A
A

Baserank : L'avenir des exchanges centralisés de cryptomonnaies

17 min de lecture ▪ par Theia P.

Dans la première chronique pour CMC Research, la plateforme de recherche sur les actifs crypto Baserank offre un aperçu complet de l’état actuel des exchanges centralisés.

exchange centralisé

Ce rapport offre un aperçu complet de l’état actuel des exchanges centralisés et fournit des indications précieuses sur les développements futurs potentiels et les solutions pour prévenir les incidents comme l’effondrement de FTX. Dans la deuxième partie de ce rapport, nous vous donnerons un aperçu exclusif de notre dernière analyse comparative des exchanges centralisés qui ont leurs propres tokens natifs, présentés dans notre contenu de recherche Baserank Premium. Cette analyse offre un aperçu approfondi des forces et des faiblesses de ces exchanges et fournit des informations précieuses pour les experts en crypto et le grand public.

1. L’état actuel des exchange centralisées de cryptomonnaies

L’effondrement de FTX a secoué le secteur des exchanges centralisés, soulignant l’importance de la confiance et de la transparence. Comme les banques dans la finance traditionnelle, les exchanges centralisés devraient donner la priorité à la garde des actifs de leurs clients. Les événements tels que FTX servent à rappeler la nécessité d’un cold storage self-custodial pour protéger les crypto actifs. Malgré la surveillance réglementaire de la SEC, les liens de SBF avec le parti démocrate et les audits de plusieurs entreprises, FTX a quand même réussi à perdre 8 milliards USD de fonds de clients. Cet incident met en évidence les défis auxquels les exchanges centralisés sont confrontés et la nécessité de trouver des solutions pour assurer une plus grande sécurité et transparence dans l’espace crypto.

2. Les principaux problèmes des exchanges centralisés

La finance centralisée a longtemps été critiquée pour son manque de transparence. De la même manière que les développeurs s’appuient sur des sources ouvertes, la finance centralisée devrait adopter la finance ouverte, permettant à toutes les parties prenantes de voir l’actif et le passif d’une entreprise. Les récents événements de FTX soulignent ce besoin de transparence, car il était impossible pour les personnes extérieures de prédire l’effondrement. Alors que certains exchanges ont mis en place une preuve des réserves, il est important de se rappeler que les réserves ne représentent qu’un côté du bilan. Le passif est tout aussi important et doit être considéré par rapport aux réserves afin d’avoir une image complète de la santé financière d’une entreprise.

Un autre problème majeur avec la finance centralisée est le point central de confiance. L’idée originale derrière les cryptomonnaies était d’éliminer le besoin de faire confiance à une autorité centrale avec son argent. Cependant, les exchanges centralisés représentent toujours ce point central de confiance, ce qui peut être problématique si les individus qui gèrent l’exchange sont irresponsables ou avides. La question est alors de savoir comment empêcher les activités frauduleuses de l’autorité centrale.

Enfin, la fiabilité des auditeurs doit également être remise en question. Le point central de la confiance s’applique ici aussi, car les événements de FTX ont montré que même des auditeurs réputés peuvent être peu fiables. Il n’est pas clair si les auditeurs ont manqué des détails cruciaux ou s’ils ont été compromis par ceux qui les ont engagés, mais dans tous les cas, cela soulève des doutes sur la fiabilité des audits. Ces questions doivent être abordées afin d’assurer une plus grande sécurité et une plus grande confiance dans l’industrie financière centralisée.

3. Les solutions possibles

Nous avons rassemblé trois solutions qui peuvent être appliquées pour résoudre les principaux problèmes des exchanges centralisés. Notez que toutes les solutions présentent des avantages et des inconvénients. Certaines personnes pourraient soutenir que les exchanges décentralisées et le self-custody sont les seules solutions. Les exchanges centralisées peuvent généralement fournir une meilleure interface utilisateur, en particulier pour les nouveaux venus, et des fonctions telles que la récupération du mot de passe. Mais d’un autre côté, les clients ne sont pas en charge de leurs fonds. Les exchanges décentralisées offrent un accès complet à vos fonds, mais ne peuvent pas vous aider si l’utilisateur commet une erreur importante. Il existe ensuite des options hybrides, qui combinent les deux mondes, comme le montre le schéma suivant.

Source : https://vitalik.ca/general/2022/11/19/proof_of_solvency.html
  • 1. Actuellement, la plupart des exchanges centralisés entrent dans cette catégorie – les opérateurs de l’exchange doivent choisir activement de ne pas être mauvais et de ne pas voler les fonds des clients.
  • 2. Les exchanges qui renforcent les audits et la réglementation et qui s’appuient sur des mécanismes de contrôle externes similaires au fonctionnement du secteur bancaire et financier traditionnel.
  • 3. Un exchange qui utilise une combinaison de cryptographie pour prouver la solvabilité d’une entité centralisée, tout en gardant les fonds des utilisateurs entre les mains de l’exchange et de ses opérateurs.
  • 4. Solution hybride – Exchange centralisé avec une gouvernance DAO des réserves de fonds.
  • 5. Cette catégorie s’applique aux exchanges décentralisés (DEX) où les utilisateurs détiennent leurs propres fonds et où le DEX ne dispose pas de moyens de voler les fonds des clients.

Option B – La réglementation

L’une des façons dont les exchanges peuvent donner un plus haut niveau de confiance aux utilisateurs est la voie empruntée par Coinbase pour se conformer aux obligations réglementaires mondiales et finalement être cotée en bourse. Les exchanges qui font face à la réglementation plutôt que d’essayer de l’éviter en se cachant dans des juridictions moins strictes sont obligés de fournir des bilans et d’autres rapports financiers. L’inconvénient de cette solution est qu’elle tue toute innovation et qu’elle n’est certainement pas une solution rapide pour la plupart des exchanges. Il est difficile et coûteux pour les exchanges de cryptomonnaies de se conformer à toutes les obligations réglementaires mondiales. Cela va également à l’encontre de l’idée de décentralisation, car les autorités sont très pertinentes dans l’ensemble du processus. Si les utilisateurs de cryptos choisissent de n’utiliser que des exchanges réglementés et que la réglementation se durcit, une réglementation plus stricte pourrait conduire à une consolidation similaire à ce qui s’est passé dans le système bancaire. Les exchanges seront obligés d’obtenir une licence et de rendre compte à des organisations nommées par le gouvernement, comme la SEC.

Option C – La preuve de la solvabilité

Une autre façon de résoudre les problèmes est d’utiliser une preuve cryptographique de solvabilité. La méthode qui peut être utilisée est un arbre de Merkle, où chaque colonne représente des hachages de noms d’utilisateur de clients individuels ainsi que leur solde. Tous les soldes doivent être non négatifs et la somme totale doit être égale aux actifs que l’exchange détient dans ses réserves.

Source : https://vitalik.ca/general/2022/11/19/proof_of_solvency.html

Cependant, le problème ici pourrait concerner la confidentialité des clients, car il serait possible de déterminer les soldes sur les branches de l’arbre en cas d’attaque potentielle. Une autre solution serait l’utilisation de ZK-SNARKs, qui peuvent même protéger la vie privée des utilisateurs. La solution la plus simple consiste alors à affecter tous les dépôts des utilisateurs à un arbre de Merkle et à mettre en œuvre le ZK-SNARK qui prouverait que les fonds des utilisateurs sont non négatifs (pour les cas de comptes malveillants insérés par l’échange dans l’arbre). Par-dessus cela, on peut ajouter une autre couche de hachage pour la confidentialité, de sorte qu’il soit impossible de voir les soldes des autres utilisateurs. Cette solution est expliquée plus en détail par Vitalik Buterin ici.

Option D – Preuve des réserves et dépôts

BitMEX a publié une étude sur la façon dont la preuve de responsabilité pourrait être abordée. L’étude concerne principalement la vie privée des déposants. Elle s’appuie également sur les attestations de dépôt mensuelles fournies par l’exchange. Ce dernier peut toujours voler les fonds des utilisateurs, cependant, une telle faute serait exposée au plus tard dans un mois. Nous nous concentrons sur la manière d’accroître la protection des fonds des utilisateurs. La proposition introduit un quasi-DAO sur les réserves.

Les clients reçoivent des tokens indiquant leurs dépôts. Les transferts de ces tokens de dépôt sont documentés sur la blockchain, ce qui permet un enregistrement public et vérifiable des engagements à tout moment. La valeur globale des réserves et des dépôts peut être calculée de manière décentralisée en utilisant un service comme Chainlink pour obtenir les taux de change.

En outre, les tokens de dépôt agissent comme une clé décentralisée des réserves et sont conçus pour empêcher l’utilisation abusive des fonds d’exchange. La DAO, composée de détenteurs de tokens, élit un gestionnaire de réserve et peut limiter le transfert de réserves hors des portefeuilles désignés. Si le gestionnaire de réserve tente de dépasser ces limites, un retard de transaction et un veto potentiel des détenteurs de tokens peuvent empêcher le transfert non autorisé de fonds.

La troisième solution a été suggérée par Jakub Jedlinsky de Altlift. Les détails sont publiés dans un autre article.

Analyse comparative des tokens d’exchange

Dans ce rapport, nous proposons une analyse comparative des tokens d’exchange et évaluons lesquels sont sous-évalués et lesquels sont surévalués. Notre analyse se concentre sur les exchanges centralisés qui ont leurs propres tokens natifs.

Les exchanges de cryptomonnaies sont bien positionnées pour réussir dans l’environnement de marché actuel. Tout comme les vendeurs de matériel minier ont profité de la ruée vers l’or indépendamment du succès des mineurs d’or individuels, les exchanges de cryptomonnaies sont susceptibles de continuer à être rentables indépendamment de la performance des cryptomonnaies individuelles. La demande de trading crypto est à l’origine du succès des exchanges et de leurs tokens natifs, ce qui les rend indépendants de toute plateforme ou projet blockchain spécifique.

« Lors d’une ruée vers l’or, vendez des pelles. Lors d’une ruée vers la crypto, investissez dans les exchanges crypto. »

Cependant, un exchange rentable ne se traduit pas nécessairement par le meilleur résultat pour le token natif dudit exchange. C’est pourquoi chez Baserank, nous évaluons plusieurs critères importants lors de l’évaluation de la valeur des tokens d’exchange.

Les tokens d’exchange centralisés font partie des rares tokens d’utilité qui ont une réelle valeur d’utilité. Contrairement à de nombreux tokens d’utilité qui sont purement spéculatifs, les tokens d’exchanges centralisés s’apparentent davantage à des crypto-actifs de type investissement. Ils offrent un bon rapport risque-récompense par rapport à d’autres crypto-actifs plus risqués.

1. Méthodologie

Notre méthodologie se concentre sur une analyse comparative des segments de crypto, où nous pouvons appliquer le même ensemble de métriques. Nous reconnaissons qu’il existe de nombreux facteurs à prendre en compte lors de l’évaluation d’un token et que différentes métriques peuvent être pertinentes pour différentes classes d’actifs crypto. Le schéma suivant illustre certains des facteurs qui peuvent affecter la valeur d’un token.

Notre analyse comparative des exchanges centralisés se concentre sur les facteurs de génération de valeur et les métriques d’investissement spécifiques. Cela nous permet d’évaluer les rendements potentiels et les risques associés à l’investissement dans ces tokens d’exchange.

Notre méthodologie a permis d’identifier un certain nombre de problèmes avec certains exchanges. Il s’agit notamment de volumes d’échanges fabriqués, d’une liquidité insuffisante des tokens natifs et d’un manque de preuve des réserves. Par conséquent, nous avons appliqué des pénalités à ces échanges en conséquence. Les exchanges pénalisées pour les faux volumes d’échange sont Coinsbit, Liquid, Bibox et BTSE. Nous avons également infligé des pénalités aux exchanges dont la liquidité de leurs tokens natifs est faible, notamment EXMO, ZB, LATOKEN, AscendEX, Bitpanda, Coinsbit, Liquid, Bibox, Bankera, Coinmetro, BTSE et Bitmart. L’ampleur de la pénalité varie en fonction de la gravité du problème. Enfin, nous avons également pénalisé les exchanges qui n’ont pas publié de preuve de réserves avant début décembre 2022, notamment Bitmart, BTSE, Coinmetro, Gate.io, Bankera, MXC, Bibox, WazirX, Liquid, Coinsbit, Bitpanda, AscendEX, LATOKEN, ZB et EXMO.

2. Les résultats

Le tableau suivant présente les notations finales des exchanges centralisés. Les données ont été collectées tout au long du mois de décembre 2022 afin que nous puissions vous offrir les résultats les plus précis. On peut voir que Binance, Kucoin, Huobi et Bybit sont les actifs les mieux notés. D’autre part, ZB, Bankera, Liquid et Coinmetro ont obtenu une note de 1.

3. Conseils pour les exchanges

  1. Soyez plus transparent.
    1. Publiez correctement vos volumes de transactions et faites la distinction entre les transactions au comptant et les transactions sur produits dérivés.
    2. Des rapports financiers seraient très utiles – publiez des rapports trimestriels sur les volumes d’échange, les utilisateurs qui achètent, détiennent et utilisent des tokens, les rachats de tokens et les burns. 
    3. Aidez les investisseurs à comprendre votre token – expliquez en termes simples ses facteurs de valeur.
  2. Augmentez les cas d’utilisation de votre token lorsque cela a du sens.
    1. Proposez des remises plus importantes pour les frais de transaction, ne diminuez pas les remises au fil du temps.
    2. Les utilisateurs doivent détenir des tokens natifs pour accéder à certains de vos services.
    3. N’essayez pas d’ajouter de vagues fonctionnalités au token qui ne font qu’ajouter de la complexité et aucune valeur.
  3. Rachetez et brûlez des tokens
    1. Continuez à racheter des tokens en permanence, le nombre de tokens rachetés et brûlés ne doit pas être limité. Vous créez essentiellement une monnaie déflationniste et récompensez les premiers acheteurs.
    2. Faites la distinction entre les tokens qui ont été rachetés et brûlés et les tokens qui se trouvaient dans votre wallet et qui ont été brûlés – il y a une grande différence. Brûler des tokens, qui ont été exclus de l’offre en circulation depuis le début, n’a pratiquement aucun effet.

4. Conseils pour les investisseurs

  • 1. Envisagez d’ajouter les tokens d’exchange les mieux notés à votre portefeuille crypto.
  • 2. Recherchez la valeur réelle des tokens, ne tombez pas dans le piège des exchange qui ont émis des tokens inutiles.
  • 3. Faites attention aux exchanges qui déclarent des volumes fabriqués – il ne faut pas leur faire confiance.
  • 4. Concentrez-vous sur la situation globale, ne vous fiez pas à un seul indicateur, les exchanges peuvent fabriquer certains indicateurs. Choisissez des tokens qui ont de bonnes performances dans plusieurs catégories.
  • 5. Demandez les rapports financiers des exchanges, y compris le passif.
  • 6. Le marché change très rapidement. Continuez à vérifier la situation actuelle des exchanges.

5. Résultats des éditions précédentes

Le tableau suivant montre les résultats de nos éditions précédentes. Comme on peut le voir, nos évaluations sont corrélées avec le retour sur investissement ( RSI ) des tokens, ceux qui sont les mieux notés ayant le meilleur RSI et ceux qui sont les moins bien notés ayant le pire RSI. Cela démontre l’efficacité de notre méthodologie pour identifier les tokens d’exchange sous-évalués et surévalués. Même si tous les RSI de la dernière édition de notre recherche sont négatifs en raison du marché baissier, les exchanges les mieux notés ont la baisse la plus faible en moyenne.

Maximisez votre expérience Cointribune avec notre programme 'Read to Earn' ! Pour chaque article que vous lisez, gagnez des points et accédez à des récompenses exclusives. Inscrivez-vous dès maintenant et commencez à cumuler des avantages.


A
A
Theia P. avatar
Theia P.
DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.