A
A

Crypto : Binance est-il une bombe à retardement ambulante ?

sam 19 Nov 2022 ▪ 16h00 ▪ 4 min de lecture - par Luc Jose Adjinacou

L’effondrement de l’exchange crypto FTX a donné beaucoup d’eau au moulin des détracteurs de la crypto. L’économiste américain Nouriel Roubini est l’un d’entre eux. Ces dernières années, il s’est montré très critique envers l’industrie, indiquant que pour la plupart, il s’agit de systèmes de Ponzi. Récemment, il a eu des propos sévères sur l’autorisation donnée par les autorités d’Abu Dhabi à Binance d’opérer comme fournisseur de services de garde dans la région.

Binance, FTX, Crypto

Pleins feux sur Binance et CZ !

Pendant l’Abu Dhabi Finance Week qui vient de s’achever, l’économiste américain Nouriel Roubini a, une fois encore, critiqué les cryptos. Cette fois, les critiques ont particulièrement concerné l’exchange Binance et son patron, Changpeng Zhao (CZ). Roubini a exprimé son désaccord avec l’autorisation donnée par le gouvernement émirati à Binance pour opérer dans le pays. Pour lui, l’autorité locale de régulation des services financiers aurait dû réfléchir plus soigneusement à la question. Ceci, car Binance écope d’une interdiction dans certains pays et est dans le viseur de la justice dans certaines autres juridictions.

« Je ne peux pas croire que Binance a une licence pour opérer aux Émirats arabes unis. Malheureusement, c’est un écosystème totalement corrompu. Ce qui s’est récemment passé est la leçon que ces personnes devraient être hors d’ici (…) Binance fait l’objet d’une interdiction au Royaume-Uni. CZ fait l’objet d’une enquête du ministère de la Justice des États-Unis pour blanchiment d’argent. C’est 8 milliards de dollars provenant d’Iran, mais il est ici, et a une résidence dans ce pays (…) On devrait l’expulser. Je suis désolé de le dire, mais c’est une bombe à retardement ambulante », a-t-il affirmé. Et de poursuivre : « CZ est encore plus louche que Sam Bankman-Fried ».

Les propos de Roubini relayés sur les réseaux sociaux

Roubini contextualise

Les propos de l’économiste ont largement été commentés sur les réseaux sociaux, créant une polémique qui a beaucoup enflé. Beaucoup au sein de la communauté crypto ont estimé que ce sont des attaques personnelles. Pour d’autres, l’économiste a poussé le bouchon trop loin dans sa détestation des cryptos. À tout cela, il a répondu sur Twitter qu’il n’en est rien.

« Je n’attaquais pas CZ. Je disais aux autorités des Émirats arabes unis que Binance ne devrait pas avoir de licence pour opérer dans le pays. Ceci, alors qu’ils sont interdits au Royaume-Uni et sous enquête du ministère de la Justice des États-Unis », a-t-il écrit.

Nouriel Roubini est devenu célèbre pour avoir prédit la crise de 2008. Il s’oppose farouchement aux cryptos et estime que les CBDC les détrôneront.

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Luc Jose Adjinacou avatar
Luc Jose Adjinacou

Loin d’avoir refroidi mes ardeurs, un investissement infructueux en 2017 sur une cryptomonnaie n’a fait qu’accroitre mon enthousiasme. Je me suis dès lors résolu à étudier et comprendre la blockchain et ses nombreux usages et à relayer avec ma plume de l’information relative à cet écosystème.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !