A
A

Crypto : Une politique deux poids, deux mesures en Russie ?

sam 17 Sep 2022 ▪ 15h00 ▪ 4 min de lecture - par Cédrick Aimé GUELANG OFALABEN

La Russie est l’un des pays à avoir interdit l’usage des cryptos sur son territoire. Le Kremlin a d’ailleurs multiplié des projets anti-crypto, dont le dernier remonte au mois de juillet. Cependant, le pays de Vladimir Poutine s’est engagé dans une guerre à rebondissement contre l’Ukraine depuis février. Se mettant ainsi à dos pratiquement toutes les puissances occidentales qui l’acculent avec des sanctions économiques. Contraint de réagir, le Kremlin a compris que son salut passera certainement par l’adoption des monnaies numériques. Il a opté pour une politique duale sur la crypto, avec une souplesse sur le plan international et une restriction persistante en interne.

Adoption des cryptomonnaies dans les échanges transfrontaliers en Russie

Le Kremlin adoucit sa politique internationale sur les cryptos

La Russie traverse une période assez délicate dans son conflit armé avec l’Ukraine. Les Occidentaux continuent de multiplier des sanctions économiques pour étouffer le Kremlin. Le pays se trouve ainsi dans l’incapacité de recevoir des paiements depuis l’étranger. Pire encore, il est impossible aux Russes de payer des biens sur des sites étrangers. Voilà autant de choses qui ont contraint le gouvernement de Moscow à revoir sa politique restrictive vis-à-vis des devises virtuelles.

La Russie veut donc accélérer la libéralisation des cryptomonnaies dans le cadre des échanges internationaux à travers la norme « Sur la monnaie numérique ». Autrement dit, elle souhaite réduire la dépendance des échanges transfrontaliers au dollar, en permettant aux entreprises de choisir les monnaies numériques de leur choix pour les paiements internationaux. C’est le ministère des Finances avec l’approbation du gouvernement qui a introduit ce projet en début d’année.

Il faudra encore patienter un peu avant qu’il ne s’officialise. Mais Ivan Chebeskov, un cadre au ministère des Finances, a confirmé que le projet contenait bel et bien une disposition relative aux transactions transfrontalières en cryptomonnaies. Toujours selon lui, la cryptomonnaie est une propriété qui peut aisément servir dans les échanges commerciaux internationaux sous forme de troc. Il a conclu en laissant la porte à une éventuelle adoption d’une loi consacrée aux paiements en cryptomonnaies.

La Russie reste ferme sur l’interdiction des cryptos en interne

Il faut rester lucide face à cette volonté russe d’adopter les cryptomonnaies dans les échanges transfrontaliers. Si le pays semble contraint de le faire pour garantir ses intérêts sur le plan international, en interne, c’est le statuquo. On se rappelle qu’il y a près de deux mois, Vladimir Poutine, le Président de la Russie, signait une loi hostile aux cryptomonnaies. Elle venait interdire les paiements en monnaie numérique sur tout le territoire.

Cette loi a d’ailleurs créé un quiproquo entre le ministère des Finances et la Banque centrale de Russie. Si la première entité est ouverte à une adoption en interne avec une régulation, la seconde n’est pas du même avis. Elle souhaite une interdiction totale, afin que le rouble demeure le seul moyen de paiement légal.

Conclusion

En définitive, les ministères de l’Économie, des finances et la Banque centrale russe travaillent d’un commun accord pour homologuer les cryptomonnaies dans le commerce transfrontalier. C’est le meilleur moyen, pour le Kremlin, de contourner toutes sanctions financières imposées par les pays occidentaux. Les trois entités reconnaissent que l’usage des cryptomonnaies est indispensable pour la Russie. Mais, si la légalisation des cryptomonnaies est soutenue dans le cadre des échanges transfrontaliers, c’est différent en interne. En effet, l’autorité monétaire est contre son homologation comme moyen de paiement en Russie.

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Cédrick Aimé GUELANG OFALABEN avatar
Cédrick Aimé GUELANG OFALABEN

Doctorant en droit financier et rédacteur web SEO expérimenté, Cédrick Aimé est passionné par les cryptomonnaies, le trading, etc. Il participe naturellement grâce à ses articles à la révolution blockchain au quotidien pour une meilleure démocratisation de la DeFi.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !