A
A

Un think thank pro bitcoin (BTC), vent debout contre le projet de CBDC américain

mer 28 Sep 2022 ▪ 15h00 ▪ 3 min de lecture - par Luc Jose Adjinacou

Comme plusieurs pays dans le monde, les Etats-Unis envisagent de se doter d’une monnaie numérique de la banque centrale (CBDC). Un projet qui a un dessein malveillant, selon un groupe de réflexion américain. L’organisation en déconseille le recours au public.

think tank, crypto, CBDC, Etats-Unis

Nul besoin de CBDC, le bitcoin, les stablecoins et le dollar suffisent !

Aux Etats-Unis, un think tank, Bitcoin Policy Institute, appelle le gouvernement à rejeter les monnaies numériques des banques centrales (CBDC). Le groupe de réflexion suggère aux autorités de se tourner vers le bitcoin (BTC) et les stablecoins comme alternatives. Une réflexion que le groupe a publiée le 27 septembre. Elle a été signée par la directrice exécutive de la Texas Bitcoin Foundation, Natalie Smolenski, et l’ancien responsable de la croissance de Kraken, Dan Held.

Dans leur déclaration commune, les responsables ont indiqué que les CBDC priveraient le public de vie privée et de liberté. D’ailleurs, ils ont mis en exergue le côté subversif des CBDC dont le but est de pénétrer le marché des cryptos afin d’interdire, de décourager, d’encourager ou d’inverser des transactions, ce qui en fait des outils de censure et de contrôle financiers.

De plus, ils ont évoqué certains aspects des CBDC qui pourraient affecter les portefeuilles de leurs détenteurs. Il s’agit des taux d’intérêt qui pourraient être négatifs, des pénalités pour l’épargne, des augmentations d’impôts et la confiscation de devises.

« Les CBDC donneraient essentiellement aux gouvernements un accès direct à chaque transaction que n’importe quel individu effectue dans le monde. Ces données pourraient ensuite être mises à la disposition du monde entier, car les infrastructures gouvernementales sont la cible de cyberattaques constantes et croissantes », ont-ils écrit. Et d’ajouter : « la création de CBDC est simplement inutile ». Ceci, en mentionnant que ceci peut difficilement arriver dans le cas du recours au bitcoin et aux altcoins.

Selon le think tank américain Bitcoin Policy Institute, de nombreuses fonctions assurées par les CBDC peuvent déjà être résolues par une combinaison de bitcoins, de stablecoins émises à titre privé et même du dollar américain. D’ailleurs, les CBDC revêtent un caractère malveillant, ont-ils conclu.

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Luc Jose Adjinacou avatar
Luc Jose Adjinacou

Loin d’avoir refroidi mes ardeurs, un investissement infructueux en 2017 sur une cryptomonnaie n’a fait qu’accroitre mon enthousiasme. Je me suis dès lors résolu à étudier et comprendre la blockchain et ses nombreux usages et à relayer avec ma plume de l’information relative à cet écosystème.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !