la crypto pour tous
A
A

Crypto : Comment le Web3 pourrait démocratiser les dons ?

dim 17 Juil 2022 ▪ 4 min de lecture ▪ par Eddy S.

Imaginez que les cryptomonnaies intègrent les organismes de bienfaisance ? Eh bien le processus est en cours puisque la crypto pourrait bientôt fusionner avec la philanthropie. Vous vous demandez ce que ces deux secteurs font ensemble ? C’est simple ! Lisez cet article et découvrez comment les technologies émergentes pourraient révolutionner la philanthropie.

crypto dao

Crypto et philanthropie : le rapport ?

Dans tous les pays du monde il y a des organismes de bienfaisance. Tout comme les cryptomonnaies, la philanthropie gagne du terrain chaque jour. Cependant, certaines choses mettent à mal cette générosité. En effet, la centralisation du système pousse les donateurs à revoir leurs actions. En cause : l’absence de transparence. Les cryptomonnaies permettraient donc aux organisations à but non lucratif de fonctionner de façon décentralisée.

Bien que la valeur des actifs numériques soit encore très controversée, ils avancent peu à peu vers le sommet. La chute des marchés ne les empêche aucunement de continuer leur ascension vers le sommet. Ainsi, grâce aux organisations autonomes décentralisées (DAO), la philanthropie pourrait passer à une autre étape de son expansion. 

Pour ce faire, les organismes à but non lucratif pourraient calquer leur structure sur celle des organisations décentralisées. Ainsi, la chaîne des dons serait plus transparente et bénéficierait des nombreux avantages de la blockchain. Entre autres, des règles intuitives, la détermination des résultats des dons et des financements. Mais aussi et surtout, la limitation des auto-attributions. Toutefois, le processus risque d’être compliqué aux États-Unis. En effet, la plus grosse difficulté reste sur le plan du statut. Car, il sera difficile de transformer une organisation à but non lucratif en une structure de gouvernance DAO sans altérer son statut d’organisme de bienfaisance.

DAO et organisation à but non lucratif

Généralement, les organisations à but non lucratif disposent de bonnes feuilles de route. Malheureusement, on voit rarement les résultats du début à la fin. En fusionnant la philanthropie traditionnelle aux innovations du Web3, Endaoment espère être la première organisation on-chain à embrasser les avantages des cryptos. Pour ce faire, elle aimerait former les communautés afin qu’elles intègrent le système et apprennent à évoluer avec lui.

Une DAO à but non lucratif permettrait de ce fait de créer des structures transparentes grâce aux avantages de la blockchain. De plus, la décentralisation du secteur pourrait faciliter la gestion des organisations en supprimant les figures d’autorité. Ainsi, les membres de la communauté pourront se servir de leurs tokens pour participer à la gouvernance. Toutefois, ils devront manifester leur engagement en verrouillant leurs jetons. Ce procédé laisse la possibilité à tous les membres de participer à la prise des décisions de l’organisation.


Alors vous demandez-vous encore comment les cryptos peuvent aider la philanthropie ? Grâce aux atouts des actifs numériques, les organisations à but non lucratif pourraient passer un nouveau cap et agir dans la transparence. Toutefois, il faudrait déjà que les gens prennent conscience du pouvoir du Web3. Mais la difficulté de créer une DAO à but non lucratif conforme aux États-Unis pourrait devenir un grand obstacle.

Maximisez votre expérience Cointribune avec notre programme 'Read to Earn' ! Pour chaque article que vous lisez, gagnez des points et accédez à des récompenses exclusives. Inscrivez-vous dès maintenant et commencez à cumuler des avantages.


Cliquez ici pour rejoindre 'Read to Earn' et transformez votre passion pour la crypto en récompenses !
A
A
Eddy S. avatar
Eddy S.

Le monde évolue et l'adaptation est la meilleure arme pour survivre dans cet univers ondoyant. Community manager crypto à la base, je m'intéresse à tout ce qui touche de près ou de loin à la blockchain et ses dérivés. Dans l'optique de partager mon expérience et de faire connaître un domaine qui me passionne, rien de mieux que de rédiger des articles informatifs et décontractés à la fois.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.