A
A

Farouche opposant au bitcoin (BTC), l’ancien président de la Fed se justifie

ven 20 Mai 2022 ▪ 14h00 ▪ 3 min de lecture - par Rédaction CT

Ben Bernanke, ancien président de la Fed américaine, a déclaré que le bitcoin (BTC) ne répondait pas aux exigences d’un moyen d’échange ou d’une réserve de valeur. Mais d’un autre côté, il avance que l’actif numérique a toutes les caractéristiques qu’il faut pour séduire les criminels.

casino bitcoin

Les raisons avancées par Ben Bernanke

Ben Bernanke, qui a guidé les États-Unis pendant les turbulences de la crise financière de 2008, s’est attaqué au bitcoin dans une récente interview accordée à CNBC. Malgré le battage médiatique, Bernanke a exprimé sa conviction que le BTC n’a pas réussi à devenir le tueur de fiat ou d’or.

Il estime que BTC n’a pas encore tous les éléments qu’il faut pour être utilisé pour effectuer des transactions quotidiennes ou pour remplacer le fiat. Nernake a fait remarquer que « personne n’achète de provisions avec des bitcoins parce que c’est trop cher et trop peu pratique de le faire ». Il reproche également au BTC d’être volatile. Selon lui, cela empêche l’adoption de l’actif de se faire.

M. Bernanke a ajouté : « L’or a une valeur d’usage sous-jacente, vous l’utilisez pour remplir des trous » et : « la valeur d’usage sous-jacente du bitcoin est de faire des rançongiciels ou quelque chose comme ça ». Bernanke soutient que le bitcoin est un outil destiné à faciliter les activités illicites.

Un avis discutable sur le bitcoin

L’avis de M. Bernanke en ce qui concerne le lien qui existerait entre le bitcoin (BTC) et les activités illégales est infirmé par les rapports de Chainalysis et du Trésor américain, qui affirment que l’argent liquide reste le choix numéro un des criminels, car il offre le plus d’anonymat. Par ailleurs, il faut souligner que l’avis de Bernanke ne prend pas en considération les avancées du réseau Bitcoin.

Par exemple, avec la technologie Lightning, il est possible d’effectuer efficacement de petits paiements sur le réseau Bitcoin. Enfin, le Salvador et la République centrafricaine, qui ont adopté BTC comme une monnaie légale, ne présentent aucun signe qui semble indiquer qu’ils font face à des difficultés particulières à cause du bitcoin.

Ben Bernanke, l’ancien président de la Fed, a déclaré au cours d’une interview que pour lui bitcoin (BTC) ne remplit pas et ne remplira jamais les conditions qui sont requises pour devenu une monnaie utilisable dans la vie réelle pour remplacer la monnaie classique. Son argument est cependant battu en brèche par plusieurs rapports.

Source : ZyCrypto

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Rédaction CT avatar
Rédaction CT

Derrière la signature générique « Rédaction CT » se trouvent de jeunes journalistes et des auteurs aux profils particuliers qui souhaitent garder l’anonymat car impliqués dans l’écosystème avec certaines obligations.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Cours & Indices

BITCOIN (BTCUSD) 21 384,11 $ -0.48%
ETHEREUM (ETHUSD) Ξ 1 234,27 $ -0.61%
DEFI (DEFIPERP) 2 986,30 $ -1.09%
MARKETS (ACWI) 86,31 $ 3.04%
GOLD (XAUUSD) 1 826,89 $ 0.24%
TECH (NDX) 12 105,85 $ 3.49%
CURRENCIES (EURUSD) 1,06 $ 0.38%
CURRENCIES (EURGBP) 0,859250 £ 0.17%
CRUDEOIL (USOIL) 107,53 $ 3.41%
IMM. US (REIT) 2 445,30 $ 2.12%
Le pourcentage exprime l’évolution depuis 24h Acheter des cryptos sans risques
Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email et tentez de gagner 0.2 ETH en vous inscrivant aujourd'hui

Guides Crypto
Vous devez remplir le formulaire pour recevoir votre document