A
A

Crypto : En quoi la CBDC de l’Inde est-elle innovante ?

lun 10 Oct 2022 ▪ 16h00 ▪ 3 min de lecture - par Luc Jose Adjinacou

L’Inde avait annoncé son souhait de lancer une monnaie numérique. À présent, la Reserve Bank of India (RBI) se montre prête à piloter cette monnaie appelée roupie numérique. D’après la présentation de la RBI, la future CBDC aura une certaine particularité. Voici en quoi la roupie numérique sera différente des autres cryptos.

Crypto, CBDC, Inde

La RBI promet plus de rapidité et d’efficacité

La RBI travaille progressivement pour arriver à lancer la roupie numérique dès que possible. Le 7 octobre, elle a publié une note présentant son projet de monnaie numérique. D’après le document, « la roupie numérique constituera une option supplémentaire par rapport aux formes d’argent actuellement disponibles ». La RBI a ajouté que l’e-rupee n’est « pas fondamentalement différent des billets de banque, mais étant numérique, il sera probablement plus facile, plus rapide et plus efficace ».

Publication d’une note conceptuelle sur la monnaie numérique de la banque centrale

Par ailleurs, pour la RBI, une CBDC doit être acceptée comme un moyen de paiement. Il s’agit d’un cours légal et d’une réserve de valeur sûre. De plus, « les CBDC apparaissent au passif du bilan d’une banque centrale ». La RBI a indiqué qu’elle ne souhaite pas que sa monnaie numérique rapporte des intérêts. L’idée est d’éviter que les utilisateurs en viennent à retirer des fonds des banques pour les transformer en monnaie numérique. Si cela arrivait, cela pourrait perturber le système bancaire et l’économie de l’Inde.

Les caractéristiques de la CBDC de l’Inde

La roupie numérique ne sera pas de nature privée comme les cryptos classiques. En effet, elle sera totalement émise et contrôlée par la RBI. Les utilisateurs pourront la conserver dans un portefeuille électronique fourni par la RBI elle-même ou un fournisseur enregistré.

De plus, la future CBDC de l’Inde devrait être disponible sous deux formes : en gros et en détail. La première forme est dédiée aux règlements interbancaires. La deuxième forme est conçue pour le public. Les banques commerciales pourront distribuer la crypto aux consommateurs.

Le projet reste toutefois critiqué par de nombreux acteurs locaux du secteur.

L’inde adopte la même stratégie que la Chine au niveau des cryptomonnaies

Selon la Reserve bank of India, les transactions liées à la roupie numérique ne seront pas totalement anonymes. Les opérations impliquant un faible montant auront lieu dans l’anonymat. Par contre, les informations personnelles des utilisateurs seront divulguées pour les transactions de montant élevé.

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Luc Jose Adjinacou avatar
Luc Jose Adjinacou

Loin d’avoir refroidi mes ardeurs, un investissement infructueux en 2017 sur une cryptomonnaie n’a fait qu’accroitre mon enthousiasme. Je me suis dès lors résolu à étudier et comprendre la blockchain et ses nombreux usages et à relayer avec ma plume de l’information relative à cet écosystème.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !