A
A

Bitcoin - Fin du tunnel en vue ?

ven 26 Jan 2024 ▪ 4 min de lecture ▪ par Nicolas T.
Investissement

Il semblerait que la pression baissière liée à l’ETF GBTC s’estompe un peu. Est-ce que nous entrevoyons la reprise du Bull Run pour le bitcoin ?

bitcoin

L’ombre de Grayscale plane toujours au-dessus du bitcoin

En tout, 118 000 bitcoins ont été absorbés par les neufs ETF auxquels la SEC a donné son feu vert le 10 janvier dernier.

L’impact haussier est toutefois inexistant en raison de l’ETF Grayscale qui a vendu parallèlement 96 000 bitcoins. Ses clients ne se satisfont pas de ses frais de gestion près de huit fois supérieurs à ceux de la concurrence.

Afin de mettre ces chiffres en perspectives, notons que seulement 13 500 bitcoins ont été minés dans le même temps. BlackRock a déjà absorbé en seulement huit jours l’équivalent de la moisson mensuelle des mineurs.

En sachant que cette moisson diminuera de moitié en avril en raison du halving. Nous passerons 27 000 BTC minés chaque mois à 13 500.

Ce jeudi 25 janvier, 10 871 bitcoins ont quitté l’ETF GBTC. Soit une baisse de 15 % au cours des sept derniers jours pour l’ETF qui contient toujours plus de 510 000 bitcoins…

Comme nous l’expliquions précédemment, il est probable que cet exode continue un moment. Il faudrait en effet que 87 % des bitcoins soient retirés pour que Grayscale ne s’y retrouve plus financièrement.

Dit autrement, il n’est pas impossible que l’hémorragie continue pendant 40 jours ouvrés supplémentaires. C’est-à-dire huit semaines de pression baissière.

Néanmoins, il semblerait que les choses se tassent. Voici les flux sortants de l’ETF GBTC :

« Seulement » 394 millions de dollars ont quitté l’ETF GBTC ce jeudi. Cela dit, les afflux dans les autres ETF ont également ralentit.

Nous reculons pour mieux sauter. Le choc de demande finira par arriver, tôt ou tard. Les clients ayant quitté Grayscale attendent simplement que la marais commence à remonter pour effectuer leur rotation vers les nouveaux ETF.

Le retour du FUD

Le FUD fait son retour avec d’une part le vieux serpent de mer Mt. Gox, et d’autre part la vente par le gouvernement américain de bitcoins représentant l’équivalent de 130 millions de dollars.

Il s’agit d’une partie des bitcoins saisis dans l’affaire « silk road ». Ces 130 millions de dollars sont qu’une goutte d’eau, mais n’oublions pas que 144 000 bitcoins ont été saisis en tout. Soit l’équivalent de 5,6 milliards de dollars.

N’oublions pas non plus que le gouvernement américain détient en tout 215 000 bitcoins :

Gageons toutefois que les États-Unis savent parfaitement que ce serait une grave erreur de vendre tous ces bitcoins.

Concernant Mt. Gox, certains clients ont signalé avoir reçu des paiements en yens sur leurs comptes Paypal en décembre dernier.

Les inquiétudes ont refait surface tout récemment suite à un mail des autorités japonaises suggérant une accélération des remboursements. Quand, à quel rythme ? On ne sait pas trop.

Mais nous parlons tout de même de 142 000 bitcoins, 143 000 BCH et l’équivalent de 467 millions de dollars en yens qui devraient enfin retourner à leurs propriétaires.

Ces 142 000 bitcoins seront-ils vendus dans la foulée ? Probablement pas. Les clients de Mt. Gox ont eu dix ans pour accumuler davantage de bitcoin… Il n’est donc pas impossible que ce remboursement à tous ces OGs ne représente à leurs yeux qu’un petit bonus.

À court terme, tous les yeux sont rivés vers l’ETF GBTC. La stabilisation des sorties de bitcoins à un bas niveau sonnera le retour du bull run. Encore un peu de patience. Hodl !

Maximisez votre expérience Cointribune avec notre programme 'Read to Earn' ! Pour chaque article que vous lisez, gagnez des points et accédez à des récompenses exclusives. Inscrivez-vous dès maintenant et commencez à cumuler des avantages.


A
A
Nicolas T. avatar
Nicolas T.

Reporting on Bitcoin, "the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy".

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.