A
A

Crypto : Clap de fin pour l’échange américain Bitfront

mer 30 Nov 2022 ▪ 9h00 ▪ 3 min de lecture - par Elina Samsoudine

C’est dans un communiqué que l’équipe de Bitfront annonce officiellement, non sans regret, la fermeture de l’exchange. Cette décision n’a rien à voir avec les récentes perturbations du marché, précise le staff. 

Bitcoin_Wallet_Silent_Payments

Assurer le développement de Line

Bitfront est un échange crypto basé aux États-Unis, appartenant à Line, le géant japonais de la messagerie. Dans un communiqué publié lundi 28 novembre, la plateforme annonce sa fermeture définitive, à compter de la publication de la notice selon les informations parues. Le staff a souligné que cette décision est totalement étrangère à la perturbation actuelle du marché causée par l’effondrement de « certains échanges qui ont été accusés d’inconduite ».

Le processus de fermeture de Bitfront a déjà commencé. 

L’échange affirme avoir déployé tous les efforts pour faire face aux nombreux défis de l’industrie crypto et ce bear market persistant. Mais l’équipe a dû se rendre à l’évidence, elle est contrainte de fermer la plateforme. Une décision nécessaire selon Bitfront pour « continuer à développer l’écosystème de la blockchain Line et l’économie des jetons LINK ». Bitfront s’est toujours fixé comme objectif d’aider les utilisateurs à stocker et à protéger leurs actifs. L’échange reste fidèle à cette ligne de conduite dans son processus de fermeture.

Fermeture de Bitfront : les retraits disponibles jusqu’à fin mars

Le processus de fermeture a été amorcé dès la publication du communiqué. L’annonce semble soudaine. Mais en réalité, l’équipe de Bitfront a déjà préparé en amont un calendrier bien ficelé pour permettre aux utilisateurs de quitter la plateforme en douceur. L’échange a déjà arrêté les nouvelles inscriptions et les paiements par carte de crédit. À partir de décembre, la société suspendra toutes les transactions, les dépôts en crypto et en dollars américains en plus d’annuler toutes les commandes ouvertes. 

Les utilisateurs auront jusqu’au 31 mars 2023 pour effectuer les retraits. Au-delà, la machine sera définitivement stoppée. Les données personnelles des utilisateurs seront supprimées 40 jours après cette date. L’échange tient à respecter le droit du client sur ses informations personnelles même après la résiliation du service. 

Bitfront s’ajoute à la liste des nombreuses sociétés crypto contraintes de cesser leurs activités durant cet interminable hiver crypto. Mais contrairement à d’autres exchanges, la plateforme donne à ses utilisateurs le temps d’effectuer leur retrait.

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Elina Samsoudine avatar
Elina Samsoudine

Je tombe par hasard dans la cryptosphère et assiste à la naissance d’une ère nouvelle, celle de la DeFi. Tout est question de liberté économique, de transparence et d’opportunités accessibles à tous. Voilà un univers qui gagne à être connu.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !