A
A

Bitcoin (BTC) : Sa promotion nuirait-elle aux banques ?

ven 02 Déc 2022 ▪ 7h00 ▪ 3 min de lecture - par Eddy Senga

Alors que les marchés s’effondrent à vue d’œil, la Banque centrale européenne fait un point sur la situation du bitcoin (BTC). Si l’espoir perdure chez les investisseurs et les principaux acteurs du marché, tout le monde ne voit pas les choses du même œil. Entre consommation excessive d’énergie, pollution et caractère éphémère, la Banque européenne ne manque pas d’arguments.

crypto, cbdc

Le bitcoin (BTC) comporte un risque pour les banques

La technologie blockchain attire de nombreux investisseurs depuis quelques années et le nombre s’accroît inlassablement. Cependant, si de nombreuses personnes y voient une opportunité de gains et d’indépendance financière, la BCE reste convaincue de son caractère utopique. Dans un article de blog, cette dernière mentionne ce qu’elle considère comme le dernier combat du bitcoin (BTC). 

En effet, il ne fait aucun doute que les actifs crypto ont de plus en plus de partisans. Mais pour la Banque centrale européenne, ces derniers ne proposent aucune garantie. D’ailleurs, le bitcoin (BTC) qui est la première cryptomonnaie et la plus grande par capitalisation boursière, s’utilise rarement pour les transactions légales. 

De plus, contrairement à l’immobilier et les actions, ce dernier ne génère aucun flux de trésorerie ou de dividendes. Ainsi, il serait mal placé de le voir comme la monnaie du futur puisqu’il n’a pas sa place dans le monde réel. Cependant, la Banque centrale croit fermement qu’il bénéficie de notoriété actuelle à cause des gros investisseurs. 

Ces derniers investissent de grosses sommes, font sa promotion et incitent les gens à l’euphorie. Au vu des retombées néfastes du bitcoin, la Banque centrale européenne affirme que les régulateurs ne devraient pas l’approuver. Non seulement il ne convient ni comme forme d’investissement ni comme système de paiement, mais en plus, il repose sur la spéculation. Bien que le jugement soit assez sévère, il n’en demeure pas moins que certains cas soient avérés.

L’effondrement de l’écosystème Luna et de FTX cette année sont de parfaits exemples de l’instabilité des cryptos et du bitcoin (BTC). Toutefois, malgré les craintes et l’incertitude, certains pays tels que le Salvador et la RCA prouvent que le BTC est plus qu’un actif virtuel, et la chute des prix actuelle pourrait réserver de nombreuses surprises.

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Eddy Senga avatar
Eddy Senga

Le monde évolue et l'adaptation est la meilleure arme pour survivre dans cet univers ondoyant. Community manager crypto à la base, je m'intéresse à tout ce qui touche de près ou de loin à la blockchain et ses dérivés. Dans l'optique de partager mon expérience et de faire connaître un domaine qui me passionne, rien de mieux que de rédiger des articles informatifs et décontractés à la fois.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !