A
A

Bitcoin : Fidelity lance un service de trading sans frais

ven 04 Nov 2022 ▪ 20h00 ▪ 3 min de lecture - par Nicolas Teterel

Fidelity va permettre à ses 34 millions de clients de trader le bitcoin sans commissions.

Fidelity veut tailler des croupières aux exchanges traditionnels

Le fonds géant (9 900 milliards $ sous gestion) va lancer Fidelity Crypto. Ce service permettra à ses clients de spéculer sur le BTC et l’ETH.

Nous disons bien spéculation puisqu’il ne sera pas possible de transférer ses BTC depuis ou vers son propre wallet. Mais peut-être que cela viendra si l’on en croit la FAQ du communiqué :

« Dans cette première version de Fidelity Crypto, vous ne serez pas en mesure de recevoir ou d’envoyer des crypto-monnaies depuis ou vers votre wallet. Mais nous travaillons en permanence sur de nouvelles fonctionnalités. »

Si les transactions avec Fidelity Crypto seront exemptes de frais de transaction, un spread de 1 % sera tout de même ponctionné sur chaque transaction. Le mastodonte américain marche donc dans les pas de Robinhood et Binance qui proposent le même service aux États-Unis.

Fidelity a confié à CNBC qu’une « partie significative » de ses clients « s’intéressent et possèdent déjà des cryptos ».

C’est en effet ce qui ressort de son quatrième sondage annuel consécutif auprès de ses clients.

Il en ressort que 58 % des répondants affirment posséder des actifs numériques, contre 52 % l’année dernière, et 22 % en 2019.

bitcoin price
C’est la première fois que le sondage de Fidelity a lieu durant un bear market

Les institutionnels sont dans les starting blocks

Ce sondage est à prendre avec des pincettes vu que cela fait longtemps que Fidelity renseigne ses clients sur le bitcoin. À ce titre, nous vous recommandons chaudement de lire la traduction en français de son rapport intitulé « Bitcoin first ».

Autre information, les investisseurs estimant que les actifs numériques devraient avoir une place dans un portefeuille est resté stable, à 81 %.

Arcane Research pense que c’est la corrélation grandissante du bitcoin aux marchés traditionnels qui explique cette stagnation. 25 % des répondants ont en effet cité la faible corrélation du bitcoin aux autres marchés comme une caractéristique attrayante. Ils étaient 37 % l’année dernière.

Mais soulignons que le pourcentage de répondants qui s’apprêtent à investir dans des actifs numériques est passé de 71 % à 74 %. Nous bondissons même de 31 % à 74 % dans la catégorie des américains très fortunés.

Ce sondage positif pour le bitcoin corrobore les récentes poussées de mastodontes de la finance traditionnelle tels que BlackRock, Schwab, Citadel, BNY Mellon ou encore Apollo.

Une chose est certaine, les institutionnels seront présents lorsque l’heure du prochain bull run aura sonné.

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Nicolas Teterel avatar
Nicolas Teterel

Journaliste rapportant sur la révolution Bitcoin. Mes papiers traitent du bitcoin à travers les prismes géopolitiques, économiques et libertaires.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !