sur la plupart des plateformes metaverse, les sanctions se limitent à la suppression du compte de l’utilisateur fautif. 

Les agressions sexuelles dans le métaverse sont une réalité, un fléau grandissant.

En Corée du Sud, le législateur Kang Sun-woo a formulé une proposition de loi. Il a notamment proposé de nouveaux amendements à une loi existante sur la protection de la jeunesse. Cette loi vise à responsabiliser davantage les opérateurs de plateformes en ligne. De son côté, le ministère des Sciences de Corée du Sud annonce des principes éthiques pour le métaverse.

Les agressions sexuelles, un fléau grandissant dans l’espace virtuel

Internet et les espaces numériques, quels qu’ils soient, ont toujours été en proie au harcèlement et aux agressions sexuelles. Selon Michael Bugeja, professeur à l’Iowa State University (il enseigne l’éthique et la technologie des médias), le metaverse et la réalité virtuelle suppriment la frontière entre le moi virtuel et le moi réel. « Cela peut donner l’impression qu’une vie numérique est réelle avec de vrais sentiments, qui ont exacerbé l’impact de l’inconduite sexuelle dans un metaverse. », explique-t-il. 

Les harcèlements sexuels dans le metaverse sont souvent passés sous silence ou ignorés. Les conséquences psychologiques sont pourtant bien réelles. La psychologue britannique Heather Sequeira  apporte des précisions sur ce point : « L’intention de la réalité virtuelle est de tromper le système nerveux humain pour qu’il expérimente des réactions perceptuelles et corporelles dans cet espace 3D différent. » Aussi, si le corps physique reste intact dans une agression, le choc émotionnel et psychologique est bien réel.

Le harcèlement et les agressions sexuelles dans le metaverse sont en hausse constante. Les experts déplorent le manque de proactivité des entreprises et des plateformes. Ces dernières se contentent d’agir au cas par cas. C’est loin d’être suffisant pour endiguer ce fléau en devenir. Surtout avec la technologie haptique qui continue à se développer. 

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Elina Samsoudine avatar
Elina Samsoudine

Je tombe par hasard dans la cryptosphère et assiste à la naissance d’une ère nouvelle, celle de la DeFi. Tout est question de liberté économique, de transparence et d’opportunités accessibles à tous. Voilà un univers qui gagne à être connu.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !