A
A

Le PDG de Binance bientôt en prison ?

ven 02 Sep 2022 ▪ 11h00 ▪ 3 min de lecture - par Luc Jose Adjinacou

Il y a de plus en plus de procès dans le secteur de la crypto pour des affaires de fraude et de blanchiment de capitaux. Plus tôt cette année, il y a eu le procès des fondateurs de BitMEX, Arthur Hayes et Benjamin Delon. Accusés de violation de la loi sur le secret bancaire, les deux fondateurs ont plaidé coupables. À présent, c’est l’exchange Binance qui est en cause dans une affaire de blanchiment de capitaux.

Crypto, binance, blanchiment d'argent

Les États-Unis ont lancé une enquête sur Binance

Aux États-Unis, le ministère américain de la Justice a lancé une enquête sur Binance et CZ. Ces derniers sont soupçonnés d’avoir violé la loi sur le secret bancaire et d’avoir blanchi des capitaux. Il faut savoir qu’en décembre 2020, le ministère américain de la Justice a fait une demande à Binance. L’exchange devait fournir volontairement des documents relatifs à des communications entre des cadres de l’entreprise. 13 cadres supérieurs (dont CZ) travaillant pour Binance étaient concernés.

Toutefois, aucune information ne certifie que l’exchange a répondu à la demande. Tout compte fait, la justice américaine continue d’enquêter sur la plateforme et son PDG Changpeng Zhao (CZ). Et s’ils sont reconnus coupables des chefs d’accusation retenus contre eux, ils pourraient encourir une peine d’emprisonnement de 10 ans.

Par ailleurs, le directeur de la communication de Binance, Patrick Hillmann, a été interviewé par Reuters. Il a alors minimisé l’enquête, déclarant qu’il s’agit d’un « processus standard pour toute organisation réglementée ». Il a affirmé : « Les régulateurs du monde entier tendent la main à tous les principaux exchanges de cryptomonnaies pour mieux comprendre notre industrie. »

Binance et son PDG Changpeng Zhao (CZ) sont soupçonnés de blanchiment de capitaux et risquent une peine d’emprisonnement de 10 ans. Mais, pour le directeur de la communication de Binance, il n’y a aucune raison de s’inquiéter. D’ailleurs, Binance « travaille régulièrement avec les agences pour répondre à toutes les questions qu’elles peuvent avoir ».

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Luc Jose Adjinacou avatar
Luc Jose Adjinacou

Loin d’avoir refroidi mes ardeurs, un investissement infructueux en 2017 sur une cryptomonnaie n’a fait qu’accroitre mon enthousiasme. Je me suis dès lors résolu à étudier et comprendre la blockchain et ses nombreux usages et à relayer avec ma plume de l’information relative à cet écosystème.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !