A
A

Binance et CZ se préparent à affronter les régulateurs américains !

jeu 27 Avr 2023 ▪ 3 min de lecture ▪ par Luc Jose A.
Regulation Crypto

La réglementation crypto aux États-Unis fait de plus en plus froid dans le dos. Les régulateurs du pays poursuivent les entreprises crypto pour différentes raisons. Aussi, Binance fait partie des sociétés qu’ils ont décidé de cibler. En effet, l’exchange crypto fait l’objet d’un examen minutieux de la part de plusieurs organismes de régulation américains. Binance doit notamment faire face à la Commodity Futures Trading Commission, à la SEC et au ministère de la Justice.

Le logo

CZ engage plusieurs avocats pour faire face aux régulateurs

Depuis quelque temps, Binance se retrouve dans le viseur des autorités américaines. La situation est inquiétante et effraie certains clients de l’exchange. Nansen a révélé que près d’un milliard de dollars ont été retirés de la plateforme depuis le début du mois. Dans ce contexte, le PDG du plus grand exchange crypto a récemment engagé des avocats du cabinet Latham & Watkins. Il a été rapporté que les avocats vont représenter Binance et personnellement CZ dans la tempête juridique qui se prépare.

« Binance dispose d’un ensemble de cabinets d’avocats pour orchestrer sa défense. Zhao a engagé au moins quatre avocats de Latham & Watkins, tandis que la société a été représentée par une demi-douzaine d’avocats de Gibson Dunn dans ses discussions avec le ministère de la Justice et les régulateurs américains, selon des documents judiciaires et des personnes ayant connaissance de l’affaire », a rapporté le New York Times.

Les régulateurs poursuivent Binance pour un problème antérieur

William Kraus, associé chez FisherBroyles LLP, a attiré l’attention contre le fait de penser que les difficultés de Binance sont liées au climat actuel. Il a expliqué : « Bien qu’il puisse sembler que Binance soit ciblée en raison des récentes pressions politiques visant à réglementer les actifs numériques, il est important de se rappeler que la plupart des enquêtes sont menées de manière confidentielle pendant des années avant que le public n’en prenne connaissance ».

« Comme le montre la plainte de la CFTC, les enquêtes tournent souvent autour d’une conduite passée présumée ou se rapportent à des problèmes qui ont depuis été résolus par l’entreprise », a souligné l’associé chez FisherBroyles LLP.

William Kraus a mis en garde les entreprises crypto voulant s’installer aux États-Unis. Il a déclaré qu’elles doivent s’attendre à naviguer dans « un paysage juridique et réglementaire complexe et fréquemment changeant ». En outre, il semble que la SEC réprime la crypto, car celle-ci met le dollar en danger.

Maximisez votre expérience Cointribune avec notre programme 'Read to Earn' ! Pour chaque article que vous lisez, gagnez des points et accédez à des récompenses exclusives. Inscrivez-vous dès maintenant et commencez à cumuler des avantages.


A
A
Luc Jose A. avatar
Luc Jose A.

Diplômé de Sciences Po Toulouse et titulaire d'une certification consultant blockchain délivrée par Alyra, j'ai rejoint l'aventure Cointribune en 2019. Convaincu du potentiel de la blockchain pour transformer de nombreux secteurs de l'économie, j'ai pris l'engagement de sensibiliser et d'informer le grand public sur cet écosystème en constante évolution. Mon objectif est de permettre à chacun de mieux comprendre la blockchain et de saisir les opportunités qu'elle offre. Je m'efforce chaque jour de fournir une analyse objective de l'actualité, de décrypter les tendances du marché, de relayer les dernières innovations technologiques et de mettre en perspective les enjeux économiques et sociétaux de cette révolution en marche.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.