A
A

Crypto : Comment des milliards de dollars de fonds des clients de FTX se sont retrouvés chez Alameda ?

mar 06 Déc 2022 ▪ 15h00 ▪ 4 min de lecture - par Luc Jose Adjinacou

Pour de nombreux membres de la communauté crypto, Sam Bankman-Fried est le véritable responsable de la faillite FTX, mais l’ancien PDG ne cesse d’affirmer qu’il ne sait pas lui-même ce qui s’est passé. Au fur et à mesure qu’il se défend, il fait des révélations qui surprennent la communauté crypto. Parallèlement, on remarque toute l’étendue des liens qui existaient entre les deux entreprises crypto de SBF, Alameda Research et FTX.

Crypto, FTX, Alameda

5 milliards de dollars sur des comptes contrôlés par Alameda

Le Wall Street Journal a publié un rapport le 3 décembre, signalant que des fonds des investisseurs de FTX ont disparu. Il apparait qu’environ 5 milliards de fonds des clients de l’exchange se sont retrouvés sur des comptes d’Alameda Research. Mais Sam Bankman-Fried, qui possède 90 % de la société de trading crypto, a déclaré qu’il ne sait pas ce qui a pu arriver avec les fonds.

Il a expliqué : « Ils ont été virés à Alameda et je ne peux que spéculer sur ce qui s’est passé après. Les dollars sont fongibles les uns avec les autres. Ce n’est donc pas comme s’il y avait un billet d’un dollar ici que l’on pouvait retracer du début à la fin. Ce que vous obtenez est plus juste un omnibus, vous savez, des pots d’actifs de différentes formes ».

Les explications du WSJ

L’ancien PDG de FTX a affirmé qu’il ne maîtrisait pas le fonctionnement d’Alameda Research dont il est le cofondateur. SBF a ajouté qu’il se peut que la société de trading de cryptomonnaies ait reçu les fonds en guise de prêt de la part de FTX.

Les privilèges spéciaux accordés à Alameda par FTX

SBF avait déclaré que l’exchange de cryptos FTX offrait un certain nombre de privilèges particuliers à son entreprise de trading. En effet, interviewé par le Financial Times, il a expliqué qu’Alameda avait le droit de négocier au-delà des limites. De plus, l’entreprise pouvait effectuer des emprunts massifs auprès de l’exchange FTX.

Dans le rapport du Wall Street Journal, on apprend que SBF a affirmé qu’il regrette de n’avoir pas tenu compte des privilèges qu’il a accordés à Alameda. Par ailleurs, on a appris que le système interne de FTX était défectueux, avec l’absence totale d’un département de comptabilité.

Selon Brian Armstrong, le PDG de Coinbase, il est hors de question de se fier à SBF lorsqu’il parle d’erreur comptable. Armstrong a déclaré : « Je me moque de savoir à quel point votre comptabilité est désordonnée […] vous allez certainement le remarquer si vous trouvez 8 milliards de dollars supplémentaires à dépenser ».

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Luc Jose Adjinacou avatar
Luc Jose Adjinacou

Loin d’avoir refroidi mes ardeurs, un investissement infructueux en 2017 sur une cryptomonnaie n’a fait qu’accroitre mon enthousiasme. Je me suis dès lors résolu à étudier et comprendre la blockchain et ses nombreux usages et à relayer avec ma plume de l’information relative à cet écosystème.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !