Hanouna, ses fanzouses et le “Poto”, plus forts que Bitcoin ?

Et si, par sa popularité, son audience et une capacité indéniable à coller à l’époque, l’animateur Cyril Hanouna et son armée de “Fanzouses” était de taille à booster l’adoption crypto en France ?

Le projet de “Banque du Cœur” de l’animateur de C8, et la monnaie electronique Poto seront de toute évidence construits sur une blockchain. Si le projet ne fait pas long feu, il pourrait faire une vraie différence s’agissant de la perception de la crypto-économie toute entière.

Hanouna, fondateur d’une future crypto-banque ?

Cyril Hanouna en avait déjà parlé par le passé. Se disant touché par la situation de nombreuses personnes laissées de côté par le système financier classique, il ambitionnait la mise en place d’une “Banque du Cœur”, sorte de pendant financier des “Restos” du même nom. Après un peu de retard au démarrage, l’animateur, a remis le projet en avant il y a quelques jours.

Et le suspense aura été de courte durée : la Banque du Cœur étant supposée “déployer les technologies les plus modernes“, il n’a pas fallu longtemps pour apprendre que le projet serait construit sur une blockchain, permettant le déploiement d’une cryptomonnaie : le Poto.

Et pour mettre l’ensemble en musique , le taulier du divertissement a fait appel à une pointure du secteur, l’ingénieur Ryad Boulanouar, spécialiste reconnu des solutions de paiements sans contact (Moneo, Compte Nickel et solution pour le Pass Navigo, c’est lui).

Résultat de recherche d'images pour "Ryad Boulanouar""
“Un compte sans banque”, ça me rappelle quelque chose

Les Fanzouzes, ces Hanouna-maximalists

Oublions Bitcoin et ses quelques dizaines de millions d’aficionados à travers le monde, exit Libra pourtant fièrement dressé sur ses plus de 2 milliards d’utilisateurs, et même le futur crypto-renmibi à l’envergure aussi large que peut l’être la population chinoise… et si la France montrait la voie de l’adoption de masse d’une cryptomonnaie, grâce…à l’armée de fanzouzes de Cyril Hanouna ?

Ne vous méprenez-pas : le ton de cet article se veut léger, et il serait confortable de céder à une ironie facile pour décrire le projet de Banque du Cœur comme fantaisiste et utopique, de la même manière qu’une certaine intelligentsia méprise volontiers Hanouna, accusé d’être “populaire”, et de tirer son auditoire vers le bas.

Il serait ainsi également tentant d’écarter ce projet du périmètre des news crypto “sérieuses” (alors même que pas une semaine ne se passe sans que le sinistre ZyneCoin ne soit évoqué, sans même parler du tout récent Sestrel de Dieudonné).

Or, – au-delà du fait qu’en tant qu’amateur de crypto, l’utopie est supposée nous inspirer – écarter la réalité de l’influence du trublion de C8, d’un haussement de sourcil dédaigneux serait une grosse erreur d’appréciation.

Car en effet, que l’on soit en adoration devant l’animateur, ou navré par ce qu’il incarne, impossible de nier sa capacité à fédérer une impressionnante communauté : 6 millions de personnes suivent l’animateur sur Twitter, de quoi faire hyperventiler les plus grands influenceurs de l’industrie crypto, y compris anglo-saxons.

Et contrairement aux principaux influenceurs français (de Cyprien à Natoo), globalement cantonnés aux réseaux sociaux, Cyril Hanouna occupe en parallèle chaque semaine des dizaines d’heures d’antennes, face à des millions de téléspectateurs. Une machine de guerre en matière de surface de communication, que seules les grandes marques internationales sont généralement en capacité de déployer.

Populaire, mais pas populiste

A la faveur de la crise des Gilets Jaunes, Hanouna est peut-être la seule personnalité publique à avoir su opérer une improbable synthèse : demeurer proche des aspirations des manifestants, tout en s’attirant les bonnes grâces de l’exécutif qui n’hésitera pas à se servir de son émission TPMP comme d’une tribune. Une performance de stratège, bien loin de l’image que certains peuvent avoir de l’animateur.

Le glorieux GiletJauneCoin
Et sinon, on a le GiletJauneCoin, c’est vous qui voyez

Ainsi, quelle que soit la forme que prendront la “Banque du Cœur” ou le “Poto” en tant que cryptomonnaie (on parle pour l’instant d’une plateforme web, d’un financement par des sponsors, et de la possibilité de “faire des dons” en acquérant du Poto), c’est à cette même population que Cyril Hanouna s’adressera, une population qui est d’une grande fidélité à l’animateur et pourrait, si le projet est solidement ficelé, aboutir à quelque chose de tangible, pas si éloigné de certaines des ambitions récurrentes du secteur.

Il est bien évidemment encore trop tôt pour se prononcer, bien peu de détails concrets ayant déjà filtrés. Une émission spéciale début 2020 semble devoir être programmée, qui nous permettra d’en apprendre un peu plus.

Plus d’actions
Partagez

( Rédacteur )

Crypto-enthousiaste de la deuxième heure, rien n’a plus d’importance à mes yeux que d’accompagner l’adoption globale et la démocratisation des trésors que nous propose la blockchain.

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés