A
A

Binance offrira plus de 30 000 bourses d'études sur le Web3

lun 23 Jan 2023 ▪ 11h00 ▪ 4 min de lecture - par Luc Jose Adjinacou

La branche philanthropique de Binance, Binance Charity, a annoncé qu’elle prévoit de financer des bourses d’études pour l’année 2023. Cette initiative vise à combler les lacunes en termes de talents et de diversité dans l’industrie du Web3. Des universités, collèges et prestataires de formation professionnelle de renom du monde entier sont partenaires du programme.

Le logo Binance

Une véritable opportunité de formation et de perfectionnement dans le web3

Binance Charity, la branche philanthropique de l’exchange Binance est sur le point d’octroyer 30 665 bourses d’études dans le domaine du Web3. En effet, la Binance Charity Scholaar Program (BCSP) offrira des cours gratuits d’éducation et de formation dans ce domaine. L’objectif est de répondre aux besoins en termes de mains d’œuvres et de talents qualifiés dans ce domaine.

« Nous reconnaissons que l’éducation numérique et le développement des compétences peuvent être hors de portée pour beaucoup, ce qui entraîne une industrie de la blockchain qui manque de diversité et de talents. Cette initiative permettra donc aux étudiants intéressés par cette technologie de se perfectionner sans se heurter à des obstacles financiers », a écrit Binance dans un billet de blog.

La formation, une question prioritaire pour Binance

Binance Academy, le portail éducatif à but non-lucratif de la société, soutient également l’initiative. Rappelons qu’en 2022, Binance Charity a collecté plus de 3,5 millions de dollars. Ces fonds ont permis de financer plus de 290 000 heures de cours d’éducation Web3 sur la plateforme. Cette performance permet aux responsables de garder un gros enthousiasme quant à l’aboutissement de ce projet.

De nombreux centres de formation concernés par cette bourse

La réussite de ce programme de BCSP prendra par l’implication de nombreux centres de formation de renom à travers le monde. Les universités impliquées incluent l’Université de Western Australia, l’Université de Nicosie à Chypre, la Frankfurt School of Finance & Management en Allemagne et le centre technologique Utiva basé au Nigeria.

Les prestataires de formation professionnelle inclus sont Simplon, Women In Tech, Kyiv IT Cluster.  À cette liste, s’ajoute le ministère ukrainien de la transformation numérique. Binance Charity met un accent sur la participation de Women In Tech, un programme qui permettra de former environ 3 000 femmes. Le choix est notamment porté sur les femmes issues des zones rurales d’Afrique du Sud et du Brésil.

Binance Charity n’a pas confirmé quand les plus de 30 000 postes seront pourvus et quand chacun des programmes de bourses sera valide. Toutefois, il est heureux de savoir que ce projet aura un impact sur la feuille de route du Web3.

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Luc Jose Adjinacou avatar
Luc Jose Adjinacou

Loin d’avoir refroidi mes ardeurs, un investissement infructueux en 2017 sur une cryptomonnaie n’a fait qu’accroitre mon enthousiasme. Je me suis dès lors résolu à étudier et comprendre la blockchain et ses nombreux usages et à relayer avec ma plume de l’information relative à cet écosystème.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !