A
A

Au coeur du Gaming chez Avalanche

ven 05 Mai 2023 ▪ 9 min de lecture ▪ par Alexis P.
Event

Il est impossible de parler d’Avalanche sans écrire davantage sur le gaming. En effet, Avalanche se présente comme la solution pour les créateurs de jeux vidéo Web3, et il est donc bien normal que ce sujet revienne de nombreuses fois lors de l’Avalanche Summit.

Photo prise lors d'une conférence de l'Avalanche Summit

Vers des rémunérations plus justes

L’univers du gaming Web3 souffre d’un problème de rémunération. Que ce soit le play-to-earn, le play-and-earn et autres modèles, la rémunération reste un sujet très compliqué et ayant provoqué la chute de nombreux projets.

Le panel « Des systèmes de récompense durables pour les jeux en blockchain » nous permet de réfléchir au futur du gaming Web3 et aux solutions que la blockchain pourrait apporter à cet écosystème grandissant.

Lisa JY Tan met en avant les 3 grands problèmes rencontrés par les projets gaming Web3. 1. Les risques de régulation, très peu contrôlables, les risques techniques, qui évoluent avec le temps, et les risques économiques. Ce dernier risque est le plus contrôlable et doit donc être la priorité pour un projet Web3 gaming. L’une des variables les plus importantes dans le risque économique est le phénomène d’early adopter. En effet, très souvent, les 100 ou 1000 premiers utilisateurs sont sur-récompensés par le jeu Web3, comme le faisait Axie Infinity à ses débuts, créant un fossé gigantesque avec les autres vagues d’adoption. Il faut donc trouver le point d’équilibre entre la communauté OG et le reste des utilisateurs, pour que tout le monde soit récompensé justement.

Les intervenants ont ensuite discuté des différents points de valeur pour le futur du gaming Web3, le point principal étant le User Generated Content, ou contenu généré par les utilisateurs. Francis Branklin, de SHRAPNEL, souligne l’importance de ce concept dans la longévité d’un jeu, pour créer l’effet « 10 ans » comme sur certains Call of Duty, où des groupes de passionnés continuent à jouer car ils peuvent créer des choses dans le jeu qui leur plaisent.

Bolon Soron, de Kingdom Studios, met quant à lui l’accent sur l’importance de la régulation dans l’écosystème, et même si celle-ci n’est pas directement contrôlable, elle aura un impact gigantesque sur le futur du gaming, surtout dans les play-to-earn.

Les intervenants ont ensuite discuté d’autres notions clés, comme la gestion du temps in-game, qui n’est pas encore très développée dans de nombreux jeux Web3 mais devrait connaître une véritable révolution avec la blockchain. Comme toujours, le mot clé fut l’utilité, du token et du mode de jeu.

Gaming Blockchain
MainStage de l’Avalanche Summit à Barcelone

E-sport et gaming

Le monde du gaming Web3 n’est pas encore très présent dans l’univers de l’e-sport, pourtant les liens sont assez logiques et directs entre ces deux univers. Afin de comprendre ce que nous réserve le futur de l’e-sport, nous avons suivi la discussion « Comment le Web3 change la culture de l’e-sport » avec Dan Dinh de TSM et Ed Chang, directeur du gaming chez Ava Labs.

Ed Chang commence par résumer les grandes tendances de ce marché, avec une explosion des investissements dans l’e

-sport en parallèle d’une super croissance des cryptomonnaies, boostée par un sentiment que le gaming était le futur d’Internet. Puis une chute drastique lors du bear market et une situation assez incertaine maintenant. Dan Dinh nous explique cette situation, tout d’abord les origines de l’e-sport remontent à une période où seuls des passionnés pouvaient investir du temps et de l’argent, c’est comme cela qu’est née TSM. Avec le temps et les bull markets, Dan Dinh a vu des équipes d’e-sport arriver, boostées par des VCs avec des budgets complètement disproportionnés. L’objectif n’était plus de savoir comment être rentable et s’amuser, mais simplement de dépenser, acheter les meilleurs joueurs et avoir confiance dans une rentabilité future. Évidemment, c’est le modèle de TSM qui l’a emporté avec le temps, car à chaque contraction de la croissance, des VC ne supportaient plus leurs équipes.

C’est donc une équipe de passionnés à la tête de TSM et cette équipe, Dan Dinh en tête de liste, croient réellement dans le potentiel du Web3, non seulement pour le gaming mais en général. Dan Dinh est même un early adopter du Bitcoin, il minait depuis 2011 à petite échelle avec son frère. Ed Chang revient à ce moment-là sur l’importance des collaborations intelligentes, pas seulement en collant le logo d’Avalanche sur un t-shirt sponsorisé, mais en créant une réelle vision commune entre les deux entreprises. Pour cela, il faut des passionnés.

Dan Dinh et Ed Chang travaillent donc au futur de l’e-sport gaming et sont convaincus d’une chose, le public est en pleine évolution. Lorsque le gaming était réservé à des jeunes, majoritairement hommes, entre 15 et 20 ans il y a 10 ans, le gaming est devenu un sujet central pour tout type de personnes entre 8 et 30+, augmentant ainsi considérablement les opportunités de croissance tant dans le gaming que sur le Web3.

E-sport Web3
Discussion sur le futur du web3 avec l’e-sport

L’utilisateur au cœur de la transition vers le Web3

Pour terminer, nous allons revenir sur les propos d’Andy Adams, de Stardust, dans la discussion « Mettre les joueurs au cœur de l’expérience gaming Web3 », où il nous explique qu’une transition du Web2 au Web3 ne doit pas être trop brutale pour ne pas affecter l’expérience des utilisateurs. En effet, une version Web2.5 pourrait être une bonne solution temporaire afin de donner plus de temps aux développeurs pour trouver des moyens de s’assurer de la fluidité du jeu et de la tokenisation des actifs numériques in-game.

En parallèle de cette évolution Web2.5, il est important d’avoir une interopérabilité, très difficile à obtenir, mais Pie de Kingdom Studios donne un élément de réponse, les Subnet. Avoir son Subnet est presque comme avoir sa propre blockchain, on peut inviter des partenaires à venir construire et ainsi créer une interopérabilité native.

Voici quelques éléments intéressants discutés pendant l’Avalanche Summit, vous pourrez trouver les résumés du premier jour ici, du deuxième jour ici et du troisième jour ici.

Le gaming Web3 reste un écosystème en plein évolution, mais de nombreux secteurs parallèles comme l’e-sport et la DeFi viennent soutenir cette évolution du monde du jeu vidéo afin de créer un Web3 complet et utilisable par tous et pour tous.

Les défis à venir concernent notamment l’adoption massive du Web3 gaming, la régulation et la sécurité des plateformes, ainsi que la création de modèles économiques viables pour les créateurs de jeux et les joueurs. Il sera également essentiel de trouver des moyens innovants de monétiser les actifs numériques in-game et d’encourager une plus grande collaboration entre les différentes parties prenantes du secteur, des développeurs aux investisseurs en passant par les joueurs et les plateformes.

Enfin, il faudra veiller à ce que les technologies et les infrastructures sous-jacentes puissent évoluer et s’adapter à la croissance rapide du marché, tout en garantissant la pérennité et la sécurité des données et des transactions.

En résumé, le futur du gaming Web3 est plein de promesses et d’opportunités, mais il faudra surmonter de nombreux défis pour parvenir à un écosystème mature et prospère. La collaboration et l’innovation seront les clés du succès, et l’Avalanche Summit a montré qu’il existe déjà de nombreuses idées et initiatives prometteuses dans ce domaine.

Maximisez votre expérience Cointribune avec notre programme 'Read to Earn' ! Pour chaque article que vous lisez, gagnez des points et accédez à des récompenses exclusives. Inscrivez-vous dès maintenant et commencez à cumuler des avantages.


A
A
Alexis P. avatar
Alexis P.

Observateur de la révolution monétaire, économique et sociale.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.