A
A

ETF crypto spot : Innovation paralysante ou réglementation nécessaire ?

sam 18 Juin 2022 ▪ 20h00 ▪ 5 min de lecture - par Eddy Senga

Les cryptomonnaies et tous leurs dérivés font couler beaucoup d’encre et de salive. Après maintes protestations pour une réglementation de ces actifs, la SEC ne semble toujours pas convaincue. Les propos d’une commissaire de la commission crée la surprise générale lors d’une conférence portant sur les fonds négociés au comptant en bourse (ETF spot).

etf spot sec

Hester Peirce veut que la SEC accepte les ETF spot

Le marché de la cryptographie subit des événements troubles depuis peu. Le cours de presque toutes les cryptos est au rouge. Même si les négociations se poursuivent, les investisseurs ne voient pas d’un bon œil la situation actuelle. Cependant, l’optimisme de certains acteurs du marché peut peut-être apporter un regain d’espoir. D’autres bonnes nouvelles pourraient également arriver dans ce secteur qui traverse sa période la plus sombre.

Il y a quelques jours, l’un des commissaires s’est insurgé contre l’attitude de la Securities and Exchange Commission (SEC) face aux ETF spots. Pour celui-ci, l’agence adopte des pratiques pas très orthodoxes concernant les crypto-fonds négociés en bourse. Hester M. Peirce a pris la parole le 14 juin lors d’une conférence sur le projet de transparence des réglementations de l’écosystème crypto. 

Pour elle, la SEC devrait arrêter de réfuter l’existence des ETF spots.  L’expansion des crypto actifs fait l’objet de nombreuses controverses. Les institutions financières les voient comme une menace au système actuel. De ce fait, leur valeur reste mitigée. L’absence de régulation sur les cryptos est aussi un frein à l’adoption de l’échange au comptant des crypto spots. De plus en plus de personnes se demandent quand est-ce que la SEC approuvera enfin un ETP Bitcoin (BTC).

Pour ceux qui ne savent pas ce que c’est, les ETF crypto spot sont de nouvelles formes d’actifs. Ils permettent aux négociateurs d’investir dans une crypto sans toutefois acheter l’actif. Le grand avantage de cette méthode est que les investisseurs peuvent accéder à certaines cryptos sans utiliser un wallet ou s’inscrire sur une plateforme. Malgré toutes les prises de paroles, la SEC campe sur sa décision. Elle a essayé de s’expliquer, mais ses explications ne passent pas. D’abord pour Grayscale, ensuite pour la commissaire Peirce.

Hester Peirce

Les raisons de la SEC ne passent pas !

L’existence des ETF basés sur des contrats à terme a été approuvée par la SEC pour la première fois en 1992. Cependant, la création des ETF dits « spot » ne passe pas pour cet organisme de régulation. Les actifs crypto présentent de nombreux risques et on ne peut tout simplement pas accepter cette nouvelle méthode sans en avoir étudié les contours. Pour la commission Américaine les ETF spot présentent de nombreux manquements, tant sur la transparence, la liquidité que sur la pertinence. 

De ce fait, ils peuvent rapidement se transformer en pratiques frauduleuses. Depuis février, les investisseurs sont en alerte et attendent une décision qui ne vient pas. Face à cette situation, Hester Peirce fustige le refus persistant de la SEC d’approuver un ETF Bitcoin au comptant. Pour étayer ses propos, elle prend l’exemple sur les pays qui les ont adoptés. En plus de présenter un grand intérêt pour les investisseurs, l’on a encore décelé aucun incident. Au Canada, les investisseurs ont déjà accès à ce service pour placer leurs investissements. 

De plus, le premier ETF Bitcoin au comptant a atteint le milliard de dollars canadiens d’actifs sous gestion un an seulement après son lancement. Ainsi, le pays voisin exploite cette méthode depuis 2020. De ce fait, elle ne comprend pas pourquoi la SEC tarde autant à donner son approbation pour les États-Unis. Notons que ces actifs sont très populaires en Europe où la valeur cumulée des actifs s’élève à 7 milliards de dollars environ.

La SEC rechigne toujours à approuver les ETF spot. Alors que les investisseurs y voient un bon plan pour maximiser les gains, l’organisme de régulation y voit les problèmes. En effet, la commission pense qu’ils causeront plus d’incidents qu’ils ne sont nécessaires. Cet avis ne fait pas l’unanimité puisque l’une des commissaires est contre.

Source : Finbold

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Eddy Senga avatar
Eddy Senga

Le monde évolue et l'adaptation est la meilleure arme pour survivre dans cet univers ondoyant. Community manager crypto à la base, je m'intéresse à tout ce qui touche de près ou de loin à la blockchain et ses dérivés. Dans l'optique de partager mon expérience et de faire connaître un domaine qui me passionne, rien de mieux que de rédiger des articles informatifs et décontractés à la fois.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Cours & Indices

BITCOIN (BTCUSD) 20 035,90 $ -1.11%
ETHEREUM (ETHUSD) Ξ 1 128,45 $ -1.23%
DEFI (DEFIPERP) 2 618,90 $ 0.07%
MARKETS (ACWI) 84,79 $ -1.48%
GOLD (XAUUSD) 1 816,85 $ -0.15%
TECH (NDX) 11 637,77 $ -3.09%
CURRENCIES (EURUSD) 1,05 $ -0.04%
CURRENCIES (EURGBP) 0,862870 £ -0.02%
CRUDEOIL (USOIL) 111,44 $ -0.35%
IMM. US (REIT) 2 413,37 $ -1.14%
Le pourcentage exprime l’évolution depuis 24h Acheter des cryptos sans risques
Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email et tentez de gagner 0.2 ETH en vous inscrivant aujourd'hui

Guides Crypto
Vous devez remplir le formulaire pour recevoir votre document