A
A

Crypto : Le PDG de Coinbase rejette la thèse de l’erreur, qui veut déresponsabiliser SBF

lun 05 Déc 2022 ▪ 15h00 ▪ 3 min de lecture - par Luc Jose Adjinacou

Récemment, lors du DealBook Summit organisé par le New York Times, Sam Bankman-Fried a fait sa première apparition publique depuis l’effondrement de l’exchange FTX. À cette occasion, l’ex-PDG de l’entreprise a tenu des propos tendant à faire croire que la chute de l’écosystème est le résultat d’une erreur. Pour Brian Armstrong, le PDG de l’exchange Coinbase, la pilule ne passe pas. D’après lui, Sam Bankman-Fried est totalement responsable de ce qui s’est passé et devrait faire face à la réalité.

Crypto, Coinbase, Etats-Unis, Brian Armstrong, FTX

« Les fonds ont volontairement été volés »

Lors du dernier DealBook Summit, SBF était invité à parler de ce qui s’est réellement passé avant l’effondrement de FTX. À cette occasion, il a entre autres, déclaré : « Je n’ai pas sciemment mélangé les fonds. Je ne savais pas exactement ce qui se passait ». Peu avant, il a attribué le problème à une comptabilité peu reluisante, en raison du bear market. En résumé, il a tenu un argumentaire qui veut que l’écosystème soit victime d’une erreur comptable.

Mais tout le monde n’est prêt à avaler la couleuvre. C’est le cas de Brian Armstrong, le PDG de l’exchange Coinbase. Dans une série de tweets, il a rejeté la théorie de l’erreur comptable, et a martelé que les fonds ont purement et simplement fait l’objet d’un vol.

Le thread de Brian Armstrong

« Je me fiche de savoir si votre comptabilité est désordonnée (…) Vous allez certainement remarquer si vous trouvez 8 milliards de dollars supplémentaires à dépenser. Même la personne la plus crédule ne devrait pas croire l’affirmation de Sam selon laquelle il s’agissait d’une erreur comptable. C’est l’argent des clients qui a été volé et utilisé dans son fonds spéculatif, Alameda research », a-t-il écrit.

La survenance de l’effondrement de FTX a affecté les prix des cryptos, qui ne cessent de plonger depuis. La situation a également entaché la confiance des investisseurs. Pour essayer de la rétablir, les entreprises du secteur multiplient les initiatives. L’une d’elles est la publication des preuves de réserve, pour garantir la solidité de leurs trésoreries. En outre, Coinbase, a pour sa part, publié dans le Wall Street Journal un document intitulé « Faites-nous confiance ».

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Luc Jose Adjinacou avatar
Luc Jose Adjinacou

Loin d’avoir refroidi mes ardeurs, un investissement infructueux en 2017 sur une cryptomonnaie n’a fait qu’accroitre mon enthousiasme. Je me suis dès lors résolu à étudier et comprendre la blockchain et ses nombreux usages et à relayer avec ma plume de l’information relative à cet écosystème.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !