A
A

CMC Crypto Playbook 2023 : Comment les DEX peuvent surpasser les CEX par Uniswap Labs

8 min de lecture ▪ par Theia P.

Dans la dernière section DeFi du CMC Crypto Playbook 2023, Uniswap Labs présente un panorama des exchanges centralisés versus décentralisés, et comment les DEX peuvent dépasser le volume des CEX.

logos de coinmarketcap et uniswap labs pour la section du cmc crypto playbook 2023 dédiée aux cex et dex

Les exchanges crypto sont des marketplaces qui permettent aux acheteurs et aux vendeurs de trader des cryptomonnaies et d’autres actifs numériques. Il existe deux catégories d’exchanges :

  1. Les exchanges centralisés (CEX) : Gérés par une seule entité, les CEX sont des intermédiaires entre les acheteurs et les vendeurs, facilitant les commandes et transférant les fonds entre les parties. Binance et Coinbase en sont des exemples.
  2. Les exchanges décentralisés (DEX) : En utilisant la technologie blockchain, les DEX facilitent les transactions peer-to-peer entre acheteurs et vendeurs, éliminant ainsi les intermédiaires centralisés. Uniswap et Curve en sont des exemples.

Chez Uniswap Labs, nous pensons que les DEX constituent la meilleure solution pour échanger des actifs numériques en raison des protections intégrées dont bénéficient les utilisateurs. Ils sont :

  • Auto-dépositaire : Les utilisateurs ne renoncent jamais au contrôle de leurs actifs.
  • Sans autorisation : La seule exigence pour trader est de disposer d’une connexion Internet.
  • Immuable : Le code utilisé pour faire fonctionner le DEX ne peut être ni modifié ni altéré.
  • Transparent : Toutes les transactions sont enregistrées sur un registre public qui peut être interrogé.

Ces caractéristiques protègent les clients contre toutes actions négligentes ou malveillantes qui pourraient mettre en danger les actifs sans leur consentement ou à leur insu. Malheureusement, les CEX ne sont pas à l’abri de ce type de problèmes. FTX, un CEX populaire, s’est effondré après avoir été confronté à une crise de liquidité et avoir révélé ne pas détenir les actifs des clients 1:1.

DEX vs CEX

Les DEX ont explosé en popularité pendant l’été DeFi de 2020 et ont supporté un volume de trading s’élevant à plus de deux trillions de dollars à ce jour. Après avoir atteint un pic de 234 milliards de dollars en décembre 2021, les DEX ont enregistré en moyenne plus de 100 milliards de dollars chaque mois de 2022. Environ 70 % de ce volume s’effectue sur le protocole Uniswap du Mainnet d’Ethereum.

Graphique représentant le volume des DEX entre novembre 2018 et décembre 2022 par CoinMarketCap et Uniswap Labs
Graphique représentant le volume des DEX entre novembre 2018 et décembre 2022 – Source : The Block

Les CEX, qui existent depuis bien plus longtemps, sont naturellement plus avancés. En mai 2021, le volume au comptant des CEX s’élevait à 2,3 milliards de dollars, ce qui est presque équivalent au volume historique des DEX. En 2022, les CEX ont enregistré un volume mensuel moyen de 695 milliards de dollars, soit près de 7 fois le volume mensuel des DEX.

Les DEX peuvent-ils rattraper les CEX ?

Malgré cette avance de plusieurs années, il est évident que les DEX grignotent des parts de marché des CEX. Le rapport entre les volumes au comptant des DEX et des CEX n’a cessé d’augmenter pour atteindre un pic de plus de 25 % en février 2022.

Evolution du volume de spot trading des dex au cex en pourcentage
Source

Avec les avantages évidents liés à la sécurité des utilisateurs intégrés à la technologie DEX, nous prévoyons que les utilisateurs préféreront les DEX aux CEX en raison de la transparence accrue, des actifs auto-dépositaires et de l’accès sans autorisation. Cependant, les DEX et les CEX sont en concurrence sur le même marché. Pour renverser la domination du marché des CEX, les DEX doivent :

  • Créer des processus de prise en main plus simples ;
  • Améliorer l’expérience des utilisateurs particuliers
  • Devenir compétitif sur les coûts et les frais

Onboarding

La prise en main des CEX est nettement plus facile que celle des DEX pour deux raisons :

  • Les fiat on-ramps permettent aux utilisateurs particuliers d’acheter via  leur compte bancaire ou leur carte de crédit et de débit.
  • Les utilisateurs n’ont pas besoin de se familiariser avec les wallets ou la gestion des clés

Le premier problème peut être facilement réglé. Récemment, les wallets ont commencé à permettre l’intégration de prestataires de paiement fiat. Ainsi, les utilisateurs peuvent acheter des cryptomonnaies directement depuis un wallet self-custodial, ou auto-dépositaire.

Le deuxième défi est un peu plus complexe. La gestion des phrases secrètes et des clés privées est essentielle pour naviguer dans l’écosystème cryptographique, mais les utilisateurs s’attendent à pouvoir récupérer leurs comptes s’ils oublient leurs mots de passe. Des méthodes telles que les sauvegardes iCloud, le calcul multipartite et la récupération sociale ont permis d’améliorer considérablement l’expérience utilisateur.

En réponse à la frustration des utilisateurs qui utilisent les DEX, nous avons apporté un certain nombre d’améliorations pour les introduire directement à la DeFi. Par exemple, l’application Web Uniswap permet aux utilisateurs d’acheter et de swaper des cryptomonnaies en quelques minutes en utilisant une carte de crédit, une carte de débit ou un virement bancaire.

Expérience des utilisateurs particuliers

Une fois leur intégration terminée, les utilisateurs voudront swaper des cryptomonnaies et gérer leurs wallets. Les CEX offrent une interface plus intuitive pour cela. À l’instar d’applications financières telles que Venmo et Robinhood, les CEX disposent de fonctions de trading intuitives, alors que la connexion aux DEX nécessite souvent de se rendre dans l’application, d’approuver les transactions, puis de trader. Une fois encore, la solution réside principalement dans l’expérience utilisateur, avec des swaps de wallets natifs, l’abstraction des comptes et des interfaces utilisateur intuitives.

Coûts et frais

Les CEX offrent de faibles frais de swap lors de la conversion d’une cryptomonnaie en une autre. En revanche, les swaps sur un DEX sont soumis à des frais de gaz, qui peuvent atteindre des sommets lorsque les réseaux sont encombrés. La feuille de route d’Ethereum prévoit d’améliorer la scalabilité et la capacité. À terme, le sharding et les réseaux de Layer-2 permettront de réduire les coûts de transaction pour qu’ils soient moins élevés que ceux des CEX, tout en offrant des dispositifs de sécurité que ces derniers ne peuvent fournir.

Les DEX et les wallets qui incorporent les réseaux L2 et en font abstraction seront les premiers à concurrencer les CEX sur le plan des coûts.

Conclusion

Pour de nombreux utilisateurs, le self-custody, l’accès sans autorisation, le code immuable et la transparence passent après l’expérience utilisateur. Ces choix sont certainement compréhensibles, personne ne s’attend à subir une fraude. Cependant, en période de volatilité des marchés, il est évident que les DEX sont l’option la plus populaire. Par exemple, lorsque les marchés ont vacillé à la suite de l’effondrement de FTX, le volume des échanges sur les DEX est monté en flèche et Uniswap a réalisé plus de volume que n’importe quel CEX. Il existe des preuves vérifiables que les DEX peuvent dépasser le volume des CEX. Ce n’est qu’une question de temps avant que l’UX ne comble le fossé.

volume de trading journalier sur les DEX
Source

Maximisez votre expérience Cointribune avec notre programme 'Read to Earn' ! Pour chaque article que vous lisez, gagnez des points et accédez à des récompenses exclusives. Inscrivez-vous dès maintenant et commencez à cumuler des avantages.


A
A
Theia P. avatar
Theia P.
DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.