A
A

Après le vol de 4 milliards $, la Cryptoqueen tente de vendre une propriété

mer 01 Fév 2023 ▪ 4 min de lecture ▪ par Gilles Cedric Y.

Cryptoqueen est l’arnaqueuse qui a mis sur pied le projet crypto OneCoin en 2014. En 2017, elle s’est évaporée dans la nature avec 4 milliards de fonds clients. Elle est l’une des personnes les plus recherchées par le FBI. En tentant de mettre en vente une propriété de luxe à Londres lui appartenant, les recherches ont été relancées de plus belle.

Escroquerie arnaque Crypto
Daily Hodl relayant l’information selon laquelle Cryptoqueen aurait tenté de vendre une propriété au Royaume-Uni.

Cryptoqueen a-t-elle besoin d’argent ?

Voilà cinq ans et plus que Cryptoqueen vit de manière très clandestine. En effet, elle a disparu et fait partie des dix personnes les plus recherchées par le FBI. Or, on sait tous à quel point vivre clandestinement coûte cher. Malgré le fait qu’elle soit accusée d’avoir volé 4 milliards à ses clients, Ruja Ignatova, de son vrai nom, aurait tenté de mettre un Penthouse londonien en vente. On a appris par DailyHodl que le bien a été proposé à 15.49 millions de dollars. Ensuite, le prix est passé à 13.6 millions de dollars. Sur les papiers, le penthouse appartient à Aquitaine Group Limited, une société de gestion de la fortune basée à Guernesey. Malheureusement, la loi britannique exige désormais de connaitre le bénéficiaire final d’une transaction. Lorsqu’il s’est avéré que c’était Ruja Ignatova, la transaction a été bloquée.

Il s’est plus tard avéré que ce n’est pas Ruja qui a tenté de le vendre, mais plutôt la justice de Bielefeld, une ville du Nord-ouest Allemand. « Au départ, nous essayions d’éviter que l’argent ne revienne aux personnes derrière l’arnaque. C’est notre première idée, retirer l’argent gagné par le crime », a déclaré le procureur général Gerald Ruebsam.

« Il n’est pas encore clair si l’argent ira aux investisseurs OneCoin, nous devons attendre et voir comment les choses progressent », a-t-il ajouté.

Cryptoqueen et OneCoin, l’arnaque crypto du siècle ?

Ruja Ignatova, titulaire d’un doctorat PHD, a lancé OneCoin en 2014 au moment où le bitcoin devenait sérieusement populaire. Elle présentait alors son OneCoin comme une sérieuse alternative au bitcoin. Il s’est avéré plus tard que ce n’était qu’une vaste pyramide de Ponzi. Lorsque le FBI a mis le doigt sur l’arnaque, elle a disparu. Depuis, son conjoint et partenaire dans l’arnaque, Sebastian Greenwood, a plaidé coupable pour blanchiment d’argent devant les tribunaux américains. Il est attendu en Thaïlande où il risque 60 ans de prison.

Le dispositif déployé par Ruja et ses complices pour tromper les investisseurs et les mineurs est impressionnant. En plus d’être recherchée par le FBI, elle est également recherchée par Europol. Serait-elle cachée dans sa Bulgarie natale ou dans un paradis pour crypto-fraudeurs ? Elle aura en tout cas réussi à mettre sur pied l’une des meilleures arnaques crypto.

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Gilles Cedric Y. avatar
Gilles Cedric Y.

Rédacteur web SEO spécialisé dans les crypto-monnaies, la finance décentralisée et le Web 3, je produis des textes engageants et d'actualité. Mon but est de démocratiser l'univers de la crypto et informer les lecteurs des nouveautés dans le secteur.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !