A
A

Crypto - Face à l’USD, La dédollarisation est un objectif prématuré !

sam 20 Jan 2024 ▪ 3 min de lecture ▪ par Eddy S.
S'informer Réglementation

Malgré les discours enthousiastes de certains acteurs crypto sur la « dédollarisation », le billet vert est resté en 2023 la devise ultra-dominante dans les transactions internationales. La demande pour les obligations d’État américaines est également restée soutenue. Ces tendances montrent que l’objectif d’un système financier international moins dépendant de l’USD reste pour l’instant hors de portée. Les conditions ne semblent pas réunies pour un tel bouleversement, en dépit des ambitions affichées par une partie de l’écosystème crypto.

Crypto USD dedollarisation

La résilience de l’USD dans les transactions internationales

Les  données de 2023 confirment la position écrasante du dollar américain dans les échanges internationaux. Selon la Fed, la part de l’USD dans les règlements transfrontaliers était de 44% l’an dernier. Loin derrière, l’euro ne représentait que 36% des transactions. 

Cette domination traduit le statut de l’USD comme réserve de valeur refuge, soutenue par la profondeur des marchés obligataires américains. Elle reflète aussi le rôle central des États-Unis dans le commerce mondial.

Par ailleurs, la demande pour les bons du Trésor américain est restée soutenue en 2023 auprès des investisseurs étrangers, malgré la hausse des taux décidée par la Fed. Les non-résidents américains détenaient encore près de 7800 milliards de dollars de ces actifs financiers à la fin 2023.

Les limites d’une transition de dédollarisation vers crypto

Certains acteurs crypto voient dans les monnaies numériques décentralisées un moyen de réduire la domination du dollar dans les échanges internationaux. 

Pourtant, en dépit de leur croissance, les crypto restent marginaux dans les transferts transfrontaliers. Leur volatilité et leur manque de régulation les empêchent encore d’être une réserve de valeur stable. Les stablecoins adossés au dollar rappellent paradoxalement la centralité de la devise américaine.

Plus fondamentalement, la dédollarisation se heurte au manque d’alternatives crédibles au statut du dollar comme monnaie de réserve internationale. Ni l’euro, ni le yuan chinois ne semblent en mesure de détrôner l’USD à court terme dans ce rôle.

Les obligations d’État américaines jouissent également d’une profondeur de marché inégalée grâce à la taille de l’économie et du secteur financier des États-Unis. Aucun autre pays ne peut rivaliser sur ce point.

Les données de 2023 confirment la prééminence écrasante de l’USD dans les transactions internationales et la finance mondiale. Malgré l’émergence des cryptomonnaies, les conditions ne semblent pas encore réunies pour un mouvement massif de dédollarisation, en dépit des discours enthousiastes de certains acteurs crypto.

Maximisez votre expérience Cointribune avec notre programme 'Read to Earn' ! Pour chaque article que vous lisez, gagnez des points et accédez à des récompenses exclusives. Inscrivez-vous dès maintenant et commencez à cumuler des avantages.


A
A
Eddy S. avatar
Eddy S.

Le monde évolue et l'adaptation est la meilleure arme pour survivre dans cet univers ondoyant. Community manager crypto à la base, je m'intéresse à tout ce qui touche de près ou de loin à la blockchain et ses dérivés. Dans l'optique de partager mon expérience et de faire connaître un domaine qui me passionne, rien de mieux que de rédiger des articles informatifs et décontractés à la fois.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.