A
A

Crypto : Larry Fink tire sur FTT et trouve que la blockchain est révolutionnaire

sam 03 Déc 2022 ▪ 17h00 ▪ 3 min de lecture - par Luc Jose Adjinacou

Actif depuis 2020 dans la crypto, BlackRock a déjà développé de nombreux produits et investissements dans le secteur. Son PDG s’est prononcé sur l’affaire FTX et l’avenir de la blockchain.

FTT, Crypto, FTX, Larry Fink, Blockchain

Non aux jetons natifs des exchanges cryptos, oui à la tokenisation

La raison de la faillite de l’exchange de cryptos, FTX est qu’elle a créé son propre token, FTX Token (FTT). C’est ce qu’a déclaré Larry Fink, le PDG de BlackRock, la plus grande société de gestion d’actifs du monde. C’était le 30 novembre dernier, lors du Dealbook Summit, une conférence qu’organise le New York Times. D’après lui, FTT était centralisé et donc en opposition au fondement même de ce qu’est la crypto. Une observation valable pour les tokens des exchanges centralisés, comme BNB, a-t-il dit, avant de marteler qu’il reste convaincu que sans FTT, FTX n’aurait pas coulé.

A cet égard, Fink a parlé de son scepticisme vis-à-vis des jetons natifs des plateformes. Il a entre autres, critiqué la gestion de l’exchange de cryptos. Il rejoint ainsi un bon nombre de personnes qui allèguent qu’il y avait une gestion hasardeuse et des prises de risques inconsidérées au niveau de l’exchange. « À l’heure actuelle, nous pouvons dire qu’il semble qu’il y eût une mauvaise conduite dans la gestion de FTX. », a-t-il affirmé.

Toutefois, le patron de BlackRock considère la tokenisation des titres comme la prochaine étape de l’évolution du marché financier.

« Si on considère que les fonds négociés en bourse sont à l’origine de la hausse des investissements dans les cryptos, je pense que la tokenisation sera à l’orgine de la prochaine (…) Elle changerait l’écosystème de l’investissement, car plutôt que de faire confiance aux banques, le règlement instantané serait possible sur des grands livres en open source, qui montrent chaque propriétaire et vendeur de titres (…) Pensez au règlement instantané des obligations et des actions, sans intermédiaires. Nous allons faire baisser les frais de manière spectaculaire », a-t-il déclaré.

BlackRock gère pour environ 8 000 milliards de dollars d’actifs. Il est également partie prenante dans une multitude de projets dans l’univers de la crypto. Par ailleurs, il a révélé avoir investi 24 millions de dollars dans FTX. Un investissement qui a déjà fait l’objet de dépréciation.

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Luc Jose Adjinacou avatar
Luc Jose Adjinacou

Loin d’avoir refroidi mes ardeurs, un investissement infructueux en 2017 sur une cryptomonnaie n’a fait qu’accroitre mon enthousiasme. Je me suis dès lors résolu à étudier et comprendre la blockchain et ses nombreux usages et à relayer avec ma plume de l’information relative à cet écosystème.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !