la crypto pour tous
A
A

Crypto : Le halving de Cosmos (ATOM) divise petits et gros investisseurs

jeu 16 Nov 2023 ▪ 4 min de lecture ▪ par Mikaia A.
S'informer Blockchain

Si les halving Bitcoin, réduction de moitié des récompenses des mineurs, se font tous les quatre ans, ceux de Cosmos ont lieu tous les deux ans. Actuellement, cette opération visant également la réduction du taux de l’inflation de sa crypto native ATOM fait l’objet d’une proposition de vote auprès des investisseurs. À voir les dernières nouvelles, les investisseurs particuliers et les baleines crypto ne partagent pas le même avis.

Logo de Cosmos, icône bras de fer, mention "Cosmos (ATOM) Halving"

Halving de l’ATOM, un point de discorde ?

Après le halving de Litecoin (LTC) vient donc celui de Cosmos, émetteur de la cryptomonnaie ATOM. Normalement, en cas d’avis favorable de la communauté, cette opération anti-inflation se tiendra en mars 2024. Juste un mois avant le halving bitcoin à qui des analystes comme Morgan Stanley accordaient un début de bull run BTC.

« La communauté Cosmos a publié un vote sur la proposition de réduction de moitié de l’ATOM, proposant de réduire le paramètre d’inflation maximale de l’ATOM de 20 % à 10 %, ce qui ferait chuter le taux d’inflation actuel d’environ 14 % à 10 %, et le TAEG d’environ 19 % à environ 13,4 %. Cependant, la proposition est actuellement en tête avec 41,4 % de votes contre, le vote se terminant le 26 novembre. »

D’après Odaily, la proposition n° 848 visant la réduction du taux de l’inflation de l’ATOM est en train de diviser les investisseurs ATOM. Car apparemment, les baleines et les investisseurs particuliers seraient en train de se disputer de leurs intérêts respectifs.

Ladite proposition vise pourtant la révision du taux d’inflation de la crypto native de Cosmos jusqu’à 10 %. En ce moment, ce taux est fixé à 19 %. Or, en cas de validation, il y aura notamment moins de pression à la vente pour ces traders.

proposition-reduction-taux-inflation-atom
La proposition initiale de Zaki, le leader de Cosmos (ATOM)

Pourquoi Zaki, le développeur principal de Cosmos a-t-il proposé cette révision ? En fait, il s’appuyait sur une étude de Blockworks Research mettant en avant des frais exorbitants pour la sécurité de la blockchain. Dans de telles conditions, l’adoption d’un plan d’approvisionnement fixe s’impose. Sachant qu’il est difficile pour les 180 nœuds de validation de Cosmos d’atteindre le seuil de rentabilité sans cette réduction de taux d’inflation à 10 %. Ou bien de réaliser des bénéfices uniquement grâce aux commissions.

Vers une victoire du « NON » ?

resultats-vote-atom-halving
Résultats provisoires du scrutin sur le Halving Atom – Source : Mintscan

En jetant un coup d’œil sur la plateforme de voting, nous avons appris qu’il reste encore 9 jours pour approuver (ou non) la proposition n° 848. Nous ne manquerons également de noter que la partie contre continue de mener avec un taux de 39,5 % au moment de la rédaction de cet article.

Quid du cours de l’ATOM ? A priori, cette soi-disant mésentente n’a pas encore impacté le prix de la crypto native de Cosmos Hub. En ce moment, elle s’échange au prix de 9,79 dollars la pièce sur CoinGecko, soit une hausse de 2 % sur 24 heures et 50 % sur un mois.

Quant aux avantages du halving d’ATOM, Binance en a énuméré quelques uns, pour ne citer que l’interopérabilité, l’évolutivité, etc. Accorderait-il le pouvoir au réseau de surpasser Ethereum ?

Maximisez votre expérience Cointribune avec notre programme 'Read to Earn' ! Pour chaque article que vous lisez, gagnez des points et accédez à des récompenses exclusives. Inscrivez-vous dès maintenant et commencez à cumuler des avantages.


Cliquez ici pour rejoindre 'Read to Earn' et transformez votre passion pour la crypto en récompenses !
A
A
Mikaia A. avatar
Mikaia A.

La révolution blockchain et crypto est en marche ! Et le jour où les impacts se feront ressentir sur l’économie la plus vulnérable de ce Monde, contre toute espérance, je dirai que j’y étais pour quelque chose

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.