A
A

Le bitcoin, l'actif de fonds de retraite idéal ?

sam 17 Déc 2022 ▪ 11h00 ▪ 3 min de lecture - par Ariela RASOANJANAHARY

Cynthia Lummis fait partie des rares politiciens américains favorables à la cryptomonnaie. Depuis l’avènement de ce marché, elle fait pression pour mettre en place un cadre réglementaire strict. Affichant une préférence particulière pour le Bitcoin, la sénatrice croit toujours au potentiel de la crypto (et ce, malgré les nombreux scandales). Selon elle, on devrait inclure le bitcoin dans les plans de retraite 401K des États-Unis.

Cynthia Lummis, Crypto, Réglementation
Cynthia Lummis tient le même discours que lors de l’interview accordée à la CNBC : le bitcoin serait idéal comme actif de fonds de retraite

« Bitcoin diffère des autres crypto », dixit Cynthia Lummis

Malgré les récents évènements, Cynthia Lummis croit tout particulièrement en la valeur de Bitcoin. Elle prédit même une augmentation du prix de cette crypto pour les mois à venir. « Je crois personnellement que parce qu’il n’y aura que 21 millions de bitcoins qui seront extraits, Bitcoin augmentera », a-t-elle expliqué tout en soulignant qu’il ne s’agit que d’une « conviction personnelle, basée uniquement sur la rareté » du bitcoin.

 « Je suis très à l’aise de m’assurer que les gens peuvent inclure Bitcoin dans leurs fonds de retraite, car c’est juste différent des autres cryptomonnaies ». C’est ce qu’a déclaré la sénatrice américaine lors d’une interview accordée à Semafor le 12 décembre.

Une nouvelle tentative en janvier 2023

Convaincue que le bitcoin devrait être inclus dans les régimes de retraite des USA, Cynthia Lummis entend soumettre à nouveau son projet de loi. Comme elle l’a expliqué, ce dernier comportera quelques modifications mineures qui tiennent compte des derniers évènements crypto.

Toujours dans cette même démarche, la sénatrice américaine envisage une rencontre ainsi que des échanges plus approfondis avec la SEC. En effet, elle rejoint les opinions de ses confrères : le marché de la crypto doit faire l’objet d’une réglementation claire et stricte.

« J’aimerais que les individus puissent utiliser le bitcoin et les cryptomonnaies de leur choix qui soient sûres, qui ont rencontré les obstacles de la lutte contre le blanchiment d’argent et de la loi sur le secret bancaire », a-t-elle souligné.

OUI ! Cynthia Lummis reste favorable à la crypto. Néanmoins, son discours sur les plans de retraite diffère quelque peu de celui annoncé en mai 2021. Auparavant favorable à tous les actifs crypto, la sénatrice américaine préfère aujourd’hui se concentrer davantage sur Bitcoin. Une opinion tout à fait compréhensible compte tenu des nombreux scandales qui pèsent sur le marché crypto.

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Ariela RASOANJANAHARY avatar
Ariela RASOANJANAHARY

Je m'appelle Ariela et j'ai 31 ans. J'oeuvre dans le domaine de la rédaction web depuis maintenant 7 ans. Je n'ai découvert le trading et la cryptomonnaie que depuis quelques années. Mais c'est un univers qui m'intéresse beaucoup. Et les sujets traités au sein de la plateforme me permettent d'en apprendre davantage. Chanteuse à mes heures perdues, je cultive aussi une grande passion pour la musique et la lecture (et les animaux !)

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !