A
A

Crypto : L'AMF renforce ses effectifs à l'ère MiCA

mer 04 Oct 2023 ▪ 3 min de lecture ▪ par Fenelon L.
Regulation Crypto

La régulation crypto constitue actuellement une préoccupation centrale en Europe, et la France ne fait pas exception. Alors que l’adoption récente de la loi MiCA bouleverse déjà profondément le paysage réglementaire en Europe, l’Autorité des marchés financiers (AMF) se prépare activement à renforcer ses effectifs afin de mieux encadrer ce secteur en constante évolution.

Une vue vers Paris et l AMF seduite par la crypto

L’AMF en première ligne pour encadrer la crypto

Depuis l’adoption de la loi MiCA en avril dernier, l’AMF se positionne en tant que leader de la régulation crypto en Europe. MiCA a instauré des normes rigoureuses pour l’industrie crypto, créant ainsi un cadre juridique transparent et cohérent.

Cette avancée constitue un progrès significatif, ardemment attendu par les entreprises opérant dans le domaine crypto qui aspiraient depuis longtemps à une régulation claire et prévisible.

En effet, plusieurs compagnies crypto ont déjà obtenu leur enregistrement officiel en vertu de ce nouveau cadre réglementaire, faisant de la France une destination attrayante pour les acteurs du secteur en quête de stabilité réglementaire, notamment ceux cherchant à échapper à l’incertitude aux États-Unis.

L’AMF renforce son équipe

Face à la rapide évolution de la réglementation et à l’accroissement de l’importance de la finance numérique, l’AMF lance activement un processus de recrutement pour son comité consultatif sur les produits d’investissement (CCPI).

Ce comité, composé de quinze experts de l’industrie, est chargé d’examiner les questions relatives au développement, à la gestion et à la distribution des produits d’investissement. Son objectif est également d’améliorer la mise en application de ces règles.

L’AMF recherche des professionnels issus de divers secteurs liés aux produits d’investissement, possédant une expérience significative et une connaissance approfondie de la réglementation en vigueur. Les candidats retenus se verront attribuer un mandat initial de trois ans, renouvelable.

Bien que les membres du comité ne perçoivent pas de rémunération, ils auront l’opportunité d’influencer directement la réglementation de l’industrie crypto en Europe.

Avec MiCA désormais en place, l’Europe offre un cadre juridique transparent et attractif pour les entreprises crypto, faisant de la France un nouvel Eldorado pour ceux qui cherchent un havre de stabilité réglementaire.

Maximisez votre expérience Cointribune avec notre programme 'Read to Earn' ! Pour chaque article que vous lisez, gagnez des points et accédez à des récompenses exclusives. Inscrivez-vous dès maintenant et commencez à cumuler des avantages.


A
A
Fenelon L. avatar
Fenelon L.

Passionné par le Bitcoin, j'aime explorer les méandres de la blockchain et des cryptos et je partage mes découvertes avec la communauté. Mon rêve est de vivre dans un monde où la vie privée et la liberté financière sont garanties pour tous, et je crois fermement que Bitcoin est l'outil qui peut rendre cela possible.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.