A
A

Satoshi Nakamoto : Qui est le fondateur du bitcoin ?

mer 24 Nov 2021 ▪ 11 min de lecture ▪ par Nicolas
Apprendre

Satoshi Nakamoto est à l’origine de l’Histoire de Bitcoin, puisqu’il n’est autre que le créateur du bitcoin (BTC), la pionnière des cryptomonnaies. Cette invention a permis de populariser la technologie blockchain, qui est le socle de fonctionnement des cryptoactifs, des NFT, de la finance décentralisée, du Web3, etc. Pourtant, malgré ses réalisations remarquables en matière d’innovation, sa véritable identité reste inconnue.

image illustrant lanonymat de satoshi nakamoto

Il existe quelques pistes de réflexion particulièrement intéressantes qui pourraient nous permettre de percer à jour ce mystère. Découvrons ensemble qui est véritablement la personne derrière ce pseudonyme.

Quelle est l’origine de Satoshi Nakamoto ?

D’après son profil P2P Foundation de 2012, Nakamoto était un homme de 37 ans résidant au Japon. Son surnom suggère également qu’il était d’origine japonaise. Toutefois, il est préférable de ne pas juger un livre à sa couverture.

En effet, certains détails de son discours suggèrent qu’il était en réalité de langue natale anglaise. Il a utilisé à plusieurs reprises des expressions de l’anglais britannique, tant dans les messages postés sur les forums que dans les commentaires sur le code source du bitcoin. Il se pourrait donc qu’il appartienne en réalité à l’un des pays du Commonwealth

De plus, dans le premier bloc extrait du réseau Bitcoin, il a fait référence à un article publié dans le London Times, qui indique un lien particulier avec le gouvernement britannique.

Par ailleurs, l’analyse de ces plages d’activité sur Internet montre une discordance avec les heures de coucher de quelqu’un qui vit au Japon. Ce qui porte à croire que Nakamoto ne vivait pas réellement dans ce pays.

Que signifie Satoshi Nakamoto ?

Il peut être intéressant de connaître le sens de ce pseudonyme, car cela peut nous renseigner davantage sur la personnalité de Satoshi. Cependant, il faut garder à l’esprit qu’un mot peut avoir plusieurs significations. Par conséquent, il se peut qu’il y ait plusieurs traductions possibles.

Traduit du japonais, « Satoshi » peut signifier « vision », « pensée claire », « esprit vif » ou « sage ». Quant à « Naka », il peut être interprété comme « moyen », « à l’intérieur » ou « relationnel ». Enfin, « Moto » évoque « la base », « l’origine », « le fondement » et « la source ».

Sans chercher à faire du mot à mot, une interprétation possible pourrait être : « la clarté de la pensée réside dans la source ». Une phrase quasi philosophique qui peut correspondre tout à fait au personnage.

D’autre part, il ne faut pas exclure la possibilité que cet alias soit un clin d’œil à des personnages ou des figures emblématiques pour lesquelles il avait une certaine admiration.

Pourquoi Satoshi Nakamoto a créé le bitcoin ?

Bien qu’il y ait un mystère autour de sa personne, la raison qui a conduit Nakamoto à créer le bitcoin est parfaitement claire. En effet, Bitcoin vise à restituer aux individus le contrôle de leur argent. Bien entendu, cela implique de soustraire le pouvoir des mains des autorités publiques par le déploiement d’un système financier décentralisé.

Cette soif de liberté est née dans un contexte bien précis. À l’époque, le monde était frappé par une crise financière désastreuse découlant de la mauvaise gestion des banques centrales et commerciales.

En l’occurrence, la crise des subprimes de 2008 est caractérisée par un déficit de liquidités sur les marchés financiers à l’international. Elle a été principalement provoquée par la chute brutale du secteur immobilier aux États-Unis. Les banques avaient accordé des prêts hypothécaires importants aux ménages de manière excessive. Incapables de se faire rembourser, elles ont fait faillite et ont entraîné dans leur chute les institutions bancaires étrangères.

Cela a fait ressortir les vulnérabilités du système financier traditionnel et a fait émerger l’urgence de la décentralisation de la monnaie.

Qui se cache derrière Satoshi Nakamoto ?

Avec le bitcoin, Satoshi Nakamoto a joué la carte de la confidentialité jusqu’au bout. En effet, plus d’une décennie après la création de la reine des cryptomonnaies, l’identité de son auteur est toujours un mystère. À première vue, on pourrait penser qu’il s’agit d’une seule et même personne. 

Cependant, certains suggèrent que la robustesse du code source de départ du projet aurait impliqué la mobilisation d’une intelligence collective. Ils en concluent donc que, avant la publication de son livre blanc, le bitcoin a été pensé et construit autour d’un groupuscule de personnes. Cela dit, dans la mesure où cette hypothèse serait fausse, certains noms ressortent très souvent au sein de la cryptosphère lorsqu’il s’agit de répondre à cette énigme.

Dorian Nakamoto

En mars 2014, un article paru dans le magazine Newsweek a désigné Dorian Prentice Satoshi Nakamoto, comme le créateur du bitcoin. 

À l’époque, cet Américain d’origine japonaise, alors âgé de 64 ans, était sans emploi après avoir travaillé pendant des années en tant qu’ingénieur informatique sur de nombreux projets, dont certains portaient sur la finance. 

Leah McGrath Goodman, la journaliste qui a diffusé cette information, a justifié sa réflexion par certaines similitudes entre les deux individus. Il s’agissait notamment de leurs noms, de leurs compétences informatiques et de leurs valeurs libertariennes

Cependant, Dorian a démenti cette théorie. Néanmoins, sa vie privée en a pris un coup puisque la publication a fait grand bruit. Ce qui a encore accentué la question de la protection de la vie privée. Suite à cela, certains membres de la communauté crypto ont décidé de soutenir Dorian à travers une campagne de levée de fonds. Ils ont réussi à collecter plus de 100 bitcoins, pour le grand bonheur de l’homme bafoué.

Hal Finney

Hal Finney est un développeur américain qui figure parmi les précurseurs du mouvement anarchiste Cypherpunks. Il est considéré par certains comme étant Satoshi en raison de son implication précoce dans le développement du Bitcoin. 

En effet, il a été le premier à rejoindre publiquement le projet, ainsi que le premier à recevoir des bitcoins. Après le lancement du réseau, il a continué à être un contributeur très actif et ce, pendant plusieurs années. Outre cet engagement, il ressort de l’analyse de son style linguistique une proximité frappante avec la façon dont Satoshi lui-même s’exprimait.

De plus, à l’époque, il habitait à quelques rues de chez Dorian Nakamoto. Ce qui a conduit à l’hypothèse qu’il avait emprunté le nom de son voisin pour créer ce mystérieux personnage. Après avoir examiné les correspondances qu’il échangeait avec Satoshi, la personne à l’origine de cette hypothèse a conclu qu’elle ne pouvait pas être vraie.

Nick Szabo

Autre pionnier de la communauté Cypherpunks, Nick Szabo est le créateur de Bit Gold, l’un des prédécesseurs du bitcoin

Depuis les années 1990, il a un penchant prononcé pour les pseudonymes. De plus, en 1996, il a introduit la notion de smart contracts

Plus récemment, en 2005, il a publié un billet évoquant une monnaie numérique dépourvue de tiers de confiance. Szabo fait également partie des personnes ayant contribué de manière significative à la construction du bitcoin dès le début. 

Par ailleurs, il semblerait qu’il ait aussi le même style d’écriture que Nakamoto. Cependant, en dépit de nombreuses similitudes entre les deux hommes, Szabo a nié être Satoshi. Il se pourrait juste que ce dernier se soit inspiré de lui dans le cadre de son travail.

Craig Wright

Il s’agit d’un académicien et entrepreneur australien qui a longtemps prétendu être le véritable Satoshi Nakamoto. Il est allé jusqu’à fabriquer des preuves pour appuyer sa version des faits. En 2015, une rumeur a circulé sur le fait qu’un hacker avait accédé à la messagerie de Craig et découvert que ce dernier et son collègue David Kleiman avaient effectivement évolué derrière ce pseudonyme.

En 2019, Wright s’est vu attribué les droits de propriété intellectuelle sur le livre blanc du bitcoin et la première version de son code source. En décembre 2021, il a été la cible d’un procès engagé par la famille de Kleiman. Celle-ci lui réclamait la moitié de la prétendue fortune en bitcoins de Satoshi, arguant que les deux compères avaient développé le projet conjointement. À l’issue de ce procès, le demandeur a reçu 100 millions de dollars. Malgré tout, au sein de la communauté crypto, Wright est perçu par beaucoup comme un imposteur.

Il y a plusieurs théories sur l’identité de Satoshi. Cependant, elles renvoient toutes à des hommes. Or, il se pourrait que le cerveau caché derrière le bitcoin soit en réalité une femme. L’histoire nous enseigne que, par le passé, il était fréquent que des scientifiques ou écrivains de sexe féminin publient leurs travaux sous une identité masculine. Le but étant de jouir du même intérêt que leurs homologues.

Quelle est la fortune de Satoshi Nakamoto ?

Selon Sergio Lerner, un spécialiste du Bitcoin et des cryptomonnaies, Satoshi détiendrait approximativement 1 million de bitcoins

Cette estimation découle d’une analyse de la blockchain du Bitcoin au cours de laquelle il a isolé de manière relativement précise des adresses qui appartiennent vraisemblablement à Satoshi Nakamoto. Sachant que l’offre maximale de bitcoins est plafonnée à 21 millions de pièces, Nakamoto en a, à lui seul, environ 5 %. Au 31 octobre 2022, ce patrimoine s’élève à près de 20,5 milliards de dollars.

Satoshi Nakamoto est-il mort ?

En décembre 2010, Nakamoto a choisi de se retirer et de ne plus prendre part aux développements du futur de Bitcoin. Ce choix a donc eu lieu deux ans après la publication de son livre blanc et un an après avoir extrait le bloc genesis.

Ceci dit, il a envoyé, le 23 avril 2011, un email à Gavin Andresen, l’un des contributeurs du projet, dans lequel il déclarait avoir « tourné la page » et se disait rassuré quant à l’avenir de la cryptomonnaie. C’est la dernière fois qu’il a donné de ses nouvelles.

Maximisez votre expérience Cointribune avec notre programme 'Read to Earn' ! Pour chaque article que vous lisez, gagnez des points et accédez à des récompenses exclusives. Inscrivez-vous dès maintenant et commencez à cumuler des avantages.


A
A
Nicolas avatar
Nicolas

J'ai découvert le monde des cryptomonnaies en janvier 2018. Arrivé au pire moment pour investir, je n'ai depuis lors jamais cessé de me former et partage désormais mes connaissances afin de faciliter l'adoption des cryptos.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.