Pourquoi la blockchain peut-elle sauver le secteur de la santé ?

lun 20 Déc 2021 ▪ 13h00 ▪ 5 min de lecture - par Rédaction TCT

Depuis plusieurs mois, les voix s’élèvent pour indiquer que la blockchain pourrait contribuer d’une façon ou d’une autre à l’amélioration des conditions dans le secteur de la santé. Le mariage entre la blockchain et la santé est-il vraiment possible ? De toute évidence, oui. Cela est essentiellement dû aux caractéristiques de la blockchain. En fait, elles le différencient des outils qui existent déjà.

Les particularités de la blockchain

La blockchain est une technologie qui est décentralisée. Ainsi, elle est bien différente des outils traditionnels qui sont actuellement utilisés. En effet, ces outils sont généralement centralisés. Par ailleurs, dans le cas de la blockchain, chaque utilisateur dispose d’une copie du registre. De ce fait, les informations peuvent être partagées en temps réel entre plusieurs acteurs du domaine de la santé : les hôpitaux, les laboratoires pharmaceutiques, les centres de recherche, etc.

Une autre particularité de la blockchain, c’est qu’elle peut être utilisée pour retracer l’origine de toutes les données enregistrées. Ce n’est pas comme dans le cas des systèmes centralisés dans lesquels un seul administrateur contrôle toutes les informations. Avec la blockchain, tout est différent.

Enfin, il y a une sécurité renforcée avec cette technologie. En effet, même si le livre de la blockchain met les informations à la disposition de tout le monde, une fois que les données sont cryptées, elles ne peuvent plus être falsifiées. Là encore, la blockchain est plus avantageuse que les outils traditionnels.

Assurer une bonne gestion médicale

Concrètement, à quoi pourrait servir la blockchain dans le domaine de la santé ? En réalité, elle pourrait avoir plusieurs applications. Aujourd’hui, avec les méthodes utilisées, il est difficile de comprendre clairement les données relatives à un patient. Plus elles s’accumulent, plus il devient pénible de bien suivre ce dernier. De plus, les informations proviennent de plusieurs sources.

Étant donné que les informations sont nombreuses et qu’elles ne proviennent pas d’une même source, il est presque impossible de savoir exactement dans quel ordre elles sont produites. La blockchain pourrait être d’un grand secours pour éviter ce problème. Elle peut servir à établir un historique de tous les lieux où se trouvent les données médicales d’un patient.

Évidemment, si une liste des données doit être disponible, elle ne doit être accessible qu’à une catégorie précise de personnes : les professionnels de santé. Mais encore faudrait-il que leur demande ait reçu l’accord du patient. La blockchain pourrait contenir, sous la forme d’un registre sécurisé, tous les renseignements dont les praticiens ont besoin pour soigner les malades.

Empêcher la vente de faux médicaments

Selon les données de l’OMS, près de 15 % de médicaments contrefaits circulent dans le monde. Cette situation entraîne malheureusement des conséquences dramatiques. En consommant des médicaments qui sont faux, les patients peuvent se rendre davantage malades. Ils hypothèquent les chances de guérison et développent de nouvelles formes de maladies encore plus graves. En outre, les chances de décès sont élevées : près de 80 000 décès sont enregistrés chaque année pour consommation de faux médicaments.

Avec la blockchain, il est possible de renforcer la sécurité sur la chaine médicale. Comment ? Il suffit que chaque étape de la chaine de distribution des médicaments soit enregistrée. À cela peuvent s’ajouter les techniques de traçabilité qui existent aujourd’hui afin de renforcer la sécurité du système.

La blockchain est une technologie qui présente plusieurs avantages, que ce soit dans le domaine de l’art ou celui de la santé. Exploitée à bon escient, elle peut empêcher la vente de faux médicaments et apporter une meilleure stabilité à la chaine de production des produits médicamenteux.

Source : Datafloq

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Rédaction TCT

Derrière la signature générique « Rédaction TCT » se trouvent de jeunes journalistes et des auteurs aux profils particuliers qui souhaitent garder l’anonymat car impliqués dans l’écosystème avec certaines obligations.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Cours & Indices

BITCOIN (BTCUSD) 38 343,86 $ 3.7%
ETHEREUM (ETHUSD) Ξ 2 654,66 $ 7.92%
DEFI (DEFIPERP) 6 825,30 $ 5.64%
MARKETS (ACWI) 99,86 $ 1.53%
GOLD (XAUUSD) 1 835,57 $ -0.64%
TECH (NDX) 14 501,88 $ 2.49%
CURRENCIES (EURUSD) 1,13 $ -0.15%
CURRENCIES (EURGBP) 0,835830 £ -0.1%
CRUDEOIL (USOIL) 87,13 $ 2.3%
IMM. US (REIT) 2 738,37 $ 1.65%
Le pourcentage exprime l’évolution depuis 24h Acheter des cryptos sans risques
Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email