A
A

Crypto : Apple au cœur d'une bataille juridique majeure

mar 21 Nov 2023 ▪ 4 min de lecture ▪ par Luc Jose A.
S'informer Paiement

Le géant américain de la technologie est régulièrement sous le feu des projecteurs. En cause, ses procédés jugés déloyaux pour étouffer, voire supprimer toute concurrence. Ceci, au grand dam des utilisateurs qui paient le prix fort. C’est là, la substance de l’action judiciaire collective portée contre la compagnie, concernant notamment l’usage des cryptos comme mode de paiement P2P.

Pièces de quelques cryptos et le logo de Apple, le géant de la tech

Action en justice contre Apple pour restriction de l’usage des cryptos

Une nouvelle fois, le groupe technologique américain Apple devra faire face à la justice, américaine en l’occurrence. Selon des informations qui viennent de tomber, une action judiciaire collective a été déposée contre la société.

L’entreprise est accusée d’avoir savamment orchestré la restriction de l’usage des cryptos en tant que moyen de paiement P2P. Ces allégations sont fondamentalement graves puisqu’elles mettent en exergue les pratiques anticoncurrentielles présumées déployées par la compagnie.

Selon les plaignants, Apple augmenterait, de façon tout à fait discrétionnaire, le coût de ses services de paiement. Résultat, les utilisateurs se retrouvent confrontés à des prix inflationnistes ne leur laissant aucune alternative viable.

C’est en fait là le nœud du reproche fait à la compagnie. Car, la seule alternative viable pour les utilisateurs, les cryptos, Apple s’est arrangée, selon les plaignants, pour que les utilisateurs ne profitent pas de ses avantages.

Alors que sa plateforme est idéale pour les paiements mobiles de pair-à-pair, Apple exercerait un contrôle sur toutes les applications installées via son App Store. Conséquence, la société entrave ainsi les paiements décentralisés. Mais alors, comment l’entreprise procède-t-elle ?

Apple est confronté à une action en justice pour avoir prétendument restreint l’utilisation des cryptos comme moyen de paiement P2P

Dans un contexte d’abus de position dominante présumé ?

Dans leur plainte collective déposée dans l’Etat de Californie, les plaignants soulignent la machination mise en œuvre pour restreindre l’usage des cryptos comme mode de paiement alternatif.

Concrètement, les plaignants reprochent à Apple d’abuser de sa position dominante sur le marché technologique. C’est du moins ce que suggère leur accusation selon laquelle Apple a conclu des accords anticoncurrentiels avec Cash App et Venmo.

Ces accords étoufferaient la concurrence au niveau des fonctionnalités et des prix. Ceci, y compris l’incorporation de la technologie des cryptos décentralisées dans les applications iOS de paiement de pair-à-pair existantes ou nouvelles.

Par ailleurs, Apple est accusée d’avoir interdit les applications liées aux cryptos dans son App Store, en citant l’exemple des portefeuilles Bitcoin Zeus. L’action en justice souligne l’application arbitraire des frais et des restrictions. Elle évoque notamment des incidents tels que la menace de suppression de l’application de réseau social décentralisé Damus, soutenue par Jack Dorsey. Ce, en raison de sa fonction de basculement. Tout ceci reste à prouver devant un tribunal. Mais il faut savoir que ce n’est pas la première fois qu’Apple est poursuivie en justice pour ses pratiques anticoncurrentielles. En septembre, l’entreprise a été accusée de tirer parti de sa position dominante sur les appareils Apple au détriment de ses concurrents. En 2022, l’Union européenne (UE) a également porté une accusation contre le géant américain du numérique. Ceci, après une autre plainte déposée un an plus tôt par Spotify, qui accuse la société de fausser le jeu de la concurrence sur le marché du streaming musical. Ces séries de poursuites judiciaires soulèvent de serieuses questions sur les pratiques commerciales d’Apple et son impact sur l’écosystème technologique global, notamment dans le domaine en pleine expansion des cryptos.

Maximisez votre expérience Cointribune avec notre programme 'Read to Earn' ! Pour chaque article que vous lisez, gagnez des points et accédez à des récompenses exclusives. Inscrivez-vous dès maintenant et commencez à cumuler des avantages.


A
A
Luc Jose A. avatar
Luc Jose A.

Diplômé de Sciences Po Toulouse et titulaire d'une certification consultant blockchain délivrée par Alyra, j'ai rejoint l'aventure Cointribune en 2019. Convaincu du potentiel de la blockchain pour transformer de nombreux secteurs de l'économie, j'ai pris l'engagement de sensibiliser et d'informer le grand public sur cet écosystème en constante évolution. Mon objectif est de permettre à chacun de mieux comprendre la blockchain et de saisir les opportunités qu'elle offre. Je m'efforce chaque jour de fournir une analyse objective de l'actualité, de décrypter les tendances du marché, de relayer les dernières innovations technologiques et de mettre en perspective les enjeux économiques et sociétaux de cette révolution en marche.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.