A
A

Binance n'est pas encore au bout de ses peines !

ven 24 Nov 2023 ▪ 3 min de lecture ▪ par Fenelon L.
S'informer Event

Les déboires de Binance avec la justice américaine sont loin d’être terminés. Dernier développement en date : l’ancien directeur de la conformité de la plateforme, Samuel Lim, vient d’accepter de payer une amende record de 1,5 million de dollars dans le cadre d’un accord avec la Commodity Futures Trading Commission (CFTC).

Binance face a la justice americaine

1,5 million de dollars d’amende pour l’ex-directeur conformité

La célèbre plateforme d’échange crypto Binance continue de payer le prix fort pour ses manquements à la réglementation américaine. 

Après avoir accepté de verser une amende record de 4 milliards de dollars et forcé son PDG Changpeng Zhao (CZ) à démissionner et payer 50 millions de dollars, c’est au tour de son ancien directeur de la conformité, Samuel Lim, d’écoper d’une lourde sanction.

Un tribunal de l’Illinois doit encore approuver cette amende de 1,5 million de dollars infligée à Samuel Lim pour deux chefs d’accusation :

  • Violation de la loi sur les bourses de marchandises, et 
  • Complicité dans les manquements répétés de Binance à cette même loi.

Le directeur par intérim de la CFTC, Ian McGinley n’a pas mâché ses mots, dénonçant un « programme de conformité qui n’était qu’une simple façade, délibérément inefficace« .

Selon l’autorité de régulation américaine, plutôt que de mettre en place de véritables contrôles internes, Binance et ses dirigeants auraient créé des « solutions de fortune » pour contourner sciemment la loi américaine.

« Au lieu d’avoir un système de conformité solide, nous voyons quelqu’un produire des « solutions de fortune » et des « outils créatifs » pour échapper intentionnellement aux lois américaines sur les produits dérivés, tandis que le PDG et le CCO disposent d’un système de conformité solide.” déclare Gretchen Lowe, directrice adjointe et avocate en chef de la Division de l’application de la loi de la CFTC.

Une pression accrue sur Binance

Avec cette nouvelle amende infligée à l’un de ses anciens cadres dirigeants, Binance voit la facture s’alourdir toujours plus dans ses déboires avec la justice américaine. Rappelons que le département américain de la Justice a exigé le paiement record de 4 milliards de dollars pour mettre fin aux poursuites pour fraude et blanchiment d’argent visant la plateforme.

S’il espérait mettre rapidement ses ennuis judiciaires derrière lui, le mastodonte des plateformes d’échange crypto semble encore loin du bout du tunnel. D’autres sanctions pourraient suivre, visant d’anciens responsables ou partenaires de Binance aux États-Unis. Affaire à suivre !

Maximisez votre expérience Cointribune avec notre programme 'Read to Earn' ! Pour chaque article que vous lisez, gagnez des points et accédez à des récompenses exclusives. Inscrivez-vous dès maintenant et commencez à cumuler des avantages.


A
A
Fenelon L. avatar
Fenelon L.

Passionné par le Bitcoin, j'aime explorer les méandres de la blockchain et des cryptos et je partage mes découvertes avec la communauté. Mon rêve est de vivre dans un monde où la vie privée et la liberté financière sont garanties pour tous, et je crois fermement que Bitcoin est l'outil qui peut rendre cela possible.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.