Prix
0,910642 $
BTC
0,00005356  Ƀ
1H % ROI 0.19%
24H % ROI -2.88%
7J % ROI 6.15%
Volume 24h 147 291 753,25 $
Offre disponible 8 734 317 475,285 MATIC
Offre totale 10 000 000 000 MATIC
Rang 10
Capitalisation 7 952 395 508,63 $

POLYGON EN QUELQUES LIGNES

Polygon, anciennement Matic Network, veut être une plateforme facile à utiliser, pour scaler et développer des infrastructures sur Ethereum. Il a été lancé en 2017, et cofondé par Jaynti Kanani, Sandeep Nailwal, et Anurag Arjun.

Polygon: Graphique

Qu’est-ce que le Polygon (MATIC) ?

Polygon, anciennement connu sous le nom de Matic Network, est une plateforme qui permet d’améliorer la scalabilité du réseau Ethereum en ajoutant une blockchain d’un niveau supérieur à ce dernier. Contrairement à ses concurrents (Polkadot, Cosmos, etc.), Polygon bénéficie de l’avantage de la sécurité du réseau Ethereum et de son écosystème fortement développé.

Polygon bénéficie du fort soutien d’acteurs très réputés dans l’industrie comme Coinbase ou Binance et son but à terme est d’améliorer l’ensemble des blockchains qui rencontrent des problèmes pour monter en charge, pas seulement celle d’Ethereum.

Le projet fonctionne selon un consensus proof-of-stake (POS) combiné à l’utilisation du Plasma Network, ce dernier permettant d’utiliser facilement des smart contracts scalables et autonomes.

Polygon est capable de traiter autour de 65.000 transactions à la seconde avec une durée de confirmation de bloc de moins de deux secondes. Cela permet donc la création de Dapps (Decentralised Application) qui ont besoin d’une blockchain ultra-réactive pour exécuter leurs opérations, comme c’est le cas pour de nombreuses applications qui évoluent dans l’univers de la finance décentralisé (DeFi – Decentralised Finance).

A l’heure où nous rédigeons ces lignes (mars 2021), Polygon a déjà réussi à attirer plus d’une cinquantaine de DApps sur sa blockchain annexe à celle du réseau Ethereum.

A quoi sert le Polygon ?

Comme nous l’avons vu, Polygon permet la création de chaînes annexes à la blockchain principale du réseau Ethereum. Ces chaînes ont la particularité de pouvoir monter en charge très rapidement et de supporter un nombre impressionnant de transactions à la seconde et ce, avec des coûts d’exécution extrêmement faibles.

Grâce à cette spécificité, Polygon attire les développeurs qui n’ont pas envie de payer des frais exorbitants sur le réseau Ethereum et qui ont besoin d’une solution qui permet de traiter rapidement des informations. Polygon permet également à des projets utilisant la blockchain Ethereum de souscrire à ses services du fait de sa compatibilité avec le réseau. Dans le futur, l’entreprise permettra également de faire cela sur d’autres blockchains.

Pour faire fonctionner ses différentes blockchains, Polygon utilise comme nous l’avons vu un système de proof-of-stake. Les personnes qui veulent sécuriser le réseau en devenant des validators doivent pour cela staker leurs tokens MATIC en tant que garantie et recevront des jetons MATIC lorsqu’ils accomplissent la vérification des transactions de façon honnête.

Lorsqu’un utilisateur n’a pas assez de jetons MATIC pour devenir validator ou n’a pas le matériel requis pour sécuriser le réseau, il a la possibilité de déléguer ses tokens MATIC en les allouant à un autre individu en utilisant une forme de staking particulière. En échange, il recevra lui aussi des récompenses sous forme de MATIC.

En plus de ce système POS, Polygon se sert des créateurs de blocs pour renforcer sa sécurité au moment où ceux-ci doivent être validés définitivement via un système de checkpoints et d’un mécanisme de contrôle des fraudes.

Les jetons MATIC possèdent également d’autres rôles au sein de l’écosystème de Polygon. Tout d’abord, ils servent à la gouvernance du projet en permettant aux hodleurs d’avoir leur mot à dire lors des évolutions futures de Polygon.

Les tokens MATIC servent aussi comme moyen de paiement pour utiliser certains services proposés par Polygon et entre les utilisateurs du réseau. Finalement, les frais d’utilisation des différentes sidechains du projet doivent aussi se payer en MATIC.

Où acheter du MATIC ?

Du fait de la popularité du projet Polygon, il est possible d’acheter du MATIC sur de nombreux exchanges différents. Cependant, il faut être très prudent car beaucoup de plateformes d’achat sont douteuses et vous risquez de ne jamais récupérer l’argent que vous allez déposer chez certaines d’entre elles.

Afin d’éviter tout risque, nous vous conseillons de vous inscrire uniquement sur un exchange fiable (insérer lien) que nous avons personnellement testé pour nos lecteurs. De cette façon, vous avez la garantie de pouvoir acheter en toute sécurité des jetons MATIC.

Cependant, dans le cas de Polygon, nous pouvons vous recommander l’utilisation de Binance pour acheter des jetons MATIC. Il s’agit du site où il y a le plus gros volume de transaction sur cet actif numérique et son utilisation est très simple pour un néophyte.

Même si le projet est de plus en en plus populaire, il n’est malheureusement pas encore possible de pouvoir acheter des tokens MATIC avec de l’argent fiat (euros, dollars, etc.) directement sur toutes les plateformes d’achat. Sur la plupart des sites d’échange, il faudra tout d’abord commencer par acheter de l’Ethereum ou du Bitcoin puis échanger ces cryptomonnaies contre des jetons MATIC via le trading.

Quel est l’avis de la rédaction sur Polygon (MATIC) ?

A la rédaction, nous apprécions particulièrement Polygon car il permet au réseau Ethereum de gagner en scalabilité grâce à la solution apportée par l’entreprise. De plus, cela permet également à Polygon de profiter des avantages du réseau Ethereum, notamment sa sécurité et son riche écosystème, afin de donner un coup de boost à son développement.

Si la solution apportée par Polygon est intéressante, elle le deviendra encore plus lorsque le projet permettra également à d’autres blockchains de pouvoir monter en charge. Cela permettra ainsi à un maximum de développeurs provenant d’horizon de se servir de Polygon pour mettre au point leurs Dapps.

Cependant, il faudra voir comment évolueront les choses une fois que le réseau Ethereum sera passé dans sa version 2.0. A partir de ce moment-là, il y a fort à parier que tous les projets qui visent à augmenter sa scalabilité, dont Polygon, perdent soudainement de leur intérêt. Toutefois, au moment où nous rédigeons ces lignes, Polygon est d’une grande utilité pour de nombreux acteurs évoluant autour de l’écosystème Ethereum.

Pour en savoir plus sur cette solution blockchain annexe à Ethereum, nous vous invitons à consulter notre guide complet sur Polygon (insérer lien) qui vous donnera de plus amples informations sur le sujet.