la crypto pour tous
A
A

Crypto : Kraken pourrait retirer l’USDT en Europe pour cette raison !

sam 18 Mai 2024 ▪ 3 min de lecture ▪ par Eddy S.
Regulation Crypto

Le secteur crypto connaît une croissance fulgurante, attirant toujours plus d’investisseurs. Cependant, une réglementation s’impose, d’où le cadre juridique MiCA de l’UE entrant en vigueur dès 2024. Face à ces nouvelles règles, Kraken envisage sérieusement de retirer le stablecoin Tether (USDT) de son offre européenne.

Crypto Kraken Tether Stablecoin

Kraken, fer de lance de la conformité crypto

En prévision de la nouvelle réglementation MiCA, Kraken a récemment révélé envisager sérieusement le retrait du stablecoin Tether (USDT) de son offre européenne. Loin d’être une décision anodine, ce changement majeur illustre la volonté résolue de la plateforme d’anticiper dès à présent les futures obligations réglementaires. 

« Nous nous préparons absolument à toutes les éventualités », a ainsi martelé un porte-parole, mettant en lumière une approche pragmatique et proactive, bien loin des postures défensives de certains acteurs crypto remettant en cause la légitimité de MiCA.

Un défi de taille pour les stablecoins

Au cœur des préoccupations de Kraken : les nouvelles règles drastiques de MiCA concernant spécifiquement les stablecoins considérés comme « significatifs » par les régulateurs européens. C’est notamment le cas du token USDT émis par Tether, qui possède une capitalisation boursière dépassant les 80 milliards de dollars. Pour ces cryptos stables d’envergure, le texte européen prévoit un plafonnement sévère des transactions quotidiennes à 200 millions d’euros. Un cadre contraignant qui pourrait sérieusement entraver leur utilisation généralisée comme rampe d’accès à la crypto.

Mais ce n’est pas tout ! La nouvelle réglementation imposerait également aux émetteurs de réserver au moins 60% de leurs réserves sous forme de dépôts bancaires traditionnels. Une obligation complexe selon Paolo Ardoino, le patron de Tether, qui pointe les difficultés à trouver des banques disposées à accepter ce type d’activité crypto.

Au-delà du cas spécifique de Kraken, cette vague d’ajustements réglementaires dans l’écosystème crypto semble loin d’être un épiphénomène. Dès mars dernier, la plateforme concurrente OKX avait également suspendu le trading du USDT pour la zone économique européenne, par anticipation de l’entrée en vigueur de MiCA.  

Le casse-tête de la conformité réglementaire pour les acteurs crypto est aujourd’hui bien réel, en particulier pour les poids lourds tels que Kraken. Cependant, plutôt que de la subir comme une contrainte, certaines décident d’anticiper cette nouvelle ère réglementée pour mieux l’embrasser.

Maximisez votre expérience Cointribune avec notre programme 'Read to Earn' ! Pour chaque article que vous lisez, gagnez des points et accédez à des récompenses exclusives. Inscrivez-vous dès maintenant et commencez à cumuler des avantages.


Cliquez ici pour rejoindre 'Read to Earn' et transformez votre passion pour la crypto en récompenses !
A
A
Eddy S. avatar
Eddy S.

Le monde évolue et l'adaptation est la meilleure arme pour survivre dans cet univers ondoyant. Community manager crypto à la base, je m'intéresse à tout ce qui touche de près ou de loin à la blockchain et ses dérivés. Dans l'optique de partager mon expérience et de faire connaître un domaine qui me passionne, rien de mieux que de rédiger des articles informatifs et décontractés à la fois.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.