A
A

Pourquoi les investisseurs optent-ils pour le bitcoin (BTC) plutôt que l’or ?

lun 18 Avr 2022 ▪ 13h30 ▪ 4 min de lecture - par Rédaction CT

Quelle est la plus grande peur des investisseurs ? C’est l’inflation. Pour cause, lorsqu’elle survient, elle peut entraîner des conséquences considérables sur les investissements des uns et des autres. Pour cette raison, quand elle survient, les investisseurs optent généralement pour des actifs de réserve comme l’or et… le bitcoin (BTC). Cependant, cette fois, malgré l’intérêt que BTC a présenté pour les investisseurs, l’actif numérique n’a pas vu sa valeur augmenter.

Bitcoin is a cryptocurrency and worldwide payment, technology concept

Bitcoin (BTC), cette « réserve de valeur »

Généralement, en période d’inflation et d’incertitude économique, les investisseurs sont tentés de prendre des risques. On assiste alors à ce qu’on appelle la « fuite vers la qualité ». Durant cette période d’incertitude, les investisseurs se débarrassent souvent de leurs actifs et se tournent vers des options plus avantageuses pour eux, comme l’or et le BTC.

Lorsque les investisseurs optent pour de telles options, celles-ci prennent de la valeur. Ainsi, au début de l’inflation, il était prévu que BTC prenne beaucoup de valeur. Mais pourquoi cela ne s’est-il plus finalement produit ? Les analystes ont mis en œuvre différentes théories pour trouver des réponses à cette question. Cependant, de toutes les pistes explorées, il n’y en a qu’une qui est la plus plausible : les caractéristiques de BTC.

D’après des analystes, le terme approprié pour désigner le bitcoin (BTC) n’est pas « actif à risque », mais plutôt « réserve de valeur ambitieuse ». S’ils ont une telle conception de la chose, c’est surtout en raison des spécificités que présente BTC.

Les spécificités de bitcoin (BTC)

Pour les analystes, BTC n’est pas qu’un réseau ou une blockchain comme les autres. Son rôle va bien au-delà. C’est un système monétaire entier de transfert de valeur sans frontière. Rien ni personne ne peut contrôler la blockchain ni même la compromettre, à moins qu’une attaque de 51 % de grande ampleur ait lieu, ce qui est d’ailleurs très peu probable.

D’un autre côté, BTC a sa propre politique monétaire est certes prévisible, on connait exactement la quantité de BTC qui reste, mais elle est dans le même temps saine. En fait, cette politique a été créée dans le but de mettre en avant les intérêts des utilisateurs de la blockchain et de contribuer à un développement du réseau au fil du temps.

Actuellement, d’après les données présentées par différentes équipes, plus de 100 millions de personnes s’intéressent activement à cette blockchain dans le monde. Il faut aussi noter que les perspectives de croissance sont parfaitement positives et laissent entrevoir des chances qu’un grand nombre de personnes rejoigne le rang des utilisateurs de bitcoin (BTC).

Bitcoin (BTC) n’est pas qu’une blockchain ou un actif numérique, selon des professionnels. C’est carrément une réserve de valeur dans laquelle il est possible de puiser. D’après des experts, compte tenu de ses particularités, il ne peut pas avoir les mêmes caractéristiques que l’or sur le marché de l’investissement. Concrètement, BTC serait une meilleure version de l’or : l’or 2.0.

Source : CoinDesk

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Rédaction CT avatar
Rédaction CT

Derrière la signature générique « Rédaction CT » se trouvent de jeunes journalistes et des auteurs aux profils particuliers qui souhaitent garder l’anonymat car impliqués dans l’écosystème avec certaines obligations.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !