Web Summit 2021: 500 speakers attendus

dim 17 Oct 2021 ▪ 18h00 ▪ 4 min de lecture - par Mikaia Andriamahazoarimanana

Cette année, le Web Summit restera à Lisbonne. Il est prévu se tenir les jours du 1er, 2, 3 et 4 novembre. Plutôt axée sur la technologie, cette rencontre verra la participation de plus de 500 intervenants issus de disciplines et entreprises diverses.

De la technologie, rien que la technologie

Le rendez-vous des acteurs de la technologie qu’est le Web Summit semble plutôt promettant. Il verra en effet la participation de plusieurs experts, dont des personnes et entreprises mues par l’envie de redéfinir l’industrie technologique mondiale.

Une aubaine pour les personnes en quête de partenaire d’affaires, celles nécessitant des interlocuteurs avec qui échanger des idées, etc. Cette édition 2021 du Web Summit sera également propice à la mise à dispositions de conseils divers, notamment ceux concernant la deep tech, la durabilité environnementale ou encore le design.

En d’autres termes, le sommet en question deviendra le meilleur endroit pour s’approprier de contenus inspirants au début du mois de novembre. Il a été dit que plusieurs topics seront abordées à l’occasion, notamment ceux ayant un rapport avec la technologie. Bref, une kyrielle de sujets qui peut aller de l’éducation vers la publicité, en passant par les Sports, les Smart cities ou encore les Ressources Humaines.

Que des invités de marque

Les informations divulguées sur le site présentant le Web Summit 2021 font mention d’une forte représentativité de la part des Big Five (ou GAFAM). Brad Smith, le président de Microsoft, par exemple y répondra présent. Facebook aura comme porte-paroles Chris Cox, son chef de produit, et Nick Clegg, responsable des affaires publiques. La société Amazon, quant à elle, sera représentée par Werner Vogels, son vice-président et directeur de la technologie.

La partie visible de l’iceberg ne s’arrête pas là. Les autres intervenants composant la longue liste avancée par les organisateurs se composent effectivement de personnalités publiques. On y trouvera notamment quelques membres du gouvernement portugais, dont le Premier ministre, le ministre d’État chargé de l’Intelligence artificielle et l’Économie Digitale et du Télétravail des Émirats Arabes Unis…

500 intervenants, c’est quand même beaucoup. Ce qui importe c’est de savoir que ces derniers proviennent de disciplines différentes (Publicité, Autotech, Analyse et Science des données, Design, E-commerce, Philantrophie et Biens communs, etc.).

Pour avoir un aperçu sur les speakers, deux options se présentent : l’accès direct au site web relatif au Web Summit 2021 ou bien demander le fichier overview de l’événement. Dans tous les cas, ces personnages sont mis en avant par les organisateurs : Tedros Ghebreyesus (DG OMS), Gillian Tans (Présidente-Directrice Générale de Booking.com), Brenda Freeman (Directeure Marketing chez Magic Leap) ou encore Mike Krieger (Co-Fondateur d’Instagram).

Rien qu’à voir leur profil, on dirait que ces gens proviendraient des quatre coins de la planète : Angola, Chine, Canada, Estonie, République Tchèque, Pays-Bas ou encore Portugal (le pays hotte).

500 speakers interviendront pendant les 4 jours alloués au Web Summit du mois de février 2021. Ce qui promet des échanges d’une richesse indescriptible au profit des participants et des intervenants eux-mêmes.

Mikaia Andriamahazoarimanana

La révolution blockchain et crypto est en marche ! Et le jour où les impacts se feront ressentir sur l’économie la plus vulnérable de ce Monde, contre toute espérance, je dirai que j’y étais pour quelque chose

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.