A
A

Bitcoin (BTC) : Iris Energy débranche la majorité de ses appareils de mining

sam 26 Nov 2022 ▪ 8h00 ▪ 4 min de lecture - par Luc Jose Adjinacou

Iris Energy est un opérateur de centres de données de mining de bitcoins (BTC). À la date du 31 octobre, l’entreprise avait en sa possession 53 millions de dollars en guise de trésorerie et d’équivalents de trésorerie. Il se trouve qu’Iris Energy Limited exploitait depuis quelque temps des appareils de mining de BTC dont la capacité de revenus était faible. Pourtant, les machines ont été financées par un prêteur qui attend d’être remboursé par l’entreprise.

bitcoin, BTC, minning, crypto

Des appareils de mining débranchés pour défaut de paiement

La SEC a publié un rapport sur l’émetteur Iris Energy. Elle a indiqué que la société de centres de données de mining de bitcoins (BTC) a débranché une grande majorité de ses mineurs. L’entreprise a pris cette décision suite à la réception d’un avis de défaut de paiement de son prêteur. Les appareils de mining de bitcoins débranchés représentaient apparemment une grande part du taux de hachage d’Iris Energy.

Maintenant qu’ils ne sont plus fonctionnels, 90 mégawatts de capacité électrique sont disponibles. L’entreprise compte utiliser cette quantité d’énergie pour éventuellement saisir d’autres opportunités. Rappelons qu’Iris Energy a utilisé ses mineurs pour garantir pour plus de 100 millions de dollars de dettes.

Les mineurs ont été utilisés comme garantie de dette

L’émetteur a publié un communiqué dans lequel il déclare : « Le groupe continue d’explorer les possibilités d’utiliser la capacité disponible de ses centres de données, compte tenu de la rareté actuelle de la capacité des centres de données d’hébergement de l’industrie et de la perspective d’utiliser 75 millions de dollars de paiements anticipés déjà versés à Bitmain concernant 7,5 EH/s supplémentaires de mineurs sous contrat pour poursuivre l’auto-exploitation minière ».

Les machines d’Iris Energy plus aussi rentables qu’avant

Iris Energy a expliqué que l’économie minière actuelle ne lui permettait pas de rentabiliser avec les appareils de mining. Ainsi, l’opérateur ne gagnait pas suffisamment d’argent pour pouvoir effectuer les paiements adaptés au prêteur. Chaque mois, les machines rapportaient un bénéfice brut d’environ 2 millions de dollars, ce qui ne suffisait pas pour rembourser 7 millions de dollars de dettes.

En réalité, les appareils de mining servaient de garantie pour des dettes estimées à environ 107,8 millions de dollars. Outre cela, la société Iris Energy a fait comprendre que sa décision n’aura pas d’impact sur son fonctionnement. Elle a affirmé que la capacité de son centre de données ainsi que son pipeline de développement restent intacts.

Iris Energy a désactivé environ 3,6 EH/s d’appareils de mining. Cela a fait descendre sa capacité de calcul à 2,4 EH/s. Il faut préciser qu’il y a 1,3 EH/s de machines de mining de BTC en transit ou en attente de déploiement. Parallèlement, 1,1 EH/s d’appareils sont fonctionnels dans la société.

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Luc Jose Adjinacou avatar
Luc Jose Adjinacou

Loin d’avoir refroidi mes ardeurs, un investissement infructueux en 2017 sur une cryptomonnaie n’a fait qu’accroitre mon enthousiasme. Je me suis dès lors résolu à étudier et comprendre la blockchain et ses nombreux usages et à relayer avec ma plume de l’information relative à cet écosystème.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !