A
A

Bitcoin (BTC), ETH : De nouveaux revers après la sortie de Powell

jeu 29 Sep 2022 ▪ 13h00 ▪ 4 min de lecture - par Eddy Senga

Une fois de plus, une sortie de Jérôme Powell, le président de la FED (Réserve fédérale américaine), a impacté négativement le cours des principales cryptomonnaies et a ébranlé le secteur. Alors que les marchés commençaient à montrer une tendance haussière, il se pourrait que les investisseurs ne soient pas au bout de leurs surprises.

bitcoin jerome powell fed

Jérôme Powell  met en garde contre les cryptomonnaies

Le président de la Réserve fédérale américaine (FED) appelle à plus de réglementation dans la finance décentralisée et met à mal le cours des principales cryptomonnaies. En effet, le bitcoin (BTC) et l’éther (ETH) ont chuté après les déclarations de Powell. 

D’après ce dernier, la récente baisse des prix est la preuve que le marché crypto présente des problèmes structurels. Suite à ses commentaires, le BTC a plongé à un creux intrajournalier de 18 553 dollars. Cette chute survient moins de 24 heures après avoir atteint un sommet de 20 338 dollars. Actuellement, le bitcoin se négocie à 19 326 dollars suite à la réaction des taureaux qui ont éloigné le prix de ce niveau. 

Cependant, la principale crypto n’est pas la seule à subir les effets dévastateurs de cette déclaration. Ethereum (ETH), la deuxième plus grande crypto par capitalisation boursière, a suivi la tendance. L’éther s’échange à la baisse dans la session d’aujourd’hui et se négocie autour de 1 323,60 dollars selon les données de Tradingview après être tombé en dessous de 1 300 dollars.

Les banques centrales indétrônables ?

Ce n’est pas la première fois que Powell s’en prend aux actifs numériques. Fin août, ses commentaires ont fait chuter le bitcoin de 7 %. Le 27 septembre, les banquiers centraux se sont réunis au musée du Louvre à Paris. Lors de cette conférence qui évoquait les opportunités et les défis de la tokenisation de la finance et le rôle des banques centrales, le président de la FED n’a pas hésité à prendre parti. 

D’après ses déclarations, rien ne saurait venir à bout des banques centrales. Si le lancement de MNBC ( monnaie numérique de banque centrale) est imminent et que la DeFi attire la curiosité des régulateurs, il n’en va pas de même avec les stablecoins

Ces derniers semblent être leur principale préoccupation et il ne fait aucun doute que la FED et la BCE se sentent menacés. En effet, les pièces stables représentent en quelque sorte la perte d’un monopole et du contrôle par la même occasion.

Quoi qu’il en soit, Jérome Powell soutient qu’il n’existe pas d’équilibre stable entre la DeFi et la finance traditionnelle. De ce fait, il déclare qu’il faut faire très attention à la manière dont les activités cryptos évoluent dans le périmètre réglementaire. En attendant, ce sont le bitcoin (BTC) et Ethereum (ETH) qui en paient les frais.

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Eddy Senga avatar
Eddy Senga

Le monde évolue et l'adaptation est la meilleure arme pour survivre dans cet univers ondoyant. Community manager crypto à la base, je m'intéresse à tout ce qui touche de près ou de loin à la blockchain et ses dérivés. Dans l'optique de partager mon expérience et de faire connaître un domaine qui me passionne, rien de mieux que de rédiger des articles informatifs et décontractés à la fois.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !