A
A

Crypto : Gros plan sur quatre plateformes CEX qui font la différence

mer 18 Jan 2023 ▪ 20h00 ▪ 9 min de lecture - par Paola Same

Avec le climat morose dans l’écosystème crypto en 2022, il est opportun de démarrer la nouvelle année sur le bon pied. Dans le monde des exchanges décentralisés, il n’est pas souvent facile de s’y retrouver. Certaines plateformes CEX comme Binance, Kraken ou Coinbase ne sont plus à présenter. Toutefois, il existe sur le marché des exchanges décentralisés qui valent largement le détour. Voilà pourquoi nous avons fait pour vous une sélection comparative de quatre plateformes CEX qui sont de véritables challengers dans la cryptosphère.

Crypto : Gros plan sur quatre plateformes CEX qui font la différence
Avantages d’un exchange centralisé ou centralized exchange (CEX)

Qu’est-ce qu’un exchange centralisé ?

L’on entend par CEX, Centralized Exchange qui signifie en français un échange centralisé. Ce terme fait référence aux plateformes qui offrent des services d’achat, de vente, et de trading d’actifs numériques. Les CEX sont des intermédiaires qui permettent l’échange de cryptoactifs à l’aide d’un carnet d’ordres d’achat et de ventes.

En quoi les CEX sont-ils utiles ?

Ces exchanges centralisés récupèrent les dépôts de leurs utilisateurs qui bénéficient de leurs nombreuses fonctionnalités. Pour une personne qui veut se mettre le pied à l’étrier des cryptos, il n’y a pas mieux que de commencer par des plateformes CEX.

En effet, les échanges y sont simplifiés, car le CEX contrôle quasiment tout le système. Par exemple, deux utilisateurs qui disposent de cryptomonnaies provenant de deux blockchains différentes comme des tokens ERC-20 d’Ethereum et SPL de Solana peuvent les échanger facilement sur des CEX.

Par ailleurs, ces plateformes disposent de plusieurs devises et de services diversifiés. Les utilisateurs peuvent y acheter des cryptos contre de la monnaie fiat ou à contrario la convertir en actifs numériques. De plus, les interfaces des CEX sont faciles à prendre en main. En outre, elles se distinguent par leur convivialité et la rapidité des transactions, car leur gestion y est centralisée.

Précisons que contrairement aux CEX, les DEX (Decentralized Exchange ou exchange décentralisé) ont besoin de synchroniser les opérations de leurs utilisateurs aux différents nœuds des blockchains. Par conséquent, les transactions prennent plus de temps. Ceci n’est vraisemblablement pas source de valeur ajoutée dans un contexte de volatilité.

Les quatre fantastiques des exchanges centralisés

Si l’on doit reconnaître une chose au sein des CEX, c’est bien une multiplicité d’acteurs du fait l’adoption grandissante des cryptos à travers le monde. Aussi, il n’est pas souvent aisé de savoir où donner de la tête. Alors, d’aucuns vont se tourner vers les poids lourds des CEX à l’instar de Binance. À l’image de Goliath, ces plateformes ne font pas de quartier aux acteurs de taille plus modeste.

Pourtant, au sein des plateformes centralisées, il n’y a pas seulement un David, mais plusieurs. Découvrez avec nous notre comparatif de quatre acteurs qui ont décidé de faire la différence : Young Platform, Bybit, Bitget et Swissborg.

Young Platform, le gamer

Young Platform

Cette plateforme italienne a vu le jour en 2018. L’année 2022 lui a été hautement fructueuse. En effet, après une levée de fonds de 16 millions d’euros, elle a obtenu une licence PSAN (Prestataire de Service sur Actifs Numériques) auprès du législateur français AMF en décembre dernier. L’exchange s’est donc donné les moyens de son ambition. Ainsi, c’est le coup d’envoi de son expansion à travers l’Europe.

Les équipes de Young Platform

Young Platform compte déjà à son actif une communauté d’un million d’utilisateurs dont la pierre angulaire est le token utilitaire YNG de type ERC-20. Par ailleurs, 40 cryptomonnaies majeures sont désormais disponibles à l’échange sur la plateforme.

Ce CEX se distingue avant tout par son ergonomie et son intuitivité. Pour cause, Young Platform a décidé de relever le défi d’accompagner les néophytes dans leur découverte des cryptomonnaies. Autrement dit, Young Platform veut décomplexifier l’expérience des utilisateurs dans les cryptos par le biais de stimulants.

Pour ce, il dispose d’une application aux saveurs de gaming. Les utilisateurs peuvent dans ce cadre gagner gratuitement des cryptos en marchant, en regardant des vidéos publicitaires ou en lisant pour ne citer que ces possibilités.

Retrouvez la vidéo d’un utilisateur qui présente l’application Young Platform Step :

Young Platform Step

Bitget, l’hybride

CEX – Bitget

Bitget est la rencontre entre le courtage et l’exchange crypto. Créé en 2018, ce CEX est présent dans plus de 100 pays. Il réunit plus de 8 millions d’utilisateurs à travers le monde. Amateurs et professionnels ont été séduits par cette plateforme dont les fonctionnalités répondent aux besoins des utilisateurs de tous niveaux.

C’est un total de 397 tokens qui est disponible sur Bitget, autant dire que l’on a le choix. La plateforme met l’accent sur le social trading qui consiste à avoir une communauté dont les membres apprennent les uns des autres. C’est dans ce cadre que l’exchange a été le premier à offrir des services de Copy Trading.

Cette fonctionnalité déployée en 2020 permet à n’importe utilisateur de suivre les performances des plus grands traders. 12 000 professionnels partagent leurs trades qui peuvent être copiés et exécutés par tout le monde.

En outre, l’offre de Bitget est fortement étoffée sur les produits dérivés pour lesquels il dispose de 100 contrats à terme. L’exchange fait partie des bons élèves en matière de régulation puisqu’elle a des licences américaine et canadienne.

Bybit, le polyvalent

wallet, web3, bybit
Bybit & trading

Fondée en 2018, la plateforme Bybit a son siège à Singapour. Elle compte 6 millions d’utilisateurs à l’échelle mondiale. L’écosystème de Bybit basé sur son token BIT a su créer l’engouement au cours de ces dernières années. En effet, avec 10 millions de volume d’opérations journalières, elle a su se hisser dans le peloton des plateformes CEX qui engrangent le plus de trafic.

L’exchange porte l’empreinte d’experts en banque d’investissement et en Forex. C’est pourquoi elle fournit un écosystème de crypto-dérivés. Il se démarque par ses outils d’analyse qui facilitent la prise de décision pour le trading.

L’un d’eux est le Bot qui effectue des transactions automatisées selon les conditions préétablies par le trader. De plus, le programme d’affiliation de la plateforme permet d’obtenir jusqu’à 30 %  en moins de commissions sur les frais de trading.

Par ailleurs, Bybit dispose d’une marketplace NFT qui a 5 collections. Elle permet ainsi à ses utilisateurs de diversifier leurs actifs numériques tout en restant sur la plateforme.

Swissborg, le futuriste

Swissborg

Swissborg est la plus ancienne des quatre fantastiques car sa création date de 2017. Son quartier général se trouve en Suisse, plus particulièrement à Lausanne. L’exchange dispose d’un environnement à la pointe de la sophistication. Celui-ci repose sur le token CHSB basé sur Ethereum. Sa communauté est riche de 603 000 utilisateurs répartis dans 115 pays avec un total d’1,2 milliard de dollars d’actifs.

Cette plateforme CEX met l’accent sur le Wealth Management ou gestion de patrimoine en français. Elle offre dans la même optique des services d’investissement dans le but d’accroître la fortune de ses utilisateurs.

Dès ses débuts, Swissborg a fait le pari d’une approche futuriste. À cet effet, elle a développé un Smart Engine ou moteur intelligent. C’est un logiciel capable de scanner plusieurs plateformes de trading (Binance, HitBTC, LMAX, Kraken) en temps réel afin de ressortir le meilleur prix. De même, l’exchange se sert l’IA (intelligence artificielle) afin d’offrir une analyse approfondie des cryptomonnaies à l’heure.

Tableau comparatif

Tableau comparatif des prestations

En conclusion,

Les débâcles de CEX comme celle de FTX nous font souvent perdre de vue le plus important, à savoir l’avènement d’une nouvelle ère numérique. Nos quatre fantastiques ainsi que bien d’autres y contribuent grandement. Chacune de ces plateformes centralisées dispose d’une particularité. Tout est fonction de l’objectif recherché par l’utilisateur et de son niveau de connaissances. En revanche, le dénominateur commun est que les exchanges centralisés contribuent toutes à vulgariser l’utilisation des cryptomonnaies auprès du large public grâce à leur simplicité. En d’autres termes, l’adoption galopante des cryptos fait de ces plateformes des incontournables pour les débutants. Toute ceci présage encore de beaux jours devant elles.

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Paola Same avatar
Paola Same

Professionnelle de la finance, je considère la blockchain comme une véritable révolution grâce à toutes ses innovations qui ont un impact mondial. C’est avec passion que je prends part à cette nouvelle ère numérique à travers mes articles.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !