A
A

Crypto : La faillite de Binance ? La SEC accuse CZ d'avoir imité FTX

mar 28 Nov 2023 ▪ 4 min de lecture ▪ par Evans S.
Centralized Exchange (CEX)

L’ombre de la crypto bourse FTX plane sur Binance. Suite aux récentes révélations, la SEC suspecte la première plateforme d’échange de cryptomonnaies au monde de fraude similaire à celle perpétrée par FTX. Retour sur une affaire aux potentielles conséquences dramatiques pour l’avenir des crypto-actifs.

Crypto : Binance et la fraude

La SEC resserre l’étau autour de Binance

Le gendarme boursier américain scrute de près les agissements de la crypto bourse Binance depuis plusieurs mois. En juin dernier, la SEC a porté plainte contre la filiale américaine de Binance pour manquements réglementaires et risques encourus par les fonds des utilisateurs.

Suite au récent accord conclu entre Binance et le ministère américain de la Justice dans le cadre d’une enquête pour blanchiment d’argent, la SEC espère désormais trouver de nouvelles preuves tangibles de fraudes orchestrées par Changpeng Zhao, le fondateur de Binance.

D’après WSJ, Elle soupçonne notamment l’existence de portes dérobées lui permettant de contrôler certains actifs à l’insu des utilisateurs, à l’image du stratagème mis en place par Sam Bankman-Fried chez FTX.

Si ces accusations étaient avérées, cela porterait un coup fatal à la crédibilité de Binance et du secteur crypto. D’autant que CZ vient de céder son poste de PDG, remplacé par l’ancien cadre de SG Richard Teng.

Le spectre d’un effet domino sur l’ensemble de l’écosystème crypto

L’affaire FTX a ébranlé un secteur déjà fragilisé par le ccrash crypto du début d’année 2022. La possibilité d’un nouveau scandale d’une telle ampleur chez le leader mondial Binance répandrait un vent de panique et déclencherait probablement une vague de retraits massifs.

Surtout après les déboires récents de plates-formes réputées sûres comme Celsius Network ou Voyager Digital, désormais en faillite.

Il reste néanmoins à prouver les allégations de fraude de la SEC. Et Binance semble mettre toutes les chances de son côté pour restaurer la confiance, avec son changement de gouvernance et de nouveaux engagements en matière de conformité réglementaire.

Vers une régulation renforcée

Au-delà de son impact possible sur la viabilité des modèles économiques basés sur la crypto, le scandale Binance pose une nouvelle fois la question de leur encadrement juridique.

Jusqu’à présent, la plupart des gouvernements sont restés en retrait, adoptant une approche attentiste face à l’essor fulgurant du secteur ces dernières années.

L’enchaînement des dérives constatées chez FTX et potentiellement Binance semble avoir convaincu les autorités de sévir.

Régulateurs et banques centrales pourraient ainsi durcir le ton dans les mois à venir et imposer des règles strictes aux acteurs des cryptos.

Une telle évolution aurait un impact radical sur cet écosystème largement décentralisé. Elle constituerait néanmoins un gage de maturité pour des crypto-actifs en quête de légitimité.

L’affaire Binance résonne comme un énième coup de semonce. Si les faits de fraudes étaient confirmés par la justice, cela signerait probablement le glas des ambitions décentralisatrices originelles des crypto-enthousiastes. Mais de nouveaux modèles plus transparents pourraient voir le jour des cendres de ce Big Bang réglementaire. Affaire à suivre… Et voici ce qu’il faut retenir du marché.

Maximisez votre expérience Cointribune avec notre programme 'Read to Earn' ! Pour chaque article que vous lisez, gagnez des points et accédez à des récompenses exclusives. Inscrivez-vous dès maintenant et commencez à cumuler des avantages.


A
A
Evans S. avatar
Evans S.

Fasciné par le bitcoin depuis 2017, Evariste n'a cessé de se documenter sur le sujet. Si son premier intérêt s'est porté sur le trading, il essaie désormais activement d’appréhender toutes les avancées centrées sur les cryptomonnaies. En tant que rédacteur, il aspire à fournir en permanence un travail de haute qualité qui reflète l'état du secteur dans son ensemble.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.