la crypto pour tous
A
A

Comment miner du Bitcoin ?

mar 19 Mar 2019 ▪ 15 min de lecture ▪ par La Rédaction C.

Le minage du Bitcoin (BTC) est le mécanisme qui permet de sécuriser le réseau. Il s’agit également du processus qui permet de générer de nouveaux bitcoins. Il a été baptisé ainsi par analogie de l’extraction de l’or, le bitcoin étant considéré comme de l’or numérique. Dans ce guide, nous allons vous expliquer comment miner du Bitcoin.

decouvrez comment miner du bitcoin

Comment les bitcoins sont-ils fabriqués ?

La monnaie fiat (billets et pièces de banque) est émise par les banques centrales et mise à la disposition du public par l’intermédiaire des banques commerciales.

Quant aux cryptomonnaies, elles sont fondamentalement des monnaies décentralisées et indépendantes des autorités centrales. En conséquence, elles sont générées par les blockchains sur lesquelles elles sont adossées.

Dans le cas des bitcoins, ils sont créés automatiquement chaque fois qu’un bloc de transaction est ajouté à la blockchain. Cela se produit environ toutes les 10 minutes. La quantité de bitcoins émise par bloc est fixe, mais sa valeur diminue de moitié tous les quatre ans pour permettre au bitcoin de conserver une certaine rareté.

Les bitcoins sont générés pendant le processus d’incitation qui vise à récompenser les nœuds de minage (mineurs) pour la puissance de calcul qu’ils ont investie pour faire fonctionner le réseau. Dans le cadre de leur travail, ils doivent collecter les transactions, les regrouper en blocs, vérifier les signatures numériques et les soldes des expéditeurs, valider les transactions et les ajouter à la blockchain.

Sécurisation de la blockchain Bitcoin

Le protocole sécurise ensuite les blocs en utilisant la fonction de hachage cryptographique SHA-256. Puis, les nœuds de mining tentent de déterminer la valeur de hachage correcte pour le bloc en cours.

Pour ce faire, ils effectuent des calculs mathématiques complexes et dans la mesure où il est très difficile de déterminer ces preuves cryptographiques, les nœuds doivent pouvoir réaliser des milliards de calculs par seconde. Ce qui nécessite des serveurs de grande capacité et beaucoup d’énergie électrique.

Plus il y a de mineurs sur le réseau, plus le minage de cryptomonnaies est difficile et moins les mineurs ont de chances de gagner la récompense. Le premier mineur à trouver le hash correct aura le privilège de valider le bloc et sera récompensé pour ses efforts.

“Des mineurs miniatures en train d’extraire du Bitcoin. @ByPhotobyphotoboy, via Canva Pro“.

Quelles sont les différentes façons de miner du Bitcoin ?

Au fil du temps, le minage de Bitcoin a évolué pour permettre au plus grand nombre d’y prendre part. Si au départ cette activité se faisait naturellement en solitaire, cela est devenu de plus en plus difficile compte tenu de l’afflux de mineurs sur le réseau. Par conséquent, le mining a pris de nouvelles formes et il existe aujourd’hui plusieurs façons de miner des cryptomonnaies.

Solo mining

Il s’agit d’une approche dans laquelle un mineur s’engage de manière totalement indépendante et individuelle à miner des cryptomonnaies. Aux débuts du Bitcoin, cette pratique était suffisante pour obtenir de la rentabilité, car la difficulté de mining était faible. Mais avec la concurrence croissante et la multiplication des fermes de minages, les choses ont changé.

Pour être rentable, le solo mining requiert un investissement important pour acquérir et entretenir des ressources matérielles puissantes. Le mineur doit disposer d’un approvisionnement permanent en électricité afin d’avoir Internet, mais doit aussi détenir des sources de refroidissement adéquates afin d’éviter la surchauffe des serveurs.

Malheureusement, tout cela a un coût qui constitue une barrière à l’entrée pour les débutants. Cela dit, en appliquant les bonnes astuces pour minimiser les coûts, il est possible d’y trouver son compte. Par exemple, une façon de réduire la consommation énergétique est de s’installer dans une région où les températures sont basses ou dans un pays où l’électricité est bon marché.

Pool mining

Le mining en solo n’étant pas accessible à tous, les mineurs peuvent se regrouper et mettre en commun leur puissance de calcul pour maximiser leurs chances de gagner les récompenses.

Pour ce faire, il suffit de rejoindre pool de mining. Pour être accepté dans ces groupes, il faut tout de même avoir le minimum requis en termes de ressources matérielles. Lorsque le pool parvient à remporter la récompense, le système répartit le montant rétribué entre les nœuds qui ont participé, et ce, en fonction de leur apport en puissance de calcul.

Il convient également de noter que tous les pools de mining ne se valent pas. Et plus ils sont rentables, plus la barrière à l’entrée est élevée.

Cloud mining

Une autre approche populaire est le cloud mining. Il permet aux mineurs de louer des équipements installés dans des serveurs distants et de les exploiter sans avoir à en assurer la gestion.

Cette méthode est intéressante pour les personnes qui ne disposent pas des ressources physiques ou des conditions appropriées (électricité, Internet, climatisation) pour faire du mining en solo ou en pool.

Bien entendu, les coûts de location du matériel incluent la maintenance et varient en fonction du taux de hachage. Cette solution est de fait moins rentable pour les mineurs. 

Dans le même sens, rentabiliser ses investissements ici peut  prendre plusieurs mois. Aussi, il est important de bien choisir son prestataire afin d’éviter les arnaques.

“Un circuit sur lequel est apposé le logo du Bitcoin. @ByViolka08, via Getty Images“.

Quel matériel pour miner du Bitcoin ? 

Avant de commencer à extraire des bitcoins, vous devez choisir le bon matériel de minage. Les principaux facteurs qui doivent influencer ce choix sont les taux de hachage, le coût et la consommation d’énergie. De nos jours, les mineurs disposent de plusieurs options pour générer de la puissance de calcul, notamment les CPU, les GPU, les ASIC et les FPGA.

Miner du Bitcoin avec un CPU

Les CPU (Central Proccessing Units) sont les processeurs qui assurent le traitement des informations dans nos ordinateurs. Dès les premiers jours de Bitcoin, ils ont permis aux mineurs d’extraire des jetons de manière simple et efficace.

Mais à mesure que le bitcoin est devenu populaire et que les mineurs ont afflué vers le réseau, la difficulté du mining a augmenté, faisant des CPU un outil obsolète. Cela dit, il est toujours possible de miner sur des CPU, mais cela pour une rentabilité minimale. Ils restent adéquats pour certaines blockchains telles que Loki et Nimiq.

Miner du Bitcoin avec une carte graphique (GPU)

L’objectif premier des cartes graphiques est de permettre un meilleur rendu graphique. C’est pourquoi elles sont indispensables dans le monde des jeux vidéo. Avec l’émergence des cryptoactifs, elles se sont révélées particulièrement intéressantes pour le mining.

En effet, elles ont démontré qu’elles pouvaient générer des hashs plus rapidement que les processeurs (CPU). Très vite, les mineurs ont délaissé les CPU au profit des GPU.

Les cartes graphiques constituent un moyen efficace de miner du Bitcoin, car elles sont accessibles, abordables et faciles à utiliser. Sur ce créneau, deux marques s’affrontent. Il s’agit d’AMD et de Nvidia.

Miner du Bitcoin avec un ASIC

Les ASIC (Application-specific integrated circuits) sont des circuits intégrés qui sont conçus pour un usage spécifique. Les ASIC dédiés au mining de Bitcoin peuvent calculer le hachage des blocs beaucoup plus rapidement que les GPU et les CPU. Ils consomment moins d’énergie.

Les ASIC ont conquis le marché, car ils permettent d’obtenir une meilleure rentabilité. De nouveaux modèles sortent régulièrement comportant des améliorations en termes de vitesse, d’efficacité et de productivité.

Plusieurs marques inondent le marché et parmi les modèles les plus populaires, nous avons : 

  • Antminer S19 Pro ;
  • Antminer T9+ ;
  • Bitmain Antminer S7 ;
  • AvalonMiner A1166 Pro ;
  • AvalonMiner 1246 ;
  • WhatsMiner M30S++ ;
  • Et WhatsMiner M32-62T.
“Un mineur ASIC. @ByAlexlmx, via Canva Pro “.

Miner du Bitcoin avec un FPGA

Les équipements FPGA (Field-Programmable Gate Array) sont des circuits électroniques qui peuvent être adaptés à des besoins spécifiques. En effet, là où les ASIC ne peuvent être utilisés que pour miner une seule cryptomonnaie bien définie, les FPGA peuvent être programmés pour miner plusieurs cryptoactifs différents.

Ils sont plus rapides et efficaces que les GPU et offrent plus de flexibilité que les ASIC. Cela dit, ils sont moins faciles à appréhender car leur configuration nécessite l’acquisition de nouvelles connaissances.

Quels logiciels pour miner du Bitcoin ?

Les logiciels de mining servent d’interfaces entre les mineurs et le réseau. Ils permettent également aux mineurs de prendre connaissance des transactions à valider et de renvoyer au réseau les résultats obtenus après la vérification.

Ils sont également utiles pour suivre les évolutions de la blockchain, visualiser les données statistiques, notamment concernant le hashrate, la vitesse moyenne de validation des blocs, l’énergie consommée, etc.

Il existe une variété de logiciels pour miner des bitcoins, chacun ayant ses propres spécificités. Voici quelques-uns des meilleurs logiciels de mining du moment :

  • CGMiner : Cette application est compatible avec le mining sur ASIC, GPU et FPGA. C’est l’un des plus anciens logiciels de mining de bitcoins. Il est open-source et compatible avec les systèmes d’exploitation Windows, Linux et macOS. CGMiner est facile à déployer et à utiliser. Il offre des performances intéressantes avec notamment des bons taux de hachage.
  • BTCMiner : Il s’agit d’un logiciel destiné aux mineurs expérimentés. Il assure la compatibilité avec les dispositifs ASIC et FPGA. Il offre de nombreuses fonctionnalités avancées telles que la prise en charge de l’horloge dynamique, le monitoring et la connexion avec des plateformes de mining distantes. Il prend en charge plusieurs cryptomonnaies différentes, ce qui en fait une solution très compétitive sur le marché. 
  • Awesome Miner : Conçu pour les utilisateurs avancés, ce logiciel inclut la prise en charge des tâches personnalisées. Son tableau de bord permet la gestion simultanée de plusieurs équipements et pools de mining.
  • MultiMiner : Idéal pour les débutants, ce logiciel de mining offre une interface graphique conviviale et des fonctions automatisées de détection du matériel. Son code source est basé sur celui de BFGMiner. Il est compatible avec de nombreuses plateformes de mining et très facile à utiliser.
  • EasyMiner : Il s’agit d’un logiciel gratuit qui fonctionne sur Windows, Linux et Android. EasyMiner offre un tableau de bord convivial pour permettre aux utilisateurs de visualiser les performances en temps réel. En plus du bitcoin, il prend également en charge d’autres cryptomonnaies. Accessible à tous, le programme configure automatiquement le matériel de mining Bitcoin qu’il détecte.
“Interface d’utilisation Awesome Miner – Source : Awesome Miner“.

Comment miner du Bitcoin ?

Pour miner du Bitcoin, vous pouvez suivre la procédure suivante. Tout d’abord, vous devez vous procurer du matériel de mining. Vous pouvez en acheter directement sur le site des fabricants ou sur Amazon.

Ensuite, vous devez installer un wallet Bitcoin, puis créer l’adresse à laquelle vous allez recevoir vos récompenses. Si vous en avez déjà une, vous pouvez sauter cette étape. Vous devez néanmoins vous assurer que votre portefeuille est sécurisé, par exemple en activant l’authentification à deux facteurs, en utilisant un hard wallet et en conservant votre clé privée à l’abri des regards indiscrets.

Ensuite, vous devez télécharger et installer le logiciel de mining que vous aurez sélectionné au préalable. Cette étape est importante car le logiciel vous permettra de vous connecter à la blockchain et, si nécessaire, de rejoindre un pool de mining.

Une fois le logiciel installé, une étape facultative consiste à se connecter à un pool de mining. Ceci est recommandé pour les mineurs qui ne disposent pas de ressources importantes.

Pour le reste, il vous suffit d’être patient, de garder vos appareils allumés, connectés à Internet et de les refroidir pour éviter qu’il ne se détériore.

Combien de temps faut-il pour extraire un bitcoin ?

Les bitcoins sont générés toutes les 10 minutes environ. Mais pour les mineurs, en fonction de leurs infrastructures matérielles, cela peut durer plusieurs mois, voire des années, pour réussir à extraire un bitcoin.

Seuls les pools de mining totalisant les taux de hachage les plus élevés peuvent se vanter de générer régulièrement des unités de bitcoin. On estime qu’il faut en moyenne 30 jours pour miner un seul BTC.

“Des pièces dorées de bitcoins. @ByDegimages, via Canva Pro“.

Générer des bitcoins est-il rentable ?

Aujourd’hui, faire du solo mining sur un ordinateur n’est pas véritablement rentable. En ce qui concerne le pool mining ou l’exploitation d’une ferme de mining, ils semblent à première vue offrir une certaine rentabilité.

Dans le calcul, il faut prendre en considération un certain nombre de facteurs et de coûts cachés. Parmi eux citons le coût du matériel et de l’électricité, les frais de pool, la difficulté de mining, la valeur du bitcoin sur le marché, le montant de la récompense, l’emplacement géographique, les conditions météorologiques et les temps d’arrêt. Il existe des calculateurs en ligne qui permettent d’évaluer la rentabilité de cette activité.

Conclusion

Miner du Bitcoin est un processus complexe qui nécessite un investissement initial important en termes de matériel et d’énergie. En s’informant sur le sujet, en utilisant les bons outils et en mettant en place une infrastructure adaptée, cette activité peut devenir très rentable. Cela dit, des facteurs tels que la difficulté de minage, les coûts énergétiques et le cours du BTC peuvent également affecter cette rentabilité. Quoi qu’il en soit, certains outils permettent d’avoir une estimation des gains potentiels pour une telle entreprise.

Maximisez votre expérience Cointribune avec notre programme 'Read to Earn' ! Pour chaque article que vous lisez, gagnez des points et accédez à des récompenses exclusives. Inscrivez-vous dès maintenant et commencez à cumuler des avantages.


Cliquez ici pour rejoindre 'Read to Earn' et transformez votre passion pour la crypto en récompenses !
A
A
La Rédaction C. avatar
La Rédaction C.

L'équipe éditoriale de Cointribune unit ses voix pour s’exprimer sur des thématiques propres aux cryptomonnaies, à l'investissement, au métaverse et aux NFT, tout en s’efforçant de répondre au mieux à vos interrogations.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.