A
A

Bitcoin (BTC) : Olaf Carlson-Wee, croire au transhumanisme et à la vie éternelle

dim 31 Juil 2022 ▪ 19h00 ▪ 7 min de lecture - par Mikaia ANDRIAMAHAZOARIMANANA

Olaf Carlson-Wee n’arrive peut-être pas à la cheville des Satoshi Nakamoto et Elon Musk en matière de célébrité, mais le profil vaut bien le détour. La raison ? Sa vision de la vie et son intention de changer le monde grâce aux cryptomonnaies.

Olaf Carlson-Wee, vie éternelle et bitcoin (BTC)

Carlson-Wee, croire au bitcoin au moment où les autres ne le font pas

Carlson-Wee, c’est cette personne à qui nous avons accordé un billet en tant que premier employé de Coinbase. Sa particularité, c’est sa mémoire consacrée au « Bitcoin and the larger implications of open source finance ». Dire que cela lui a valu son post de responsable du service clientèle de l’exchange américain en 2013.

L’idée de faire ces recherches lui était parvenue après avoir intégré l’université en 2008, l’année où tout a chamboulé dans l’univers de la finance. Comment continuer à faire confiance aux financiers, à la FED dont le pouvoir semble incommensurable ?

Nul doute que l’émergence du bitcoin en 2009 constituait un espoir pour des personnes illuminées comme Olaf Carlson-Wee. Ces gens-là, on les appelle les « bitconners », les « enthousiastes » ou encore les « believers ». Eux, ils croient que c’en est fini de l’ancien système, la finance traditionnelle. Grâce à ce logiciel géré par un algorithme que n’importe quelle institution ne pourrait gérer, une grande partie de la richesse des anciennes élites finira par se disperser dans la sphère des cryptomonnaies.

À noter par ailleurs que le concept de bitcoin et de cryptomonnaies ne fait pas que des enthousiastes.

« J’avais décidé d’écrire ma thèse de licence sur les cryptomonnaies – la technologie et les implications sociales de ce qui se passerait si elles prenaient del’ampleur. Mes professeurs étaient très sceptiques quant à l’ensemble du concept. Personne n’avait jamais entendu parler de Bitcoin ou de cryptomonnaie », explique-t-il.

Ça, c’était en 2011. Mais Carlson-Wee ne doit pas crier victoire de sitôt puisque 11  ans après, les actifs cryptographiques n’ont pas encore atteint le niveau de démocratisation souhaité. Nous avons encore des pays comme la Chine qui ne cessent de réprimer le bitcoin, et d’autres qui tardent à le légaliser.

Bref, du chemin reste à parcourir.

Quel est le secret de Carlson-Wee ?

Olaf Carlson-Wee avait peut-être eu la chance de se faire payer en bitcoin pendant 3 ans et demi chez Coinbase, et a mis sur pied Polychain avec les avoirs amassés chez Ehsram et Armstrong, mais il ne manque pas de qualités non plus. On citera entre autres :

L’intuition personnelle 

Mr Carlson-Wee, un fils de ministres luthériens issu de la campagne du Minnesota, n’a pas hésité à remuer ciel et terre pour trouver des bons tuyaux en dehors de l’école, de l’église et du sport. Or, cela n’aurait jamais connu un succès sans une dose d’intuition.

« J’ai découvert que lorsque vous vous en tenez à votre intuition personnelle, vous obtenez souvent les meilleurs résultats. Il faut être ancré dans la réalité et s’assurer que l’on est analytique dans sa réflexion. En même temps, suivre mon intuition, même lorsque je ne suis pas totalement sûr de la direction qu’elle va prendre, a été essentiel pour trouver la voie que je veux suivre », martèle l’homme qui vaut présentement environ 900 millions de dollars.

La rupture avec l’ordinaire

Cela s’était manifesté très tôt chez Olaf Carlson-Wee, avec ces aventures hors des sentiers battus de Minnesota, ses voyages dans plusieurs États du pays de l’Oncle Sam, son travail en tant que bûcheron dans le Holden Village (au nord de Washington), son isolement dans la cabane de ses grands-parents dans le Minnesota pendant 2 mois, etc.

Mais sa passion pour le bitcoin de bonne heure s’apparente comme une rupture avec les traditions en matière de finance. Même les érudits du Vassar College ne pensaient pas à l’aboutissement de sa thèse de 1er cycle.

Nul besoin de vous expliquer la suite. Son succès aidera certainement les investisseurs à faire de même.

La croyance au transhumanisme et au prolongement de la vie

Bien évidemment, cela a un rapport avec la rupture récemment évoquée. Ici, l’idée est de contribuer à l’amélioration du système actuel en se focalisant sur le bien-être de l’individu et non la reproduction. Comme conséquences, cela devrait aboutir à une meilleure redistribution des ressources et un recours à la technologie en vue de résoudre les problèmes de la condition humaine, même les plus profonds.

Il ne faut pas oublier qu’Olaf est un fan du philosophe et transhumaniste David Pearce. Pour vous donner un aperçu de la personne, sachez qu’il croit en « une civilisation de super intelligence, de super longévité et de super bonheur ». Des gens comme Pearce pensent que le bitcoin est un ticket à s’approprier pour ceux qui veulent vivre éternellement.

Cet élixir de jouvence procuré par le bitcoin arrivera certainement après que l’homme s’approprie des technologies adéquates baptisées « technologies additives ».

Pearce est le cofondateur de la World Transhumanist Association (WTA), devenue Humanity +. Son livre intitulé « The Hedonistic Imperative » met en exergue quelques idées poussant l’humanité à développer des technologies transformatrices. Il y incite même ses lecteurs à prendre comme modèle Bill Gates, un anti-bitcoin avéré, dont la richesse et les bons gènes semblent incontestables.

« Dans la société contemporaine, on se concentre tellement sur la politique et on se demande quel politicien a raison ou a tort. Ce n’est pas que ce n’est pas important, c’est qu’il y a toute une série de questions sur ce que nous essayons de faire en tant que société que les gens ne posent pas beaucoup », souffle Olaf Carlson-Wee à ses contemporains. En effet, il y a d’autres questions à se poser dans cette vie : elles peuvent concerner l’art, la fiction, le cinéma, la musique, voire les cryptomonnaies. Et si l’on commençait à s’intéresser à ces solutions à nos maux les plus profonds ?  

Sources : Interview Magazine ; Coindesk

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Mikaia ANDRIAMAHAZOARIMANANA avatar
Mikaia ANDRIAMAHAZOARIMANANA

La révolution blockchain et crypto est en marche ! Et le jour où les impacts se feront ressentir sur l’économie la plus vulnérable de ce Monde, contre toute espérance, je dirai que j’y étais pour quelque chose

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Cours & Indices

BITCOIN (BTCUSD) 24 145,00 $ 0.78%
ETHEREUM (ETHUSD) Ξ 1 926,10 $ 2.29%
DEFI (DEFIPERP) 3 807,30 $ 1.99%
MARKETS (ACWI) 92,65 $ 1.38%
GOLD (XAUUSD) 1 802,03 $ 0.69%
TECH (NDX) 13 565,87 $ 2.06%
CURRENCIES (EURUSD) 1,03 $ -0.6%
CURRENCIES (EURGBP) 0,845100 £ -0.05%
CRUDEOIL (USOIL) 91,86 $ -2.25%
IMM. US (REIT) 2 665,41 $ 1.68%
Le pourcentage exprime l’évolution depuis 24h Acheter des cryptos sans risques
Guides Crypto
Vous devez remplir le formulaire pour recevoir votre document
Partenaires Affiliés
Ovr logo OVR La plateforme metaverse- Visiter
Bybit logo Bybit La plateforme de trading en cryptos- Visiter
Huobi logo Huobi Plateforme d'échange de Cryptomonnaies- Visiter
Sorare Logo Sorare Le jeu de fantasy football mondial- Visiter
Etoro Logo Etoro Le trading social de cryptos Disclaimer: 78% des comptes CFD perdent de l'argent - Visiter
En bourse logo En Bourse Formations, applications et accompagnement dédiés aux traders indépendants- Visiter
Koffy logo Koffy Agrégateur d'infos Web3 propulsé par l'IA !- Visiter
Coinhouse logo Coinhouse L'objectif de Coinhouse est de rendre les crypto-actifs accessibles à toutes et à tous.- Visiter
crypto excel logo Crypto Excel Le gestionnaire de portefeuille crypto par excellence- Visiter