A
A

Bitcoin : Craig Wright accusé de fraude… encore !

jeu 03 Nov 2022 ▪ 11h00 ▪ 3 min de lecture - par Ariela RASOANJANAHARY

Une énième fois, Craig Wright fait l’objet d’une accusation scandaleuse sur les réseaux sociaux. Cet informaticien et entrepreneur australien prétend être le créateur de Bitcoin. Il serait, selon lui, l’identité derrière le pseudonyme de Satoshi Nakamoto. Une affirmation très vite réfutée par de nombreuses personnes et différents analystes, dont Edward Snowden.

NSA whistleblower Edward Snowden, an analyst with a U.S. defence contractor, is interviewed by The Guardian in his hotel room in Hong Kong
La réponse de Craig Wright au tweet publié par Edward Snowden

Quand un simple tweet se transforme en une véritable polémique

Plus qu’un simple informaticien, Edward Snowden est aujourd’hui davantage connu comme étant un lanceur d’alerte. Certains voient en cet expert en renseignement un héros, tandis que d’autres le traitent de « traitre ». Tel est notamment le cas de Craig Wright. En réponse à cette accusation, Edward Snowden a affirmé que Craig Wright mentait ouvertement et publiquement sur son identité.

Pour contextualiser, la querelle commence lorsque Edward Snowden publie sur son fil Twitter une copie du livre blanc de Bitcoin. Le but de cette démarche était de commémorer le 14e anniversaire dudit document. Le lanceur d’alertes attire un maximum de commentaires et d’attention en ajoutant « Il y a 14 ans aujourd’hui, pourtant Satoshi reste anonyme. Remarquable ! » sur son long fil de tweet. Un commentaire auquel Craig Wright s’est bien évidemment empressé de répondre en déclarant qu’il n’a jamais été anonyme. Ce dernier a même pris le soin de rappeler à Edward Snowden qu’il était un traitre.

Edward Snowden soulève un point intéressant sur le prétendu créateur de Bitcoin

Pour étayer ses accusations, Edward Snowden énonce plusieurs faits. Il a par exemple tenu à rappeler à ses followers le scandale juridique impliquant Craig Wright et un bitcoiner populaire connu sous l’identité de Hodlonaut. Plus tôt en octobre, le tribunal norvégien s’est prononcé sur cette affaire obligeant ainsi le prétendu créateur de Bitcoin de verser des indemnisations à Hodlonaut. Ces dernières s’élèvent à 348 257 $.

Pour rappel, dans cette procédure, Craig Wright a intenté une action en justice contre Hodlonaut pour diffamation sur les réseaux sociaux. À plusieurs reprises, le Bitcoiner a accusé Wright d’escroc et de malade mental.

Autre point soulevé par Edward Snowden : les incohérences dans les différentes déclarations de Craig Wright. En effet, ce dernier a affirmé qu’il n’a jamais été anonyme. Et pourtant, une de ses notes antérieures démontre le contraire.

Malgré les accusations et les querelles, Edward Snowden reste un fervent partisan de Bitcoin. La preuve, le réseau Lightning de couche 2 de Bitcoin lui a permis de réaliser des transactions instantanées. Votre avis sur le sujet ?

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Ariela RASOANJANAHARY avatar
Ariela RASOANJANAHARY

Je m'appelle Ariela et j'ai 31 ans. J'oeuvre dans le domaine de la rédaction web depuis maintenant 7 ans. Je n'ai découvert le trading et la cryptomonnaie que depuis quelques années. Mais c'est un univers qui m'intéresse beaucoup. Et les sujets traités au sein de la plateforme me permettent d'en apprendre davantage. Chanteuse à mes heures perdues, je cultive aussi une grande passion pour la musique et la lecture (et les animaux !)

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !