A
A

Crypto : Le président de la SEC aurait-il sciemment caché la fraude de FTX ?

jeu 08 Déc 2022 ▪ 16h00 ▪ 4 min de lecture - par Luc Jose Adjinacou

Ritchie Torres est un membre de la Commission des services financiers de la Chambre des représentants. Il y a quelques mois, il a rédigé une lettre signalant les agissements de la SEC dans l’industrie crypto. Plus récemment, il a soumis une requête spéciale au Government Accountability Office (GAO). Une sorte d’organisme de surveillance du Congrès. Découvrez la nouvelle lettre de Torres sur l’effondrement de FTX et la responsabilité de la SEC dans cette affaire.

Gary Gensler, Crypto, FTX

Une lettre qui dénonce l’échec de la SEC à protéger les investisseurs crypto

En mars, des membres du Congrès, dont Ritchie Torres, avaient adressé une lettre au président de la SEC, Gary Gensler. Ils cherchaient à « comprendre comment et pourquoi la SEC collecte des informations auprès d’entreprises privées liées à la crypto et à la blockchain ». « Nous avons des questions concernant l’utilisation par la Securities and Exchange Commission des pouvoirs de la Division of Enforcement et de la Division of Examination, pour obtenir des informations relatives aux entreprises de crypto et de blockchain », pouvait-on lire dans la lettre.

Le 6 décembre dernier, Ritchie Torres a envoyé une autre lettre, mais cette fois-ci au président du GAO, Gene Dodaro. Il a déclaré dans le document : « Cher M. Dodaro, je vous écris pour demander respectueusement que le Government Accountability Office (GAO) effectue un examen indépendant de l’échec de la SEC à protéger l’investisseur lambda ».

Le membre du Congrès a également affirmé que le président de la SEC est « singulièrement responsable de ne pas avoir exposé la fraude de FTX ». Il estime que l’organisme de régulation a clairement mal géré l’affaire FTX. « S’il avait clairement l’autorité pour le faire, pourquoi n’a-t-il pas réussi à découvrir le plus grand schéma de Ponzi crypto de l’histoire ? », s’est-il indigné.

Pleins feux sur la démarche du représentant Ritchie Torres

Il faut savoir que la lettre adressée à Gensler en mars a été signée par 8 membres du Congrès. Depuis, le groupe formé par ces 8 représentants a été surnommé « Blockchain Huit ». Cela dit, un utilisateur Twitter a récemment critiqué la demande d’examen envoyée par Torres au GAO. Il a même qualifié le représentant d’éhonté.

La critique

Il a déclaré : « Ritchie Torres, membre de Blockchain 8, demande maintenant au Government Accountability Office une étude sur « l’échec » de la SEC à empêcher l’effondrement de FTX, après avoir participé à l’effort du Congrès pour empêcher la SEC d’enquêter sur FTX. Sans vergogne ».

Pour Ritchie Torres, la SEC ne respecte pas les lois en vigueur. Le représentant a précisé : « Les régulateurs ont échoué de manière catastrophique. Le président Gensler a des explications à fournir ».

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Luc Jose Adjinacou avatar
Luc Jose Adjinacou

Loin d’avoir refroidi mes ardeurs, un investissement infructueux en 2017 sur une cryptomonnaie n’a fait qu’accroitre mon enthousiasme. Je me suis dès lors résolu à étudier et comprendre la blockchain et ses nombreux usages et à relayer avec ma plume de l’information relative à cet écosystème.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !